Ils ont rejoint mon Himalaya à lire

Ils ont rejoint mon Himalaya à suivre


De retour d'une virée parisienne, si vous me suivez un peu, vous savez que ma Pal risque d'en prendre un coup. Je suis incorrigible, ben oui pour un livre , il n'y a pas de date de péremption..

Voici ce que cela donne :

Ils ont rejoint mon Himalaya à lire


Juste avant de partir, c'est monsieur qui avait craqué la semaine dernière.

On découvre tout cela ? C'est parti, on commence par les romans.

Une belle rencontre à la librairie L'instant dans le 15 ème à Paris. Une très belle librairie-café qui proposait une rencontre avec 5 auteurs nous proposant une soirée haribo-mojito. L'occasion de revoir les copines parisiennes. J'y ai rencontré Caroline Boudet, la présentation de son livre m'a touchée.

La vie réserve des surprises - Caroline Boudet

Ils ont rejoint mon Himalaya à lire

Édition originale Fayard
Le livre de Poche 34425
Parution : 15/02/2017
Pages : 256
Isbn : 9782253186342
Prix : 7.10 €

Présentation de l'éditeur
Elle, c'est ma fille. Louise. Qui a quatre mois, deux bras, deux jambes, des bonnes grosses joues et un chromosome en plus. S'il vous plaît, quand vous rencontrez une Louise, ne demandez pas à sa mère : " Ça n'a pas été dépisté pendant la grossesse ? " Soit ça l'a été et la décision de " garder l'enfant " est assumée, soit ça ne l'a pas été et la surprise a été assez importante pour ne pas revenir dessus. Ne dites pas à sa mère : " C'est votre bébé malgré tout ". Non, c'est mon bébé, point.
C. B.
C'est l'histoire, émouvante et souvent drôle, du chemin parcouru par une jeune femme bien ancrée dans sa supposée normalité, et dont la petite fille vient faire exploser les certitudes et les horizons. Une véritable ode à la différence.

Le cri d'amour d'une mère. Sarah Gandillot, Femme actuelle.

Un texte plein d'humanité et d'autodérision mais n'édulcorant rien des épreuves traversées. Marine Lamoureux, La Croix.

Un livre poignant. Candice Satara-Bartko, Parents.

Ils ont rejoint mon Himalaya à lire

Parution : 06 février 2019

Après le bouleversant Journal d'un vampire en pyjama, Mathias Malzieu retrouve la veine du merveilleux de La Mécanique du cœur avec cette Sirène à Paris, l'histoire d'amour impossible entre un homme et une sirène dans le Paris contemporain. Nous sommes en juin 2016, la Seine est en crue. De nombreuses disparitions sont signalées sur les quais. Attiré par un chant aussi étrange que beau, Gaspard Snow découvre le corps d'une sirène blessée, inanimée sous un pont de Paris.
Il décide de la ramener chez lui pour la soigner, mais tout ne passe se pas comme prévu. La sirène explique à Gaspard que les hommes qui entendent sa voix tombent si intensément amoureux d'elle qu'ils en meurent tous en moins de trois jours. Quant à elle, il lui sera impossible de survivre longtemps loin de son élément naturel...
À travers ce conte moderne, Mathias Malzieu questionne l'engagement poétique et le pouvoir de l'imagination dans une époque troublée. Ce livre est une déclaration d'amour à l'amour, au panache, à l'épique, à la camaraderie et à la surprise.

Ils ont rejoint mon Himalaya à lire

"J'avais quinze ans, et un mois plus tôt j'avais fugué. Ça avait été beaucoup plus simple que je ne le croyais. On était à l'aéroport de Pointe-à-Pitre, pour rentrer à Paris, et j'avais fermement pris ma décision. Deux jours avant, il s'était passé une chose prodigieuse et après cette chose je ne pouvais plus revenir en arrière."

