L’inconnue de Xanderland

Bosco a fait une bêtise. Pour le punir et le faire réfléchir à ses actes, son beau-père l’envoie passer les vacances seul dans la maison de feu tante Agathe. Cela se trouve au milieu de nulle part, sans la technologie moderne censée garder en vie un adolescent lambda. En même temps le garçon va pouvoir faire visiter la bâtisse à d’éventuels acheteurs. Une nuit, Bosco, en caleçon ici présent, trouve une jeune femme dans le jardin. Elle parle un français étrange, est blessée et semble avoir peur de lui. Elle est magnifique, avec de grands yeux bleus qui le font tout de suite craquer. La raison de sa présence ici ? Elle vient sauver le monde d’une invasion extra-terrestre… Vraiment ?

L’inconnue de Xanderland tient tout à fait les promesses de sa couverture et de son résumé. C’est un roman loufoque pour un moment vraiment pas comme les autres. Narré par Bosco lui-même, l’ouvrage se lit d’une traite. Parce que l’écriture d’Agnès Laroche est simple et efficace, que les aventures sont tout de même bien trépidantes et que le rythme est parfait. Que le lecteur a donc vraiment envie de savoir comme tout cela va se terminer. Le divertissement, la déconnexion sont là et il font beaucoup de bien. L’humour est présent à chaque page ou presque, il y a une pincée de suspens et, il ne faut pas oublier de le mentionner, de jolies réflexions sur l’autre, la différence, la relation père fils, l’amour, la confiance et les barrières à la base inexistantes que l’homme a tendance à s’imposer.

L’inconnue de Xanderland

Présentation de l’éditeur :
Exilé par son beau-père dans l’ancienne maison de la tante Agathe (paix à son âme), Bosco s’est résigné à des vacances mornes et sans joie. Pourtant, ses plans basculent dans l’inconnu quand une jeune fille aux cheveux blancs débarque dans son jardin, en pleine nuit. Blessée, parlant un français fantaisiste, elle prétend devoir sauver le monde d’une invasion extraterrestre et lui demande son aide. Complètement perchée, cette fille ! Mais tellement touchante avec ses grands yeux bleus…

Publicités

wallpaper-1019588
Qui je suis
wallpaper-1019588
La mélancolie du kangourou de Laure Manel
wallpaper-1019588
Tsé-Tsé
wallpaper-1019588
Punisher la section (the platoon) : ennis et parlov rejouent le vietnam
wallpaper-1019588
Quand les anges méritent de mourir » Ena L.
wallpaper-1019588
Samedi Ciné #19
wallpaper-1019588
Les livres de… Ellen Raven Martin
wallpaper-1019588
Nouvelles d'ados : Prix Clara 2017 - Collectif