Mes années aux Louées de Henri Kaminska

Mes années aux Louées de Henri Kaminska

Roman commencé il y a 36 heures, terminé cette nuit, (merci au rhume et au mal de gorge, ils me permettent de lire autant que je le souhaiterai de façon permanente). Mes années aux Louées est un incroyable témoignage qui débute en 1947, mon papa avait à cette époque 8 ans, à peine de 2 ans de plus que notre narrateur... Je suis donc très curieuse et touchée par cette époque puisque vous commencez à me connaître j'aime les histoires d'avant, j'aime écouter, lire et découvrir l'enfance des générations précédentes. , l'année des congés payés, nous découvrons donc cette période d'après-guerre en campagne profonde, les ressentis d'un enfant qui débute l'école primaire. Les progrès, les nouveautés, les avancées plus ou moins bien accueillis. Le récit de ce jeune homme, ses anecdotes, qui même si elles ne changent pas le monde, marquent l'esprit, des souvenirs qui permettent de garder la mémoire d'une époque, de constater à quel point les choses ont changé en 70 ans. Ressentir, parfois, des regrets de ne pas avoir vécu " ce moment du temps " où tout était différent car plus authentique, plus intense. A travers l'enfance de l'auteur, les jours qui passent, les peines, les joies, nous découvrons une véritable analyse de la société rurale de 1947 à 1956, les codes, les préoccupations, tout cela semble si peu à l'échelle Mondiale ou même Nationale mais pourtant si fort pour les Duhaut et les enfants placés chez eux par l'assistance publique. Une vie simple mais pleine où chaque Jour est un apprentissage, une époque où les émotions, les sentiments s'expriment peu, les actes sont interprétés, jugés mais aussi vite pardonnés. Une époque où celui qui jouait le trublion se prenait une bonne fessée ce qui ne l'empêchait pas de penser à sa prochaine idiotie... Des vies, des actes, des vécus qui, si on les met bout à bout forment la mémoire de ce que nous sommes. Ici, aux Louées, on sourit, on larmoie, la vie quoi! Impossible de perdre ses souvenirs si différents de ceux des enfants d'aujourd'hui, c'est un patrimoine, un trésor à transmettre. Il faut donc les écrire, les lire, encore et encore. Merci donc aux ainsi qu'à Henri Kaminska pour ces instants de découvertes, ces moments de vie que j'ai trouvés si riches et si importants.

Résumé:

Mes années aux Louées

Henri Kaminska

Qui à la Motte-sur-Loire se souvient de la mère Duhaut des Louées, de son bouc et des enfants de l'assistance publique qu'elle élevait ?

Qui se rappelle du truculent forgeron Rivet, ou encore d 'Onésiphore et de ses frasques ?

Qui revoit ceux des Muids venir s'avitailler en barque au village lorsque la Loire débordait ?

Au travers de l'enfance d'un orphelin placé dans une modeste famille d'accueil, l'auteur nous fait part de ses souvenirs, de ses découvertes : la montagne bourbonnaise, l'océan, l'île de Ré, son pensionnat aux environs de Guéret...

Il décrit avec réalisme et humour la vie à la campagne dans les années 1950. Il nous conte la vie des villageois au travers de nombreux épisodes, souvent cocasses, parfois liés à l'actualité du moment, toujours avec tendresse.


wallpaper-1019588
Diên Biên Phù
wallpaper-1019588
Sans héritage tome 1 : Lucien Louis Marie
wallpaper-1019588
Je t'aime - Barbara Abel *****
wallpaper-1019588
Instantané de Tunisie. A Sidi Bouzid, la danse contemporaine contre le désespoir
wallpaper-1019588
Zénith, tome 1 : Les forces du passé de Sasha Alsberg et Lindsay Cummings
wallpaper-1019588
Le corps humain.
wallpaper-1019588
Court Métrage du Dimanche – Snack Attack
wallpaper-1019588
« L’ours et le rossignol » de Katherine Arden