Le chaperon blanc, tome 1 : Les royaumes du Nord (Pauline Lebrun)

Le chaperon blanc, tome 1 : Les royaumes du Nord (Pauline Lebrun)

Disponible sur Evidence éditions et Amazon 

Le chaperon blanc, tome 1 : Les royaumes du Nord (Pauline Lebrun)

 Hartland, tome 1 : Les portes de l'enfer (Guillaume Lenoir)

Auteur : Pauline Lebrun

Éditions Evidence - Collection Imaginaire

paru le : 22 Septembre 2018

374 pages numérique (epub)

Thème : fantastique

*******

Fait partie de la série Le chaperon blanc

Résumé :

« Il y a bien longtemps, à cause de la peur des hommes, l'ensemble de la magie visible a disparu de notre existence, laissant notre monde triste et sombre. Pour sauver leurs semblables de l'extinction, après leur diabolisation et survivre à la traque des chasseurs, des exorcistes et autres bourreaux qui les pourchassaient et les persécutaient, les créatures mystiques les plus puissantes ont dû unir leurs forces pour créer leur propre monde. Aujourd'hui, notre monde se souvient de ces êtres fantastiques uniquement par les légendes et les contes d'autrefois. Toutefois, une liaison avec la divination existe toujours, cachée à l'intérieur d'humains aux dons discrets, capables d'établir un lien particulier avec les immortels. On appelle ces humains "les liens", ce livre raconte l'histoire du plus spécial d'entre eux "Le Chaperon Blanc". Alya, fille des loups, leur nouvel espoir va diriger leur destinée vers un chemin inattendu en faisant la connaissance d'un être pour qui elle sera prête à tout risquer. Mais jusqu’à quel point ? »

La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

Le chaperon blanc, tome 1 : Les royaumes du Nord (Pauline Lebrun)

Je remercie la maison d'édition Evidence, ainsi que Jennifer (oui oui une fois de plus, mais j'avais un peu de retard de ce côté) pour cette nouvelle découverte. La couverture est MAGNIFIQUE ! Et celui qui n'aime pas, tant pis, elle est vraiment sublime, harmonieuse et le personnage féminin est parfait pour le livre.

C'est le jour du mariage d'Alya avec Pavel. Tout est beau, leur amour est sincère. Les alliances échangées, la fête bat son plein dans la soirée. Alya a besoin de respirer et sort de la salle pour se ressourcer. Un loup l'attend et l'entraîne dans son sillage jusqu'à traverser "un voile" entre notre monde et celui de la magie. Sans le savoir elle vient de se bloquer à tout jamais dans ce nouveau monde, devenant le lien d'un roi. Celui des lycanthropes. C'est bien mal connaître Alya qui n'en a rien à faire de devenir reine et de perdre sa vie passée. Une aventure qui aura bien des surprises.

Un soupçon de "9eme royaume" une série que j'ai adoré, mais qui en est vraiment très loin sur le contexte. Le monde crée par l'auteur comporte 10 royaumes. Tous sont différents. Dans ce premier tome, nous avons celui des Lycanthropes, des Appeleurs (vampires), des Nornes (qui se rapprochent des amazones) et des Corsaires (là pas besoin d'explication ^^). Quelques contes ressortent, donc forcément celui du chaperon rouge, avec le loup, la cape et d'autres accessoires; et d'autres à découvrir qui font sourire. Ce monde magique représente tout ce que nous connaissons dans les livres et même un peu plus. Les créatures sont diverses et variées. Le lien entre les humains et les rois de ce monde sont bien décrits. On ne peut pas nier que l'auteur a une grande imagination. Ce n'est pas un mélange de tout ce que j'ai déjà pu lire, c'est tout à fait original. D'accord il y a les créatures connues, mais les mettre ainsi est très innovant. L'univers est riche tout comme les descriptions. L'intrigue est captivante, sans compter que l'auteur ne facilite pas le travail pour les personnages.

