L'envol du moineau d'Amy Belding Brown

L'envol du moineau d'Amy Belding Brown

@tassadanslesmyriades

H E L L O | 🌱🌲

RÉSUMÉ : Colonie de la baie du Massachusetts, 1672. Mary Rowlandson vit dans une communauté de puritains venus d'Angleterre. Bonne mère, bonne épouse, elle souffre néanmoins de la rigidité morale étouffante qui règne parmi les siens. Quand des Indiens attaquent son village et la font prisonnière. Mary doit alors épouser le quotidien souvent terrible de cette tribu en fuite, traquée par l'armée. Contre toute attente, c'est au milieu de ces " sauvages " qu'elle va trouver une liberté qu'elle n'aurait jamais imaginée.

Jim Fergus s'était lui-même collé à l'écriture d'une saga sur ce thème depuis "Mille femmes blanches", et c'est ici Amy Belding Brown qui nous offre son premier roman issu d'une longue recherche sur des sources, des personnes et des faits historiques véritables. Bien entendu, le tout est très romanesque. Ce roman historique ne déroge pas aux règles narratives habituelles que vous connaissez bien si vous aimez lire ce genre.

Il est encore une fois appréciable que l'histoire ne soit pas manichéenne et que les Indiens comme les Blancs soient dépeints dans leurs bons et très mauvais côtés. L'intrigue oscille entre une oppression croissante, où l'on ne sait pas si un jour Mary, l'héroïne, va s'en sortir, s'échapper d'un cauchemar infini, et un côté libérateur, où le personnage féminin "s'émancipe", trouve son bonheur au sein d'une société complexe. La "romance" est compliquée et l'autrice ne se permet pas trop de fantaisie qui aurait été en désaccord avec le vrai cours de l'Histoire.

Ainsi Mary trouve-t-elle sa place dans une société entièrement tournée vers la nature et où le rapport au corps, à la mort, aux choses matérielles ou comme aux choses spirituelles ne sont pas les mêmes. Elle va faire la rencontre de sa maîtresse, une fois qu'elle sera esclave. Cette femme qui dirige d'une poigne de cheffe sa maisonnée et dicte ses ordres à son mari ne va pas cesser d'impressionner mais surtout de faire peur à Mary. Car oui, j'ai bien aimé que l'autrice passe par la case "peur et angoisse". En effet, cela n'aurait été d'aucune crédibilité de retrouver une Mary instantanément changée au bout de quelques jours. Il lui faudra au contraire surmonter ses peurs et réaliser qu'elles sont liées à sa religion pour les outrepasser.

La dichotomie païen/catholique et le rapprochement condition des femmes/conditions des Indiens, ne sont jamais aisés à raconter. J'ai eu peur que le roman tombe subitement dans le prosélytisme mais la résolution du livre est toute en subtilité. Du reste, c'est là la beauté de cet ouvrage : l'écriture est agréable et nous entraîne avec empathie dans la vie de Mary. Le quotidien du XVIIe siècle est très bien décrit. Vous ressentirez l'humiliation, la honte, l'amour, la haine, le soulagement et vous apprécierez de découvrir un univers impitoyable et foisonnant, où triomphe l'envie de découvrir l'autre.

Pas vous ? 💙😘

L'envol du moineau d'Amy Belding Brown


wallpaper-1019588
Tu avais l'odeur de l'herbe fraichement coupée
wallpaper-1019588
Tsunamis | Michel Jean
wallpaper-1019588
Des livres à mettre dans votre valise 2ème partie
wallpaper-1019588
Tsé-Tsé
wallpaper-1019588
Voisins, Amis et Rien de Plus - Anna Premoli
wallpaper-1019588
L’été en poche (16): Continuer
wallpaper-1019588
L’été en poche (16): Continuer
wallpaper-1019588
Titres de DC Comics sortis le 26 juin et le 3 juillet 2019