Quinze secondes pour une vie de Sylvie Palis

Bonjour,

En enregistrant des livres pour mon site de vente, je suis tombée sur ce roman. Je ne sais pas trop pourquoi (les témoignages n’étant pas un genre que j’affectionne à la base), je me suis mise à le lire. Et quand je commence, je suis « obligée » de finir, c’est dans ma nature 😉

Quinze secondes pour une vie de Sylvie Palis

4ème de couverture

Lorsque Timéo naît, il lui manque à peu près quinze semaines de gestation et nul ne sait s’il va survivre ou pas… Ni ses parents, ni les médecins. Tout ce qui suit sa naissance est le fruit d’une bataille qu’il a menée de toutes ses forces, du haut de ses huit-cent-dix grammes…
Sa maman le verra quinze secondes à peine avant qu’il ne soit pris en charge par l’équipe de réanimation pédiatrique. Elle attendra même plusieurs jours avant de le prendre dans ses bras…
Ce livre signe la découverte d’un monde parallèle, semblable à une fourmilière où gravitent des blouses blanches, roses, vertes ou bleues, poursuivant toutes le même objectif : accompagner et soigner ces petits naufragés de la naissance.

Mon Avis

La grande prématurité est de fait un sujet touchant…on s’angoisse à l’idée que l’enfant n’est pas survécu. Ici, nous suivons donc une mère qui « accompagne » son enfant dans le milieu hospitalier… Elle lui raconte tout au jour le jour où presque.

J’ai lu ce livre rapidement mais je dois reconnaître qu’à part le fait qu’il se passe dans ma région (Occitanie) rien ne m’a vraiment embarqué…surtout parce que dés le départ, on connaît le dénouement.

L’écriture n’a rien de particulier, tout un chacun aurait pu écrire les mêmes mots fasse à cet expérience. On a juste vraiment l’impression de rentrer dans la vie privée de cette famille. Ce langage commun dessert l’intensité des émotions qu’un tel événement pourrait faire ressentir. De plus, comme l’auteure nous parle de leur vie au quotidien, il y a de nombreuses répétitions de certains gestes (comme le fait qu’elle tire son lait)

Enfin, je n’étais pas adepte des témoignages et celui-là ne fait pas exception à la règle. Par contre pour celles qui ont vécu la même situation, où un événement similaire, je pense qu’elles s’y reconnaîtront.

Une chose que je trouve très bien dans ce livre, c’est qu’en dehors d’un court passage, il y a une véritable reconnaissance du travail et de l’accueil du personnel hospitalier. Un bel hommage se lit entre les lignes.

Si vous aimez les témoignages, vous pouvez trouver ce livre sur mon site (c’est au plus rapide, je n’ai qu’un exemplaire 😀 ) https://limaginariumboutique.fr/produit/quinze-secondes-pour-une-vie-la-naissance-dun-petit-guerrier-ne-deux-fois-sylvie-palis/ ou sur le site d’Amazon https://amzn.to/2RvbS0u

Bonne lecture à tous !!! ❤

Publicités

wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Chronique : Recluse, Alex Verus t.5 - Benedict Jacka (Anne Carrière)
wallpaper-1019588
The elements, tome 4 : the gravity of us – brittainy c. cherry
wallpaper-1019588
Mascarade
wallpaper-1019588
Si cupidon savait viser, d’Alice Hérisson et James Harrington (My love #1)