Arthur H signe ici un bouleversant autoportrait, en trois fugues. Celle de sa mère, Nicole Courtois, à l'âge de dix-huit ans. La sienne, lorsqu'il avait quinze ans, pendant un séjour en Guadeloupe avec son père Jacques Higelin, dans la maison de Coluche. Et la dernière fugue de Bach, laissée inachevée : L'Art de la fugue.

J'avais adoré "Ces jours qui disparaissent" , trop impatiente de découvrir le dernier :

Ils ont rejoint mon Himalaya à lire


À quoi bon se souvenir qu'on a vécu l'enfer ?

La police arrête une jeune fille errant dans la rue, couverte de sang, un couteau à la main. En se rendant chez elle, les agents découvrent avec effroi une scène de massacre : toute sa famille a été assassinée... 6 ans plus tard, Pierre Grimaud, l'unique survivant du " massacre de la rue des Corneilles ", se réveille d'un profond coma. L'adolescent de 15 ans qu'il était au moment des faits est aujourd'hui un jeune homme de 21 ans. Désorienté, encore paralysé et souffrant d'amnésie partielle, il est pris en charge par le docteur Anna Kieffer, psychologue spécialisée sur les questions de criminologie et de victimologie. Pendant leurs séances, Anna tente de l'amener à se souvenir des circonstances du drame, malgré ses pertes de mémoire. Pierre lui évoque la présence mystérieuse d'un " homme en noir " qui hante ses rêves, probable réponse inconsciente à son traumatisme. Après plusieurs rendez-vous, Anna découvre en Pierre un être sensible et très intelligent. Touchée par son histoire, elle se met même à le prendre en affection. Petit à petit, une véritable complicité s'installe entre eux. Anna n'imagine pas à quel point ce patient va changer sa vie...

Après le remarqué Ces jours qui disparaissent, Timothé Le Boucher revient avec un ouvrage témoignant une nouvelle fois de sa science narrative exemplaire. S'inscrivant dans une veine plus réaliste, Le Patient est un thriller psychologique prenant et surprenant, laissant entrevoir quelques-uns des thèmes de prédilection de l'auteur : le rapport à l'autre, la notion du " temps ", de l'identité et de la mémoire.

Ils ont rejoint mon Himalaya à lire

Dans le village de Giverny, où Claude Monet peint quelques-unes de ses plus belles toiles, la quiétude est brusquement troublée par un meurtre inexpliqué. Tandis qu'un enquêteur est envoyé sur place pour résoudre l'affaire, trois femmes croisent son parcours. Mais qui, de la fillette passionnée de peinture, de la séduisante institutrice ou de la vieille dame calfeutrée chez elle pour espionner ses voisins, en sait le plus sur ce crime ? D'autant qu'une rumeur court selon laquelle des tableaux d'une immense valeur, au nombre desquels les fameux Nymphéas noirs, auraient été dérobés ou bien perdus.


Quand la passion se mêle à l'art en un jeu de miroirs, Michel Bussi nous emporte dans un tourbillon d'illusions et de mystère, merveilleusement retranscrit par Fred Duval et mis en lumière par Didier Cassegrain, dont les atmosphères évanescentes rappellent l'empreinte impressionniste.

Bien plus qu'une adaptation, Nymphéas noirs est à la fois un hommage à l'un des mouve-ments les plus symboliques de la peinture moderne, un polar envoûtant à travers les époques et un superbe conte de fées empoisonné. À l'image de ces nymphéas, aussi sombres que sublimes.

Merci - Zidrou et Monin

Ils ont rejoint mon Himalaya à lire

Bamboo éditions
Grand Angle
Parution : 29/10/2014
Pages : 64
Isbn : 9782818932155
Prix : 14.90 €

