L'interdépendance, tome 1 : L'effondrement de l'Empire


L'interdépendance, tome 1 : L'effondrement de l'Empire
L'interdépendance, tome 1 : L'effondrement de l'Empire
❯ Titre L'effondrement de l'Empire
❯ Auteur John Scalzi❯ Traduction Mikael Cabon❯ Genre Science-Ficion❯ Édition L'Atalante❯ Collection La Dentelle du Cygne❯ Format Grand format - Broché❯ ISBN 9782841728954 ❯ Prix 21,90€❯ Date de parution 21/03/19❯ Nombre de pages 336
❯ Description éditeurL’Interdépendance : un empire de quarante-huit systèmes stellaires presque tous inhospitaliers, où l’humanité s’est implantée et dont la survie repose sur une étroite collaboration.L’Interdépendance : un millénaire de règne des grandes familles marchandes, dont la première occupe le trône de l’emperox.L’Interdépendance : le réseau des courants du Flux, seul moyen de voyager plus vite que la lumière, unique lien des mondes de l’empire entre eux.Le Flux est éternel mais il n’est pas statique. S’il se déplaçait, réduisant les colonies à l’isolement, l’humanité serait au bord du gouffre.Un jeune scientifique, une commandante de vaisseau spatial et la toute nouvelle emperox devront affronter la catastrophe annoncée.
❯ À propos de l’auteur John Michael Scalzi II, né en 1969 est, d’abord, un journaliste qui a commencé sa carrière par l’écriture de critiques de films puis de billets d’humeur. En 1996 il embrasse l’ère Internet en travaillant au contenu d’America Online (Aujourd’hui sous forme d’un blog, By The Way). Deux ans plus tard, il parvient à faire son activité d’écrivain son métier. Son blog personnel, Whatever, lancé la même année est en activité depuis. Ecrivain professionnel, il occupe un peu le rôle d’un écrivain public, ayant publié un peu dans tous les domaines, de la critique de films à la rédaction de brochures d’entreprises. Quelques-uns de ses textes apparaissent également dans des journaux, en particulier le fameux « Being Poor »,publié dans le Chicago Tribune en septembre 2005.Sa carrière en SF commence en réalité avec Agent to the stars, diffusé en 1997 sur son site web (www.scalzi.com/agent) où des extraterrestres prennent contact avec la plus fameuse agence de stars d’Hollywood pour « améliorer » leur image, le fait d’être des blobs gélatineux communiquant par leurs odeurs leur ayant semblé rédhibitoire.Ceroman, satire assassine du milieu en question, ne lui ayant pas permis d’accéder au grand public par une publication, John décida d’écrire dans le domaine le plus représenté sur les étagères de la librairie de sa petite ville : des romans de SF militaire. Ce fut Le Vieil Homme et la guerre. Mais la SF militaire étant un domaine rempli de tâcherons, John ne pouvait qu’y briller, en inversant un certain nombre de codes.Aujourd'hui, John Scalzi vit dans l'Ohio et continue à écrire inlassablement.Prix Hugo 2013 du meilleur roman pour Redshirts.Prix Locus 2018 du meilleur roman de science-fiction pour L'Effondrement de l'empire. (source : L'Atalante)
❯ RessentiJ'aime beaucoup les romans de John Scalzi, son style précis et accessible à la fois en fait un de mes auteurs de SF de référence.Avec "L'effondrement de l'Empire" il signe le début d'une nouvelle série de Space Opéra : "L'interdépendance", et c'est une belle entrée en matière qu'il nous présente.
L'histoire est bien ficelée et ne s'alourdie pas de termes incompréhensibles à outrance, c'est pointu mais très abordable. Deux lignes de conduite sont mises en avant selon les chapitres, tout d'abord le récit de "L'Emperox", une jeune femme qui accède au plus haut rang de la société un peu par accident et d'un autre côté celui de la fille d'une guilde de marchand qui va se retrouver dans une posture sensible à l'autre bout de "L'interdépendance" (monde ou vivent les humains via un réseau de transport à grande échelle et sur le point de subir un changement majeur). Le lecteur alterne donc de l'un à l'autre et y arrive sans problème pour que tout se réunisse en fin de livre.
Politique, complot, action, diplomatie, pouvoir, terrorisme et commerce sont les thèmes abordés dans "L'effondrement de l'Empire" et même si ces thèmes sont souvent vu dans d'autres récits, ici c'est vraiment bien ficelé, intéressant et original dans la construction.
J'ai vraiment aimé ma lecture, j'ai une seule envie, que la suite sorte afin de pouvoir m'y plonger car j'en suis certain le tome deux sera encore plus étoffé et cette série à tout pour devenir incontournable dans le monde du Space Opéra moderne.Encore une fois John Scalzi a fait mouche.
🆅🅴🆁🅳🅸🅲🆃
L'interdépendance, tome 1 : L'effondrement de l'Empire❯ Les +IntéressantRiche et compréhensible à la foisUne entrée en matière réussieLes thèmes abordés❯ Les -Attendre la suite❯ Si vous aimez ce roman, vous aimerez certainementLa genèse de la flotte tome 1 : Avant-garde de Jack CampbellLe Vieil homme et la guerre de John ScalziRedshirt de John Scalzi
Je remercie fortement les éditions L'Atalante pour leur confiance et pour l'envoi du roman.L'interdépendance, tome 1 : L'effondrement de l'Empire

wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Premières lignes #26 - 2019
wallpaper-1019588
Kemono incidents #1 • Shô Aimoto
wallpaper-1019588
Premières lignes #80 : Traverser les orages
wallpaper-1019588
Premières lignes #80 : Traverser les orages