#133 Ma vie sera pire que la tienne

#133 Ma vie sera pire que la tienne

Auteur : Williams Exbrayat
Nombre de pages : 240

#133 Ma vie sera pire que la tienne
      Quel est le point commun entre un looser amoureux, un bouledogue alcoolique nommé Disco Boy et une jolie hôtesse de casino ? Une sévère propension à être là au mauvais endroit, au mauvais moment. Ces trois-là n’étaient pas faits pour se rencontrer, encore moins pour évoluer en milieu hostile : des trafiquants de drogues, des braqueurs grimés en présidents, des flics retors et une bête qui hante la campagne. Tuer ou se faire tuer, telle est désormais leur seule alternative.
#133 Ma vie sera pire que la tienne
      Merci à l’auteur pour sa confiance.
      La quatrième de couverture résume très bien le roman donc je ne vais pas faire de résumé.
      Nous avons le droit à une lecture originale, épique auquel je ne m’attendais pas du tout. À vrai dire, je n’avais pas vu la catégorie polar et donc, j’ai été très surprise. Moi qui n’aime pas les polars, je peux dire que celui-ci fait pencher un peu la balance. Un peu car des moments cela a été plutôt cru pour moi mais... cela fait partie du jeu et de l’univers de l’auteur.
      On enchaine plusieurs points de vue car l’histoire se découpe en trois parties. La première et la deuxième sont plutôt similaires mais totalement différentes : Un braquage avec trois gars qui tournent mal et qui finit en cacahuète. La troisième partie va réunir en quelque sorte les précédentes parties. J’ai trouvé la troisième intéressante car nous voyons l’histoire de l’extérieur avec les extraits de journaux. Cela nous fait voir l’histoire différemment. Chacune a son épilogue, ses chapitres... L’auteur a bien travaillé tout ça et cela rend vraiment le récit original.
      Malgré la noirceur, l’auteur fait preuve d’humour, parfois glauque parfois marrante... Il ne joue pas sur les mots. Il y a de la violence, du sang, du meurtre, du brut et du sexe. Cela fait partie de l’univers mais je dois dire que c’est plutôt avec le brut que j’ai du mal dans les polars. Cette fois-ci, je n’ai pas fait vraiment attention, enfin j’ai fait en sorte de passer en travers.       La plume est fluide, recherchée, le vocabulaire est précis. L’auteur a su créer un rythme avec ses chapitres courts qui vous font tenir en haleine tout le long de l’histoire. Il nous mène en bateau et nous plonge dans la réflexion, le doute. 
      En bref, je conseille ce polar à tout fan du genre car tout est réuni : Le suspens, le brut, le meurtre.. 

wallpaper-1019588
La Horde du contrevent – Alain DAMASIO
wallpaper-1019588
BRUSSELS - Ever Meulen ♥♥♥♥♥
wallpaper-1019588
Wild Bikers
wallpaper-1019588
Télécharger Gratuit Dragamonz AR Battle APK MOD (Astuce)