Sur l’île de lucifer de Serge Quadruppani

Sur l’île de lucifer de Serge Quadruppani

Mon Avis

On ne va pas y aller par quatre chemins... Je n'ai pas aimé ce livre...

Il y a quelque chose dans le récit qui m'a gêné tout le long de ma lecture. Et même plusieurs choses. Tout d'abord la profusion des personnages, qui ne sont que très peu détaillés, tant physiquement qu'au niveau de leurs caractères. Du coup, je ne me suis absolument pas attachée.

Ensuite, beaucoup de pistes sont lancées et, selon moi, peu exploitées... On suppose que les enfants ont des pouvoirs, qu'ils vont avoir un rôle important. Ensuite, ce serait la sorcière du marais... Ou encore, un homme disparu...

Si le meurtre, tout au début, avec son ambiguïté avec le paranormal (le meurtre est fait avec un pieu), est très alléchant et nous sommes immergés directement, je me suis retrouvée perdue très vite... J'ai eu l'impression de partir dans tous les sens malgré un livre relativement court...

Le titre du livre également laisse présager pas mal de croyance, ou alors, une dimension écologique importante alors que finalement, pas du tout... Il n'y a que quelques références.

L'auteur fait beaucoup de références ou de liens que je n'ai pas saisis. L'avantage, c'est que je me suis documentée, le problème c'est qu'il y en avait vraiment beaucoup trop pour que j'apprécie l'implication demandée, surtout pour un résultat final qui est loin de mes espérances...

Le second meurtre me laissait présager un rebondissement mais néanmoins, le récit s'éloigne plusieurs fois de l'intrigue principale pour y revenir de manière brouillonne après nous avoir noyé dans des " anecdotes " secondaires qui m'ont perdu ou interrogé plus qu'autre chose.

Au final, j'ai l'impression d'avoir survolé toute cette histoire. Entre le fait d'être perdue par les récits, les personnages, leurs implications dans l'histoire, et mon manque d'empathie vis-à-vis d'eux... Même la conclusion de l'affaire m'a semblé sortir de nulle part...

Si la plume de l'auteur est quand même efficace, quelque fois, sans forcément de préparation, on se retrouve projeté dans des métaphores, des sensations tellement intenses (je pense à une forêt), que là encore, j'ai éprouvé l'effet inverse... Pourtant, je ressentais une vraie possibilité de me faire embarquer !

Je ne pourrais pas dire non plus que c'est un roman à lire pour adolescent (alors que je pensais que c'était le cas...).

Néanmoins, j'ai trouvé la couverture très intrigante, en corrélation avec le résumé derrière ! Et la maison d'édition propose de nombreux autres ouvrages que j'ai envie de découvrir !

Sur l’île de lucifer de Serge Quadruppani


wallpaper-1019588
Campus : fraternité infernale chez les humanos
wallpaper-1019588
Rien nous appartient – Guillaume GUERAUD
wallpaper-1019588
"Service après-mort" d'Angélique Kateb
wallpaper-1019588
Hercule Poirot, tome 23 : Cinq petits cochons, Agatha Christie