Mamie cascade - Paul IVOIRE

Mamie cascade - Paul IVOIRE

Paul IVOIRE, j'ai déjà eu la chance de le lire en 2017. C'était " A chacun son rêve " qui a été un coup de cœur. Ce roman est intéressant, charmant même.

Marguerite COURBET, Jackie pour la scène, 80 ans, est une ancienne cascadeuse professionnelle. Elle possède deux ceintures noires, une en karaté et l'autre en yoseikan budo.

Pour le moment le moral n'est pas au beau fixe. Son fils unique et ses deux petits-enfants sont partis habiter en Australie. Elle se trouve dans un fauteuil roulant à cause d'une cheville qui la fait souffrir. La solitude, depuis le décès de son mari, est lourde à supporter. Heureusement elle peut compter sur son aide à domicile, Ophélie .

Pourquoi vivre encore ? Marguerite pense assez souvent au suicide. Elle veut tout mettre en ordre avant son départ et demande à Gustave ALLIBERT, 29 ans, d'écrire ses mémoires.

Il se qualifie lui-même de professionnel de la routine.

La vieille dame a beaucoup de souvenirs et des choses à révéler.

De nouvelles rencontres, une proposition d'un ami réalisateur, Georges BRÜCKNER, vont la faire rebondir. Il la veut dans son nouveau film, tourné à Marseille, "Mamie Cascade". Marguerite contacte rapidement son mécanicien de toujours Micka (Mickaël) qui doit adapter sa vieille SIMCA. Le docteur Edmond PRETELAT, 75 ans, à la mission de la remettre, elle, en état de marche.

La vie va décider pour elle.

La vie est étrange. Il y a 15 jours, j'étais au bord du gouffre ... Je ne dis pas que je vais mieux, mais au moins, j'ai à nouveau l'impression d'être utile.

Tout de suite la couverture nous interpelle. On se demande ce qu'elle peut cacher avec ce titre énigmatique.

Ne boudez pas les remerciements, ils sont un complément au roman.

Pendant la lecture on ressent différentes émotions. On rit et on est ému. On a peur et ensuite nous sommes heureux. On s'attache bien sûr à Marguerite mais à beaucoup d'autres personnages. Tous s'impliquent dans le (ou les) projet. Une lecture dans laquelle toutes les générations sont représentées. Cela commence par les petites filles de Marguerite qui ont 13 et 15 ans jusqu'à l'héroïne du roman. Océane, Flavien, Gustave, Marco et d'autres tombent sous le charme de Mamie Cascade qui a beaucoup de caractère.

Ils ne sont pas de la même génération, mais ils se sont apportés mutuellement du soutien. Aller vers l'autre. Ne pas se replier sur soi. C'est parfois compliqué mais ça vaut vraiment la peine.

Les chapitres s'enchaînent naturellement. L'auteur a misé sur les sentiments et la solidarité entre chaque personnage.

L'écriture est facile à lire. Paul a pu rencontrer "Marguerite" (Aurore) car cette personne existe, elle est plus jeune. La cascadeuse lui a donné des renseignements qui donnent au livre cet accent de vérité.

Un roman qui se termine par un Happy end, mais pas seulement. Tout au long de la lecture, il y a un peu de suspense très agréable.

Un bon moment de lecture, feel good, sans niaiserie. J'ai quand même préféré " A chacun son rêve "

En résumé (avis très personnel) , à vous maintenant :

+ Écriture simple et touchante. Beaucoup de sensibilité.

Défi 1 livre / 1 mois = M AI (Mamie cascade)

Titre : Mamie cascade (5 avril 2019)

Nombre de pages (papier) : 268

Ce livre vous tente, vous pouvez le trouver ICI (non sponsorisé)

Cascade, suicide, vieillesse, solitude, accident, adoption, amour, sentiment, solidarité,

C'est la vitesse à laquelle elle se déplace qui étonne. En moins de trois secondes, elle rejoint ses visiteurs. P. 45
Tu es taillé comme une allumette, mon vieux. Ça va être le choc d'un vélo contre un autobus. P. 69
Je m'apprête à passer une nouvelle nuit lugubre. Il n'est pas facile de planifier sa mort. P. 111

Pour en savoir un peu plus :

Mamie cascade - Paul IVOIRE

Photo de la couverture (Photo éditeur) : Conception graphique : Cheeri Illustration : Emmanuelle TEYRAS

Mamie cascade - Paul IVOIRE

Et vous alors, qu'en avez-vous pensé ?


wallpaper-1019588
Sans héritage tome 1 : Lucien Louis Marie
wallpaper-1019588
L'homme qui voulait aimer sa femme
wallpaper-1019588
Tu avais l'odeur de l'herbe fraichement coupée
wallpaper-1019588
Qui je suis
wallpaper-1019588
Premières lignes #73
wallpaper-1019588
La princesse de Clèves (BD) • Bouilhac et Catel
wallpaper-1019588
Les conseils lecture de Kevin
wallpaper-1019588
La vie dont nous rêvions de Michelle Sacks