Présentation de l'éditeur
Comment une petite délinquante, grâce à un juge d'application des peines facétieux, transforme la vie politique de sa commune Bredenne, dans la Marne. 9974 habitants et presque autant d'âmes. On parie combien que vous ne connaissez pas ? Faut dire aussi : entre Disneyland Paris et Bredenne, le choix est vite fait. Un peu trop vite peut-être. Merci Zylberajch, bientôt 16 ans et gothique jusqu'au bout des ongles, a commis des actes répréhensibles, comme on dit. Elle n'était pas seule, mais elle a décidé de porter le chapeau. Ses actes n'en méritent pas moins une sanction, d'autant qu'elle n'en est pas à son coup d'essai. Encore faut-il décider quelle sanction ! C'est pour cela que l'État français paie Sébastien Pirlot, juge des enfants. Un juge un peu. olé olé, si vous voulez mon avis. Pirlot ignore encore qu'en condamnant Merci à une peine de substitution, il va offrir à de nombreuses personnes. une joie de substitution.

Ils ont rejoint mon Himalaya à lire

Witold Pilecki, capitaine de cavalerie, membre de l'armée secrète polonaise, volontairement interné au camp d'Auschwitz en septembre 1940 sous la fausse identité de Tomasz Serafinski raconte sa mission : organiser dans le camp un réseau de résistance pour créer un soulèvement. Menacé d'être démasqué par les SS, il s'évade du camp en avril 1943. Pendant ces 947 jours d'enfer, Witold rédigera plusieurs rapports pour l'armée secrète polonaise en attendant, en vain, l'ordre du soulèvement. Il fait partie des premières personnes à avoir informé les alliés des conditions de détention et des atrocités commises à Auschwitz.


L'histoire vraie du polonais Witold Pilecki qui a relaté son expérience et sa mission dans le camp d'Auschwitz de septembre 1940 à avril 1943.

Ils ont rejoint mon Himalaya à lire

D'après le roman de Laurie Halse Anderson

Melinda a 15 ans. Ce soir d'été, au beau milieu d'une fête, la jeune fille est victime d'un drame. Elle appelle la police. Personne ne saura jamais pourquoi elle a lancé cet appel, ni ce qu'il lui est arrivé cette nuit-là. Tout simplement parce que Melinda, murée dans son silence, ne parvient pas à l'exprimer...

Ils ont rejoint mon Himalaya à lire

DESSIN: FRANÇOIS SCHUITEN
SCÉNARIO : THOMAS GUNZIG
VAN DORMAEL JACO
FRANÇOIS SCHUITEN
COULEURS : LAURENT DURIEUX

" Par Horus, demeure ! " Le souvenir de la Grande Pyramide hante à nouveau Mortimer. Ses cauchemars commencent le jour où il étudie d'étranges radiations qui s'échappent du Palais de Justice de Bruxelles : un puissant champ magnétique provoque des aurores boréales, des pannes dans les circuits électroniques et d'épouvantables hallucinations chez ceux qui y sont exposés. La ville est aussitôt évacuée et enceinte d'un haut mur.

Pour venir à bout du rayonnement, l'armée a conçu un plan qui met en péril l'avenir du monde. Pour Blake et Mortimer, malgré leurs vieilles querelles, malgré leur âge, il va s'agir de repartir à l'aventure, vers une Bruxelles abandonnée pour tenter encore une fois de sauver le monde. Et s'apercevoir que la zone interdite n'est pas si abandonnée que cela.

Ce qu'ils trouveront là est en lien avec leur aventure passée, celle qui les avait menés au temps de leur jeunesse, vers les mystères de la Grande Pyramide.

Dans "Le Dernier Pharaon", les Belges François Schuiten, Jaco Van Dormael, Thomas Gunzig et Laurent Durieux ont voulu revisiter l'oeuvre d'Edgar P. Jacobs, où se mêlent leurs talents respectifs et le plus grand respect pour la série originelle. Un hors série fidèle, mais à la fois très personnel, qui prend ses sources au coeur même des aventures de Blake et Mortimer. À ne pas manquer !


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
L’homme idéal est une licorne comme les autres d’Erin Graham
wallpaper-1019588
Sorties cinéma du 11/12/2019
wallpaper-1019588
Bakemonogatari #2 • NisiOisiN et Oh !Great
wallpaper-1019588
Bakemonogatari #2 • NisiOisiN et Oh !Great