Sur la piste sauvage - Aliénor Le Gouvello

Sur la piste sauvage - Aliénor Le Gouvello

Sur la piste Sauvage - Aliénor Le Gouvello


« J’ai adopté les grands espaces australiens depuis dix ans maintenant. J’aime ce pays-continent, où je travaille avec les enfants aborigènes, ces jeunes démunis, désœuvrés mais débordants de vie. À ces oubliés du bout du monde, j’ai donné le meilleur de moi-même, ils m’ont appris leurs coutumes, leurs traditions, et plus important que tout, leur compréhension intime de la nature. Grâce à eux, je peux devenir écorce, feuille, branche qui craque. Aujourd’hui, je suis cette terre rouge que je foule pieds nus le plus souvent et que j’aime tant, j’appartiens à ce décor sauvage et parfumé. Cette aventure a commencé le jour où, une communauté aborigène m’a invitée à participer à une course de chevaux, moi seule femme cavalière, blanche de surcroît. En plein désert australien, sous la fournaise, je remportais la course, devant un public mâle, abasourdi qu’une femme jeune les devance. J’ai rencontré ce jour-là d’autres déshérités, les brumbies, ces chevaux australiens redevenus sauvages, que nombre d’Australiens trouvent invasifs et n’hésitent pas à éliminer.Lorsque j’ai décidé de traverser seule ce continent sauvage, en empruntant les 5 000 kilomètres du National Trail, je savais que trois brumbies m’accompagneraient. Ces compagnons d’aventure et de solitude, j’ai dû les dresser moi-même. Cette fois c’était certain, je pouvais partir au loin, oser l’aventure, vivre ce rêve fou, cette traversée sauvage. »***********Aliénor, origine bretonne se lance dans un périple dans le bush australien. Bush réputé pour être impitoyable pour les humains mais aussi pour les animaux. Une organisation bien préparée est nécessaire et indispensable. Aliénor va débourrer ses propres cheveux sur place, des brumbies réputés pour être sauvage et pas toujours apprécié des Australiens. Avec l'aide d'une association elle va acquérir 3 chevaux qui vont devenir des acolytes indispensable au bon déroulement de la traversée. Accompagné par son chien, âgé et bourré de rhumatismes, qui va parfois être obligé de faire le trajet autrement qu'à pattes. Au fil du périple, Aliénor solitaire et accompagnée de ces animaux, va faire de multiples rencontres et découvrir l'entraide qui existe même dans les endroits les plus reculés. La découverte d'un mode de vie que ce soit pour elle mais aussi pour les Australiens tout le long du Trail. Besoin d'aide ? Faut trouver un pub et discuter autour d'une bière.Tous les dangers sont présents que ce soit face à la météo, serpents, crocodiles, les maladies et certaines rencontres. 
La lecture de ce récit permet de ce rendre compte à quel point cela a été difficile même avec une très bonne organisation pour le trajet et les ravitaillements. Un très bon moment de partage avec des informations sur la vie dans le bush.
Merci les éditions ARTHAUD et Babelio pour ce voyage
Interview : Aliénor

wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tout quitter, Anaïs Vanet
wallpaper-1019588
Rencontre avec Bouzard, auteur de La Grande Aventure (Editions Rouquemoute)
wallpaper-1019588
"Toi le fils de l'écume du lion, Toi surgi de la nuit au galop des chevaux, Rends-nous, oh ! rends-nous l'honneur de nos ancêtres" (Léopold Sédar Senghor).
wallpaper-1019588
L’Accordéon, marchand de rêve