Chronique : Gunpowder Moon - David Pedreira (Bragelonne)

Chronique : Gunpowder Moon - David Pedreira (Bragelonne)

Présentation ICI

Gunpowder Moon est la premier roman de David Pedreira, est pour une première, cet ancien journaliste met la barre assez haute.
Si l'éditeur promet sur la quatrième de couverture - POUR TOUS CEUX QUI ONT AIMÉ SEUL SUR MARS - la filiation ne se fait pas forcément avec ce roman d'Andy Weir mais plutôt avec son second, Artemis (chronique ICI).
Même si en lisant les premières pages, on pense rapidement à l'excellent film Outland de Peter Hyams (un ancien policier/marine affecté à une base minière, enquête sur un meurtre), David Pedreira propose des enjeux différents qui font très rapidement monter la tension dans son livre.
L'auteur propose une histoire impossible à lâcher avant son dénouement.
Son casting est très attachant, on tremble pour ces personnages qui ne doivent leur survis qu'à leur incroyable capacité à échapper à une mort imminente (certainement cet ingrédient qui a amené Bragelonne a évoqué Seul Sur Mars, outre le succès de ce dernier).
358 pages d'un récit d'un techno-thriller d'aventure qui vulgarise parfaitement bien les éléments scientifiques sur lesquels il s’appuie.
Mention spéciale à la traduction de Jacques Fuentealba qui contribue à cette parfaite immersion du lecteur dans cette incroyable aventure lunaire.
Mes seuls bémols : certains flashbacks terrien du héros qui nous arrachent inutilement des lieux de l'intrigue. Et le fait que des supports visuels, à la manière des cartes utilisées dans Artemis d'Andy Weir, nous auraient permis de prendre conscience de la géographie des lieux.
En attendant de trouver des informations sur la prochaine publication de l'auteur, j'espère que David Pedreira nous racontera la prochaine vie de son héros Dechert !
POUR TOUS CEUX QUI ONT AIMÉ ARTEMIS
Frédéric Fontès, www.4decouv.com

wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Lost Rider de Gaëlle Sage
wallpaper-1019588
"J'adorais mon père quand j'étais encore un être humain. Puis il est mort, j'avais faim, puis ça a été le bateau. Puis rien. Puis l'Amérique. Puis John Cole. John Cole était mon amour, tout mon amour était pour lui".
wallpaper-1019588
{Double Chronique} Apprentie Sorcière & Royaume de Vent et de Colères
wallpaper-1019588
Agnès Price, Tome 2 : Sang pour sang – Sébastian Bernadotte