Une vie

Une vie a été lu avec le club de lecture pour le mois de septembre 2019.

Une vieSimone Jacob est née le le 13 juillet 1927 et morte le 30 juin 2017. Elle est entrée au Panthéon avec son mari, Antoine Veil, le le 1er juillet 2018. Dans Une vie, elle raconte son existence de son enfance jusqu’au jour où elle quitte le conseil constitutionnel en 2007. Chaque période constitue un chapitre plus ou moins long.

À l’âge de 16 ans, Simone est déportée à Auschwitz avec sa mère (qui y décède) et l’une de ses sœurs. Elle survit à la faim, au froid, aux maladies, à la marche de la mort. Par la suite, elle rencontre des difficultés à parler des camps de concentration et d’extermination avec ceux qui n’ont pas vécu la déportation et qui, parfois, ne veulent même pas évoquer le sujet. Simone retrouve des membres de sa famille, se reconstruit, reprend ses études, rencontre Antoine Veil, se marie, a trois enfants, devient magistrate, ministre de la santé (là où elle se voit confier le lourd dossier de la loi sur l’avortement), présidente du parlement européen, présidente de la Fondation pour la mémoire de la Shoah et membre du Conseil constitutionnel français.

« Le principe de réalité entrave l’initiative et l’action. »

Madame Veil conjugue sa vie d’épouse et de mère avec sa carrière. Elle rencontre de hauts personnages en dehors du gouvernement français (Nelson Mandela, Margaret Thatcher, le couple Clinton, entre autres). Elle constate des inégalités, reconnaît ce qui va et ce qui ne va pas en France, s’occupe de la condition des femmes incarcérées, est scandalisée par l’étendue du SIDA, surtout en Afrique et assiste à la chute du mur de Berlin

« L’usage est demeuré de n’évoquer que ce qui ne va pas. »

Une vieUne vie, c’est donc tout ce qu’a traversé, vécu, réalisé Simone Veil. Elle raconte clairement, avec fluidité, ne demande pas au lecteur d’être féru d’histoire ou de politique. Le but de ce texte est surtout de mieux comprendre son parcours incroyable. Il permet de réaliser à quel point Simone Veil est quelqu’un de très important, de fidèle, d’exemplaire. Elle est en effet un modèle dans sa ténacité, dans sa justesse, dans ses valeurs. Parce qu’elle est une femme, évidemment, et que beaucoup de ses accomplissements sont donc d’envergure. Simone Veil est organisée, posée, calme et sincère lorsqu’elle raconte. Elle est parfois piquante mais juste comme il faut. Pour de toute façon rappeler quelques vérités déjà bien établies. La découvrir ou faire plus ample connaissance avec elle à travers ses propres mots est important. En annexes de cet ouvrage, ses discours. De la première à la dernière page, Simone captive, émeut, inspire et fait aimer les mots.

« Il est toujours tentant de simplifier ; on désigne des responsables, des coupables, en faisant bon marché de réalités complexes. »

Présentation de l’éditeur :
Simone Veil accepte de se raconter à la première personne. Personnage au destin exceptionnel, elle est la femme politique dont la légitimité est la moins contestée, en France et à l’étranger ; son autobiographie est attendue depuis longtemps. Elle s’y montre telle qu’elle est : libre, véhémente, sereine.

Publicités

wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
C'est lundi, que lisez-vous? #265
wallpaper-1019588
Cachemire rouge - Christiana Moreau
wallpaper-1019588
C'est Culturellement Dingue : Parodie de la pub Comme J'aime - Comme J'Lis
wallpaper-1019588
"Cizo, tome 1 : la nouvelle pépite" d'Alexandre Aré