The End

The EndThe End de Zep, Rue de Sèvres

Pour résumer:

Dans le cadre d’un stage, Théodore Atem intègre une équipe de chercheurs basée en Suède qui travaille sur la communication des arbres entre eux et avec nous. Ce groupe de travail dirigé par le professeur Frawley et son assistante Moon, tente de démontrer que les arbres détiennent les secrets de la Terre à travers leur ADN, leur codex. C’est en recoupant ces génomes avec la mort mystérieuse de promeneurs en forêt espagnole, le comportement inhabituel des animaux sauvages et la présence de champignons toxiques que le professeur comprendra, hélas trop tard, que ces événements sonnent l’alerte d’un drame planétaire ?

Ce que j’en pense:

Théodore intègre un groupe de recherches sur la communication des arbres. Perplexe, au départ, il va très vite faire une découverte glaçante.

Le scénario de ce one-shot est dérangeant et pousse à la réflexion. Le tout m’a tenu en haleine. Je me suis également sentie mal à l’aise durant ma lecture. L’histoire est étrange, elle interroge et remet grandement en question la manière dont notre monde fonctionne. Cette histoire d’arbres qui communiquent est ancrée dans notre actualité mais la tournure que prend cette histoire m’a vraiment fait peur!

Les personnages ont une forte personnalité mais je ne m’y suis pas attachée. Je les ai trouvé froids et distants… Je n’ai donc éprouvé aucune empathie pour eux malgré les épreuves qu’ils traversaient.

En revanche, j’ai aimé l’esthétique fine de Zep, la délicatesse du trait, les ambiances monochromes et la multitude de petits détails. C’est visuellement impeccable.

Bref:

Une lecture dérangeant.

Si je devais le noter:

The End

Un petit aperçu:

Cliquer pour visualiser le diaporama.

The End

Cette semaine chez Stephie.


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Lost Rider de Gaëlle Sage
wallpaper-1019588
"J'adorais mon père quand j'étais encore un être humain. Puis il est mort, j'avais faim, puis ça a été le bateau. Puis rien. Puis l'Amérique. Puis John Cole. John Cole était mon amour, tout mon amour était pour lui".
wallpaper-1019588
{Double Chronique} Apprentie Sorcière & Royaume de Vent et de Colères
wallpaper-1019588
Agnès Price, Tome 2 : Sang pour sang – Sébastian Bernadotte