Chronique de lecture : Les Particules élémentaires de Michel Houellebecq

Un auteur que j’étais curieuse de découvrir, et auquel j’ai fini par m’attaquer…

Chronique de lecture : Les Particules élémentaires de Michel Houellebecq

Les Particules élémentaires est une sorte de sombre chronique de l’humanité à travers deux demi-frères, Bruno et Michel. Ce dernier, scientifique de génie, réalise au final une découverte qui apporte une chute des plus étonnantes au livre. Mais en attendant, nous les suivons tous deux dans leurs errances au fil de la vie, de l’enfance à l’âge d’homme.

J’ai d’abord pas mal apprécié cet ouvrage, avec l’exploration de la jeunesse des deux personnages, l’approche très collective de leur psychologie, montrant l’influence profonde sur eux de leur environnement social et familial. Leurs souffrances, leur solitude, leur rapport à l’autre, à l’amour et à la femme étaient très bien évoqués et la noirceur du tout ne me dérangeait alors en rien.

J’ai par contre graduellement décroché au fur et à mesure qu’on progressait dans la vie des deux protagonistes, devenus des hommes mûrs. L’omniprésence du sexe a commencé à me lasser et le côté cynique m’a semblé perdre de son piquant et un peu de sa profondeur. La réflexion sur l’homme et sur notre société est acide, juste à divers égards, mais prenait un visage un brin caricatural à mon goût. Un personnage obsédé du sexe et des jeunes filles, raciste et névrosé à souhait, un deuxième complètement coupé du monde et des rapports humains et ne vivant que pour la science… Cela a son intérêt, mais pour moi, ce côté dérangeant serait passé avec de l’empathie ou bien une plus grande profondeur psychologique. En l’état, j’ai fini par saturer de ces deux-là…

Ma conclusion : les écrits de Houellebecq ont sans doute beaucoup d’intérêt mais ce livre-là ne m’a pas vraiment convaincue. Je suis intéressée par son regard sur la société mais si les personnages finissent par me donner des boutons, il y a quelque chose qui coince ! Il serait intéressant d’en essayer un autre pour comparer, mais vu le nombre d’écrits que j’aimerais bien découvrir par ailleurs, je ne pense pas en faire une priorité…

Publicités

wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Prévisions PALs de la semaine #33
wallpaper-1019588
C’est lundi, que lisez-vous ? #84
wallpaper-1019588
C'est lundi, que lisez-vous ? #142
wallpaper-1019588
Le récap’ de la semaine #7