C'est lundi, que lisez-vous? #260

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

BD / Manga

C'est lundi, que lisez-vous? #260C'est lundi, que lisez-vous? #260

Tomes 3 et 4 Scénario de Naoki Yamakawa Dessin de Masashi Asaki Editions Kurokawa, mai et juillet 2019 192 pages chacun

Dans les tomes 1 et 2, nous faisions connaissance avec Tetsuo Tesu, 47 ans, commercial dans une entreprise de jouets, auteur d'une cinquantaine de polars "moyens" autoédités sur internet, et père de Reika, jeune universitaire. C'est en lui rendant visite que Tetuso remarque des coups sur son visage et entend un jeune homme se vanter dans la rue. Il fait le lien et se rend chez sa fille (une chambre qu'il loue pour elle près de la fac) pour y déceler les traces de venues d'un homme mais la clé tourne et il se réfugie dans le placard.

De là, il entend la conversation téléphonique d'un jeune homme blond (le même que celui de la rue), vantard, violent dans ses gestes comme dans ses mots. Pour protéger sa fille, Tetsuo ne voit qu'une seule chose: le tuer avant qu'il ne le tue lui, ou pire,fasse du mal à sa fille.

Mais il ne sait pas encore tout ce que ça implique.

En termes de cache et de disparition du corps, de mensonges, puis de ramifications. Qui était-il? Pour qui travaillait-il? Avait-il une famille? Cherche-t-elle à le retrouver? Et qui sont ces gens qui l'observent, lui et sa famille? Et pourquoi l'entreprise de son beau-père a-t-elle été mentionnée?

Dans ces deux tomes (3 et 4), Tetsuo se retrouve à devoir chercher Nobuto (le jeune homme) comme s'il était vivant et se voit allié (du moins le pense-t-il) à l'un de ses adversaires (qui le croit coupable), en position de faiblesse au sein du clan.

*

Ce manga "retourne le cerveau". Nous sommes aux côtés de Tetsuo et l'observons dans ses réflexions, ses observations, son cheminement de pensée, lorsqu'il a le temps d'élaborer un scénario ou lorsqu'il doit improviser, s'adapter aux situations, souvent dangereuses, auxquelles il se retrouve confronté. Il trouve en sa femme une précieuse alliée de poids. Leur but: préserver leur fille, leur famille. Mais ils ne découvrent que petit à petit leur adversaire, sa taille, son poids et ce qu'il est capable de faire. Penser, toujours penser, imaginer tous les possibles, les actes de chacun, les conséquences, anticiper, prévoir, avoir un ou deux coups d'avance, un coup de secours... Cela crée une ambiance oppressante, étouffante, mais aussi terriblement prenante!

Le suspense est haletant, l'intrigue, imparable, implacable, diablement bien menée, les détails minutieusement élaborés, et les dessins suivent cette logique, en alternant les styles.

Vivement les prochains tomes!!

C'est lundi, que lisez-vous? #260

Quatre soeurs - Tome 1 - Enid. Scénario de Malika FERDJOUKH et Cati BAUR. Dessin de Cati BAUR. Editions Rue de Sèvres, paris 2014

Les quatre soeurs sont cinq: Enid, Hortense, Bettina, Geneviève et Charlie. Leurs parents (Lucie et Fred) sont morts 19 mois plus tôt dans un terrible accident de voiture, et leurs fantômes apparaissent de temps à autre à leurs filles, mais jamais lorsqu'elles sont ensemble. Ce qui fait que chacune croit avoir cette faculté. Chacune a son caractère, son jardin secret, chacune a une occupation bien spécifique dans la maison (ou en-dehors, ce qui est secret), toutes se serrent les coudes. Enid, 9 ans, est la plus jeune. Elle aime les aventures, les animaux, particulièrement Swift la chauve-souris, Blitz l'écureuil, Ingrid et Roberto les chats de la Vill'Hervé, le nom de leur grande maison.

Dans ce premier tome, une jeune fille vient égayer/perturber leur quotidien et leurs habitudes, Colombe. Une tempête vient déraciner le vieux sycomore et ébouler le puits, la complainte d'un fantôme vient effrayer leurs nuits, un complot est déjoué et une belle histoire d'amour naît, tandis que l'histoire de leur maison est dévoilée.

J'ai adoré découvrir la vie de ces soeurs, ceux qui les accompagnent avec plus ou moins d'amitié/bienveillance/amour, l'ambiance chaleureuse ou peste (selon la soeur) qui se dégage de leur famille et des pages. Leur histoire est attachante, émouvante, à certains moments drôles ou diffiicle, et il me tarde de lire la suite!

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

C'est lundi, que lisez-vous? #260

Les gens dans l'enveloppe. Isabelle MONNIN. Editions JC Lattès, septembre 2015

En juin 2012, Isabelle Monnin a acheté un lot de 50 photographies à un brocanteur sur internet. Avec ce matériau aussi insolite qu'intriguant, aussi beau que triste, aussi banal qu'intime, elle a décidé d'écrire un livre. En deux parties, voire même trois si l'on inclue les chansons qu'Alex Beaupain a composé.

Ce livre est en trois parties.

La première est une fiction. A partir des photos, Isabelle Monnin a imaginé une histoire possible. Je trouve fascinant cette capacité à créer une histoire parfaitement plausible, parfaitement crédible, remplie de ces émotions, imperfections, désirs, rêves, désepsoirs d'une famille et de chacun de ses membres. J'ai été saisie par cette faculté à entremêler la Grande Histoire (ici Deuxième Guerre Mondiale et les Desaparecidos de la dictature argentine) aux petites, aux nôtres, à entrer en résonance avec notre vie à chacun. Et puis, quelle écriture! Une écriture poétique, imagée, des phrases ciselées, qui m'ont renvoyée à celles d'Alice Ferney...

La deuxième partie est une enquête menée par l'autrice pour retrouver les personnes figurant sur ces photos. Car cela a un côté triste ces photos délaissées, ces histoires oubliées, remisées, revendues, cette anonnymisation de ces êtres, de cette famille...

Il me tarde de savoir si l'histoire imaginée par Isabelle Monnin a des points communs avec la vraie.

3/ Que vais-je lire ensuite?

C'est lundi, que lisez-vous? #260

Seulement si tu en as envie... Bruno COMBES. Editions J'ai lu, juillet 2017

Présentation de l'éditeur: Vu de l'extérieur, Camille mène une vie parfaite, et pourtant son mariage s'épuise.
Alors, quand le premier garçon qui a fait battre son cœur la recontacte après vingt-sept ans, elle se laisse emporter dans un tourbillon de sentiments.
Stephen est bouquiniste et vit entre ses librairies, de Paris et de Londres.
Lui n'a jamais cessé de l'aimer... et elle retombe sous le charme. Pourtant, elle met fin à leur relation.
Quelques mois plus tard, Camille reçoit un manuscrit écrit par Stephen...

wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
« Les refuges » de Jérôme Loubry
wallpaper-1019588
Jeudi Citation 2019 #37
wallpaper-1019588
Lucette à bicyclette – Christine Naumann-Villemin et Soufie Régani
wallpaper-1019588
Le pont de Florent Bussy