The batman who laughs #1 : un batman qui va mourir de rire

THE BATMAN WHO LAUGHS #1 : UN BATMAN QUI VA MOURIR DE RIRE Le Batman Who Laughs est le personnage qui a le mieux tiré son épingle du jeu, durant le crossover Dark Nights Metal, chef d'oeuvre de chaos et de confusion à la Scott Snyder. Ce même scénariste est le responsable de cette nouvelle parution, où le criminel, fusion du Joker et de Batman, est la star en solo d'aventures qu'on devine terrifiantes. Tout commence par une enquête qui fait froid dans le dos, puisque Batman tombe sur un cadavre qui soulève bien des questions; celui d'un Bruce Wayne d'une réalité alternative, encore que différenciant de peu de l'homme que nous connaissons tous. Un mort encombrant, et probablement une immense interrogation, qui aurait de quoi faire partir en vrille le cerveau du plus futé des détectives.  Le Batman who laughs, lui? Il agit dans l'ombre, tire les ficelles, et en fin de numéro pénètre dans Arkham pour y faire des siennes, encore que d'entrée on nous prévient, et l'effet mortifère est gâché. C'est donc dans le rôle du grand méchant loup qu'on le retrouve, privé du moindre scrupule, des notions de bien et de mal, des limites morales de notre Batman, ce qui fait qu'il "gagne toujours". C'est discutable, car Batman est encore là de nos jours aussi car il s'impose et connaît parfaitement des frontières, qui jalonnent son action. Sans cette axiome, le Batman who laughs pourrait aussi devenir un Batman inconscient, qui à vouloir se la jouer omniscient et inarrêtable, commet impairs et petites bévues fatales. Ce sera à voir. Touchons un mot de Jock, le dessinateur, ici dans une forme olympique. Il se contente en apparence du strict minimum pour nous glacer l'échine, mais c'est que sa maîtrise des ombres, de l'horreur aussi bien suggérée qu'explicite, fait de lui un choix évident et idéal pour Snyder, correspondant à merveille au ton choisi pour cette mini en six parties. Un début assez bien troussé donc, qui devrait vous donner envie de lire la suite, sans trop de problèmes.  THE BATMAN WHO LAUGHS #1 : UN BATMAN QUI VA MOURIR DE RIRE
Venez discuter comics avec nous, sur Facebook www.facebook.com/universcomics

wallpaper-1019588
Félix (Le clan Wilde #2) de Lucy Lennox
wallpaper-1019588
Ceux qui s’aiment finissent toujours par se retrouver de Sonia Dagotor
wallpaper-1019588
5 suggestions de lecture à l’émission Bien entendu | 18 juin 2021
wallpaper-1019588
Emilie Chazerand & Aurélie Guilleret / Amour et confettis