N’oublie pas mon petit soulier de Gabriel Katz

N’oublie pas mon petit soulier de Gabriel Katz

Benjamin Varenne est comédien. Beau, drôle, célèbre... enfin presque. Le temps que sa carrière décolle. En attendant, il accepte un job de Père Noël aux grands magasins. Selfies avec enfants diaboliques, musique pourrie, chaleur étouffante... l'enfer sur terre. Victoire, sublime brune au caractère tempétueux, semble être l'apparition divine qui pourrait l'en extirper. Léger bémol : elle est mariée à un mafieux albanais, qui ne plaisante pas avec le code d'honneur. Vraiment pas. Happé dans un engrenage de luxe et de violence qui le dépasse, Benjamin va devoir improviser. Et, contrairement à ce qu'il pense, ce n'est pas ce qu'il fait de mieux. Des palaces parisiens aux îles paradisiaques du golfe de Thaïlande, il ne risque pas d'oublier ce Noël. Et vous non plus.

Mon avis

Combien de fois ai-je louché devant ce livre, à mon boulot, à la Foire du Livre de Brive où j'ai bien failli craquer.... Je suis repartie sans, je m'en suis mangé les doigts mais le miracle de Noël a eu lieu un peu avant l'heure et le voilà dans ma boîte aux lettres. Je l'ai dévoré . En deux jours, parce qu'il fallait bien que je dorme et qu'accessoirement j'aille travailler. Si vous devez offrir un livre pour cette fin d'année, c'est bien celui-là . C'est le genre de livre qu'on ne parvient à lâcher que parce que la fatigue a été plus forte et que ça fait dix fois qu'on relit la même phrase sans rien y comprendre.

C'est drôle, c'est barré, c'est piquant, on ne s'ennuie absolument pas . Gabriel Katz a une plume de dingue et le personnage de Benjamin Varenne , sacré gaffeur et incorrigible coureur de jupons est totalement attachant. Dit comme ça, on pourrait croire qu'il pense avec autre chose que son cerveau mais au fond ça n'est pas vrai. Il y a un cœur qui bat dans le corps de ce petit gars. Il fait genre, mais en réalité, il l'aime . Il n'irait pas jusqu'en Thaïlande uniquement pour ses beaux yeux, sinon. Elle lui en fait baver mais il accoure quand même, ils apprécient tous les deux ce jeu de " Suis-moi, je te fuis " , même jusqu'à l'autre bout de la planète. Il va de galère en galère avec elle, et on se dit que jamais il ne pourrait tomber plus bas... Eh bien si. Plus Mister Bean que James Bond , c'est vrai qu'il n'est pas très futé notre petit Benjamin, pas tout à fait adulte non plus à trente-six ans, mais on l'aime quand même.

L'histoire est bien menée et plonge son lecteur dans une ambiance à la fois festive et délurée . Les situations rocambolesques s'enchaînent, obligeant Benjamin à se bouger s'il veut sauver sa peau...et sa tête.

Actuellement en cours de lecture de la suite qui s'intitule " Quand tu descendras du ciel " , je peux d'ores et déjà vous dire que c'est un roman dans la même veine que celui-là, que je dévore avec autant d'avidité !

N'oublie pas mon petit soulier de Gabriel Katz

8,00€

N’oublie pas mon petit soulier de Gabriel Katz


wallpaper-1019588
Campus : fraternité infernale chez les humanos
wallpaper-1019588
Rien nous appartient – Guillaume GUERAUD
wallpaper-1019588
"Service après-mort" d'Angélique Kateb
wallpaper-1019588
Hercule Poirot, tome 23 : Cinq petits cochons, Agatha Christie