Mon père, ce poivrot (Louis, Daviet) – Bamboo – 16,90€

Mon père, ce poivrot (Louis, Daviet) – Bamboo – 16,90€
Parution : 01/2019

Résumé
Dans le bar de Salim, il y a les habitués. L’un d’eux dépasse allègrement le stade du fidèle client : Lucien Basset, surnommé Lulu, est alcoolique. Il boit, il picole, il pitanche, il se prend des cuites, il se bourre la gueule… bref, c’est le poivrot du coin et connu pour cela. Mais il est quand même bien aimé le Lulu, un gars sympa qu’on raccompagne à son domicile quand il y
a besoin, un domicile où il s’en ressert un ptit, histoire de… Faut dire que Lulu est tout seul. Sa femme l’a quitté et son fils a disparu de sa vie. Alors quand, chez Salim, il voit à la télé son fils et qu’il comprend que son rejeton risque sa vie au sein d’une ZAD, Lulu décide d’aller le retrouver…. A condition de décuver bien sûr et ça, c’est pas certain quand l’alcool est devenu une réelle addiction.

Notre avis
S’inspirant en partie de son histoire personnelle, avec un père parti trop tôt à cause de l’alcool, Stéphane Louis fait le choix de ne pas signer une biographie mais de créer un récit de toute pièce. Ce mélange entre le vécu et le fictif permet de livrer un récit à la fois personnel et distancié, qui ne sombre pas dans le pathos sans pour autant être à côté de son sujet. On peut s’interroger sur la chronologie au sein de cet album où les récits du passé se mélangent à l’histoire actuelle, ce qui peut être assez perturbant si l’on se penche sur l’âge des protagonistes… A moins que l’alcool ait brouillé les souvenirs du personnage principal ? Quoi qu’il en soit, cet album a le grand mérite de montrer que le poivrot du coin est avant tout un être humain, une personne malade dont l’entourage souffre aussi et que lâcher la bouteille n’est pas aussi facile que ça en a l’air. Allez savoir, peut-être que vous y penserez en voyant ce bonhomme adepte de la bouteille ou cette femme ayant besoin de ses quelques verres pour se rassurer, ce ne sont pas « juste » des pochtrons ou des alcoolos…

En deux mots
Mon fils, ma bouteille, mes batailles.

Anthony Roux

Lien vers la page des éditions Bamboo de : Mon père, ce poivrot


wallpaper-1019588
Les méchants de l'Histoire, tome 1 : Dracula - Bernard Swysen & Julien Solé
wallpaper-1019588
On sème la folie - Laurent Bonneau
wallpaper-1019588
Des livres à mettre dans votre valise 2ème partie
wallpaper-1019588
J’ai perdu Albert – Didier Van Cauwelaert
wallpaper-1019588
Challenge Amérique Latine 2019
wallpaper-1019588
La rumeur dit que je suis un homme à femmes...
wallpaper-1019588
Mes objectifs de 2019
wallpaper-1019588
Ma vie avec un scientifique - La fertilité