Les petites mains de notre grande société de consommation

En cette période de fêtes où je gère par intérim les traductions pour le Huffington Post, les dernières en date font réfléchir sur l’impact de notre société surconsommatrice et des exigences permanentes des clients sur nombre d’employés : la vendeuse de H&M exposée au sans-gêne et à l’agressivité gratuite, le livreur invisible qui trime pour nous permettre de commander sur Internet sans frais de port.

Les petites mains de notre grande société de consommation

Moi qui, villageoise et profitant de bons cadeaux en faisant quelques sondages d’opinion (on en est tous à de la débrouille), passe beaucoup par Amazon tout en serrant les dents sur cet énorme système aussi reconnu pour ses conditions de travail éthiques que sa vertu fiscale, je suis mal à l’aise à juste titre. Il faut bien faire face à ses contradictions : j’adore faire marcher le commerce local et discuter avec les adorables vendeuses de mon petit coin de campagne, mais je jongle aussi avec le budget, la praticité et l’égoïsme.

Le tout est de ne pas oublier qu’il y a des gens derrière la machine qui nous offre tout en un clic… À méditer en cette fin d’année festive.

C’est dans l’air se met aussi à ce vaste sujet avec d’intéressantes réflexions sur nos modes de consommation : à voir…

Publicités

wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi