The Paper Magician, tome 3 - The Master Magician

The Paper Magician, tome 3 - The Master Magician
The Paper Magician, tome 3 - The Master Magician
Ceony Twill a tu un secret pendant toutes ses études, secret qu’elle a même caché à son mentor, Emery Thane. Elle a découvert qu’elle est capable de pratiquer d’autres magies que la sienne – un talent qui a longtemps été jugé impossible. Alors que Ceony est sur le point de terminer son apprentissage et d’obtenir son diplôme, tout se complique soudainement. Emery, son mentor, l'envoie chez un autre magicien, qui est censé être son examinateur lors de l’examen final. Mais Coeny se heurte à la haine farouche qu'il voue à Emery, et qui rejaillit sur elle. En même temps, un tueur surgi de son passé s'évade de la prison où il était détenu. Elle s'engage alors à sa poursuite dans une folle course à travers l'Angleterre, pour le retrouver et protéger ceux qu'elle aime. Après The Paper Magician et The Glass Magician, retrouvez Ceony dans le dernier tome de cette saga pleine de mystère et de magie.
The Paper Magician, tome 3 - The Master Magician
Pourquoi ce livre ? J'avais reçu les deux premiers tomes en partenariat via Netgalley, et j’en gardais un très bon souvenir. Pour cette raison, je n’ai pas hésité à me procurer la suite, même si j’ai mis du temps à la sortir de ma PAL… mais l'approche des cents sagas commencées m'angoissent donc je vais essayer de les avancer un peu !
The Master Magician, à l'image de la saga entière, fut une très bonne lecture. L'intrigue ne tarde pas à démarrer, même si elle évolue en deux temps. En premier lieu, Ceony est décidée à passer son examen au plus vite afin de ne plus avoir à cacher ses sentiments, qui sont par ailleurs réciproques. Cependant le maître magicien Emery Thane, dans le but de préserver les mérites de son élève, décide de ne pas lui faire passer lui-même son examen. Il l'envoie alors trois semaines auprès d'un autre magicien de papier afin de préparer son examen. Un magicien qu'il a persécuté dans son enfance, et qui a ruminé sa rancœur pendant des années. Ceony va alors devenir une proie facile pour déverser sa peine, ce qui promet des passages sulfureux. La deuxième partie de l'intrigue débute peu avant son arrivée chez l’autre magicien, quand elle apprend que Saraj, contre qui ils se sont battus dans le précédent opus, s'est enfuit. Malgré les promesses de se préserver l'un l'autre, chacun va s'impliquer dans son enquête, mettant en danger leur vie, faisant naître pas mal de tension.
Le rythme est toujours aussi enlevé, efficace. Le livre compte peu de pages, cela joue énormément sur l'efficacité de l'ensemble, mais je dois dire que je suis heureuse de constater qu'on ne s'ennuie pas une seule seconde ! Tout est cohérent, maîtrisé, la romance est présente sans dégouliner, ce qui contribue à rendre ce texte et ses personnages plus attachants encore.
La fin est particulièrement prévisible, du moins en ce qui concerne le couple. Néanmoins j'ai apprécié l'examen, ni trop long ni trop court, qui est l'occasion de rappels sur les intrigues passées. Et ça donne envie de rejoindre cet univers !
Les personnages ne sont pas foule dans cette intrigue. On retrouve bien entendu le duo casse-cous de Ceony et Emery, une fois encore séparés par les événements. Ceony m'a paru un peu moins mature, plus capricieuse, mais suffisamment peu pour que je continue à l'apprécier. Emery est fidèle à lui-même, taquin et discret. Saraj est un ennemi sans être le parfait méchant. Si son objectif est au préalable flou, il se concrétise avec la mort d’une magicienne et la capture du couple maître-élève. Là, la colère gronde et sa méchanceté, ou plutôt son sadisme refont surface dans le but d’obtenir vengeance. Mais point de grand discours, d’actes inutiles, qui enfoncerait le personnage dans la caricature. Pritt et Bennett, l’autre duo maître-élève de la magie de papier, m’ont fatiguée et je suis contente qu’on passe finalement si peu de temps avec eux. Déjà Bennet est amoureux de Ceony alors qu’il la connaît finalement bien peu. Et ça, ça ne passe pas. Pourquoi tout le monde tombe sous ses charmes ? Quant à Pritt, son aigreur envers Ceony est injuste, même si je conçois la raison.
La plume est toute aussi efficace que l’intrigue, elle contribue d’ailleurs à ce rythme. Pas de fioriture dans les phrases, l’autrice est directe, ce qui permet une tension croissante jusqu’à l’apothéose. J’ai adoré la suivre du début à la fin et cela fait bien longtemps que ça ne m’était arrivé avec un roman Young adult !
The Paper Magician, tome 3 - The Master Magician
Une conclusion de saga pas épique pour un sous, mais malgré tout mémorable ! Ce troisième tome vient mettre fin à l’apprentissage de Ceony et prouve en même temps toutes les capacités acquises pendant sa scolarité. Le rythme est efficace, la tension gronde jusqu’à exploser, les personnages gardent leur cohérence et se développent encore… Tout est là pour un excellent moment, sans prise de temps. Je ne regretterai pas cette lecture, courte mais intense, et il se peut que, dans quelques années, je la relise ! Pour une lecture Yougn adult, je vous conseille cette trilogie !
The Paper Magician, tome 3 - The Master Magician
17/20
The Paper Magician, tome 3 - The Master Magician
Les autres titres de la saga :
1. The Paper Magician
2. The Glass Magician
3. The Master Magcian
- saga terminée -

wallpaper-1019588
Ta vie ou la mienne
wallpaper-1019588
Qui je suis
wallpaper-1019588
L'homme qui voulait aimer sa femme
wallpaper-1019588
Instantané de Tunisie. A Sidi Bouzid, la danse contemporaine contre le désespoir
wallpaper-1019588
Une semaine, nos lectures, nos avis
wallpaper-1019588
C'est lundi, que lisez-vous? #250
wallpaper-1019588
De roses et de sang #1 – Déviance > Callie Hart
wallpaper-1019588
Le livre du lundi : The Language of Thorns