Marche ou crève • Stephen King

Marche ou crève • Stephen King

« Il m’a fallu du temps pour comprendre, mais c’est allé plus vite une fois que j’ai surmonté ce blocage mental. Marche ou crève, c’est la morale de cette histoire. Pas plus compliqué. Ce n’est pas une question de force physique, et c’est là que je me suis trompé en m’engageant . Si c’était ça, nous aurions tous une bonne chance. « 
Ainsi Mc Vries définit-il l’horrible marathon auquel il participe ; marcher le plus longtemps possible, sans jamais s’arrêter, en respectant des cadences. Fautes de quoi, les concurrents de cette longue « longue marche » sont abattus d’une balle dans la tête.
Des cent concurrents au départ, il ne restera qu’un seul à l’arrivée qui aura, pour prix de son exploit, la possibilité de posséder tout ce qu’il désire. S’il désire encore quelque chose…


3/5 – UNE MARCHE VERS LA MORT 👣

J’ai aimé : Le rythme de l’histoire, la tension présente tout le long
J’ai moins aimé : La fin plutôt décevante

Je ne suis pas une grande adepte des thrillers, mais j’avais entendu parlé de ce roman de Stephen King et j’étais très tentée par l’histoire.

TU DOIS MARCHER

Ici nous suivons Ray, qui dès le départ arrive quelque heure à peine pour la « longue marche ». C’est comme un sport national. Cette marche est rediffusée à la télévision, le principe est pourtant simple. Tu marches, tant que tu le peux.

Tu peux récolter jusqu’à quatre avertissements, au quatrième tu sors du jeu… Ou plutôt tu meurs. C’est la triste réalité de cette marche. Cent participant, un seul gagnant. Pour gagner, il faut que les autres meurent.

UNE VRAI BOUCHERIE

C’est une histoire qui plus on avance dans sa lecture, plus la cruauté est présente. La première mort nous marque, mais pas plus que ça. Pourtant, plus on avance dans l’histoire, plus on ressent cette tension.

Marche ou crève • Stephen King

À force de voir autant de mort, on finit par devenir aussi fou que les participants eux-mêmes. Il faut marcher, quoi qu’il arrive il ne faut pas s’arrêter. Que tu veuilles dormir, pisser, chier, ou que t’ai une crampe, tu ne dois pas t’arrêter à moins de vouloir mourir.

UNE HISTOIRE CAPTIVANTE MAIS UNE FIN DÉCEVANTE

J’ai vraiment beaucoup apprécié l’histoire. C’était captivant, j’avais envie de savoir ce qui allait se passer encore et encore même si mon petit cœur se sentait déchiré un peu plus à chaque page.

Je n’avais qu’une hâte, lire la fin, voir le dénouement de toute cette histoire… Je fus très déçu. L’histoire est géniale, prenante et haletante et on se retrouve avec une fin un peu fade. Elle manquait de piquant et d’excitation par rapport au reste du roman.

EN CONCLUSION

Marche ou crève est une histoire vraiment passionnante. Je ne suis pas spécialement fan des thrillers, mais j’ai beaucoup apprécié ce roman. Les personnes sont intéressantes et bien développé, on s’y attache un peu plus à chaque ligne. Je reste juste déçu de cette fin. À mes yeux, la fin d’une histoire est ce qui reste le plus dans un esprit. Du coup, une fin bâclée ou moins bien que le reste risque de baisser mon appréciation sur le roman qui pourtant était bon. J’aurais juste préférée une fin à la hauteur du reste du roman.

Marche ou crève • Stephen King


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
​ #BlogLife : PAL Automne Hiver 2019
wallpaper-1019588
Mugcake fondant au chocolat 🥰
wallpaper-1019588
C'est lundi 11 novembre 2019, que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
Sinners, tome 1 : Vicious ~ L-J Shen