Alice in murderland, Tome 1 – Kaori Yuki

Alice in murderland, Tome 1 – Kaori YukiAlice in murderland, Tome 1 – Kaori Yuki

La famille Kuonji possède l’un des plus puissants groupes industriels au monde. Lors de la traditionnelle tea party mensuelle, qui rassemble ses 9 enfants, la patronne du groupe, Olga, annonce solennellement qu’il est temps pour celui qui héritera du groupe de se distinguer de ses frères et sœurs : « À partir de maintenant, j’aimerais que vous vous entre-tuiez. » En plein chaos, alors qu’elle est en train de perdre la raison, la quatrième fille, Stella, se transforme en une magnifique jeune fille blonde vêtue d’une robe bleue et d’un tablier blanc… !

Alice in murderland, Tome 1 – Kaori Yuki

Alice in murderland, Tome 1 – Kaori YukiAlice in murderland, Tome 1 – Kaori Yuki

Alice au pays des merveilles fait partie de mes Disney préférés. Lorsque j’ai découvert ce titre de Manga qui s’inspire de ce même univers, je n’ai pas pu m’empêcher de me le procurer afin de découvrir cette histoire. Malheureusement, c’est une très grande déception.

Stella fait partie de la famille KUONJI qui possède l’un des plus puissants groupes industriels au monde et qui sont très riches. Elle a grandi avec plusieurs frères et soeurs qui, tout comme elle, on été adoptés par leurs parents. Chaque mois, la famille se réunit autour de la très célèbre Tea Party. Un beau jour, la mère de Stella lui annonce, ainsi qu’à ses frères et soeurs, que cette nouvelle Tea Party sera différente des précédentes, puisqu’ils vont devoir s’entretuer jusqu’au dernier afin que le vainqueur reprenne le flambeau familial du groupe industriel.

Même si ce manga reprends certains éléments célèbres du dessin animé Alice au pays des merveilles, l’histoire est floue. Dès le départ, on ne comprend pas la trame du manga. En effet, l’auteur nous montre Stella et nous emmène rapidement au combat mortel. Les scènes sont saccadées et n’ont pas forcément une logique. J’ai été majoritairement perdue pendant ma lecture ce qui est vraiment dommage car l’idée de départ était originale. Les dessins sont bien réalisés ce qui m’a permis de ne pas abandonner ma lecture.

Autre point négatif de ce roman : les répliques des personnages. Plus d’une fois Stella répète « Grand frère ZENO » à tout va au point que cela devient vite agaçant. De plus, les réactions des personnages sont incohérentes. Stella paraît au départ choquée et apeurée par ce que lui révèle sa mère, mais elle continue de lui donner ce titre malgré l’horreur que cette femme lui inflige.

Un manga qui semblait prometteur au vu de l’univers dont s’est inspiré l’auteur, mais qui s’est révélé flou et incompréhensible. Les dessins sont le point positif à ce manga, car l’histoire est mal exploitée. Je ne lirais pas la suite.Alice in murderland, Tome 1 – Kaori YukiAlice in murderland, Tome 1 – Kaori Yuki


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
The Promised Neverland T6, de Kaiu Shirai et Posuka Demizu
wallpaper-1019588
Wild Son » Blandine P. Martin
wallpaper-1019588
Surf sur une vague de chagrin
wallpaper-1019588
La fierté des Highlanders 3 - La rédemption des Campbell