Monts et Merveilles, Tome 1: Opération Sabines de Nicolas Texier

Monts et Merveilles, Tome 1: Opération Sabines de Nicolas Texier Opération Sabines de Nicolas Texier, Publié aux éditions Les Moutons électriques, 2019, 364 pages. Londres, 1937. L'enchanteur Carroll Mac Maël Muad et son domestique Julius Khool, un vieux soldat maure ayant servi dans les légions de la République romaine de Weimar, sont missionnés par le Special Operation Service pour exfiltrer un savant vénitien. Les découvertes de celui-ci intéressent de très près une société secrète composée de poètes, de sorciers et de créatures de l'outre-monde.

Opération Sabines est un roman de pure fantasy qui se déroule dans une Europe fantasmée où la réalité historique et politique côtoie la fantasy faite d'êtres étranges et inventés.

Julius Khool, ancien soldat maure et donc noir de peau (ce détail est important dans l'histoire) entre au service de Carroll Mac Muad, un apprenti enchanteur qui préfère faire la fête plutôt que d'assister aux cours dispensés par la faculté. Le MI6 convoque Carroll afin de lui confier une mission: retrouver Valère, un de ses anciens camarades de fac, qui détiendrait la formule d'une arme de destruction massive. Le Royaume-Uni souhaite s'en emparer avant qu'elle ne tombe dans de mauvaises mains. Carroll qui n'avait jusque là aucune aptitude au combat ou à la filature va devoir, aidé de Julius, affronter les pires dangers.

Je vais commencer par ce qui m'a plu dans ce roman. J'ai adoré le personnage de Julius, ce domestique hors-norme, ancien soldat. Il possède une répartie qui m'a beaucoup fait rire et c'est clairement lui le protagoniste intéressant de l'intrigue. C'est vrai qu'il fait souvent des apartés sur son passé de soldat, perdant parfois le lecteur, mais j'ai aimé son flegme et sa personnalité originale. A côté, Carroll passe pour un personnage un peu terne.

J'ai aussi aimé l'univers de fantasy développé par l'auteur. Dans cette Europe aux abois, la réalité historique (il y a eu la Grande Guerre) côtoie la plus pure de inventions. Il y a des pythies engagées auprès du MI6 pour y faire des prédictions, des ogres et des fées ou encore des trolls. Bref, l'univers développé par l'auteur est dense et tient la route. Le folklore irlandais est bien développé et j'ai aimé découvrir tous ces êtres de légendes.

En revanche, j'ai trouvé que la narration était plutôt compliquée à suivre. Les phrases sont, certes longues, mais souvent déviantes, perdant le lecteur dans des anecdotes et des considérations futiles. Le problème est que ce tic de narration revient pour quasiment tout dans le roman que ce soit la description d'un monstre ou celui d'une fleur en passant par les actions des personnages. Résultat: le lecteur est un peu paumé par toutes ces circonvolutions. Le style très ampoulé m'a parfois pesé.

Ajoutez cela que l'intrigue ne tient pas sur grand chose. En effet, il s'agit de récupérer ce fameux Valère enlevé par un vampire (je n'ai pas tout compris dans ce passage en fait!). On va d'aventures en aventures sans parfois réellement creuser ce qui aurait pu l'être!

" Opération Sabines " reste un roman intéressant pour son personnage de Julius Khool mais le style trop enlevé gâche la fluidité de la narration et perd le lecteur.


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Réceptions de la semaine (96)
wallpaper-1019588
{Découverte} Génération K : Tome 1, Marine Carteron – @Bookscritics
wallpaper-1019588
La Fourchette, la Sorcière et le Dragon de Christopher Paolini
wallpaper-1019588
Les gourmandises 2019 #9 – duo de cookies