« Alya se sentait responsable de la froideur dont faisait désormais preuve Dastan à son égard. Elle était, depuis son arrivée, ancrée sur son propre chagrin, déboussolée par ce nouveau monde qui lui était totalement étranger. Elle n’avait pas remarqué que lui n’y était pour rien dans ses malheurs et qu’il essayait, de toutes ses forces, depuis leur rencontre, de la protéger et de l’aider. Alya désirait tellement rester fidèle à Pavel, ce garçon merveilleux qui avait toujours été là pour elle dans son enfance, son adolescence et qui avait voulu s’unir à elle par le mariage à l’âge adulte.
Pavel avait veillé sur elle dans les moments les plus noirs de sa vie. Comment pouvait-elle effacer toutes ces années de son existence ? »

En parlant d'eux, nous les découvrons très rapidement. Déjà nous avons Alya, l'héroïne de ce livre. Humaine, le soir de son mariage elle se retrouve propulsée dans un monde dont elle ne connait pas les règles. Les femmes de notre époque sont indépendantes et n'accepte pas d'être une femme objet (enfin pour la plupart, rassurez-moi ?). c'est le cas d'Alya qui n'accepte pas d'abandonner sa vie, son époux, sa mère pour devenir reine. Et ce n'est pas Dastan qui va lui faire tourner la tête. Cet homme prend pour acquis le fait que son chaperon rouge (non je ne me suis pas trompée), Alya donc, devienne sa femme. Il l'a attendu depuis des... siècles ? sauf que pour qu'elle puisse traverser entre les mondes, il fallait qu'il perde ses parents. (Sur les prophéties et malédictions je ne dirais que cela). Entre une femme qui le voit comme un m'as-tu-vu et un homme qui est déjà fou amoureux de sa future femme, on se retrouve dans une belle impasse.

Ensuite, nous découvrons d'autres personnages qui sont attachants. Vladimir qui nous montre un cœur asséché pour diverses raisons bien expliquées, Vigdis, la reine des Nornes, Aidan un corsaire au grand cœur, Ewirna qui tient bien son rôle, Caleb, Méline, Arcos, Liloa, Viago et Farissa des frères et sœurs lycanthropes et Ménard, un des magiciens du royaume. J'en oublie plein d'autres, comme ceux du conseil par exemple ou les autres chaperons. Il y a une profusion de personnages très intéressants. La plupart ont un passé qui n'est pas glorieux, la perte d'un être cher peut faire perdre la tête.

Alya est là pour tenter de réunir les royaumes, sauf qu'elle ne connaît rien (oui je l'ai déjà dis !). elle va devoir apprendre comment tout cela fonctionne, comprendre pourquoi Dastan est si "pressé". Et puis entre les deux, avant de se sauter dessus (car oui, Dastan se voit comme un tombeur et aucune femme ne lui a résisté, même s'il n'en a jamais profité, bien au contraire, il l'attendait) le mot houleux est bien faible. C'est même très difficile pour l'un comme pour l'autre de tenter de comprendre le point de vue de  l'un et de l'autre.

 
« Dastan avait rompu la trêve entre les Lycanthropes et les Appeleurs, pour récupérer celle qui s’était emparée de son cœur dès son arrivée... Il était en colère de vivre cette situation. Elle devait arriver, tomber sous son charme au premier regard et être heureuse avec lui. Mais la réalité avait été différente. Elle était arrivée, fidèle à un autre, complètement perdue, arrachée à son monde et ses habitudes, abîmée par sa vie d’avant, rejetant qui elle était vraiment. Il avait réussi à lui faire retrouver le sourire, à l’amener à avoir confiance en lui. Elle appréciait même sa vie dans ce nouveau monde où elle pouvait être entièrement elle-même. Mais... »
L'aventure est mouvementée, car il faut pouvoir gérer le fait de devenir ce chaperon rouge, de sauver le monde (tant qu'à faire !), rien de bien méchant pour une jeune femme. L'action ne manque pas et le temps défile vite, très vote trop vite. J'en viens aux éléments qui m'ont fait tiquer par moment. Alya est bloquée, ne peux pas retourner dans son mode et doit devenir la reine, tout cela bien qu'elle ne le veuille pas au début accepte très vite le fait qu'elle doit abandonner ce qu'elle connaît. (à moins qu'il y ait un soucis dans le temps, car je dois avouer que je pensais qu'il n'y avait qu'une semaine de passée à un moment donné et juste après, j'ai eu "quatre mois" donc sur ce coup-là, je me fais toute petite). Le temps défile trop vite, il y a des sauts dans le temps que j'ai vraiment trouvé dommage. Certains passages auraient mérité d'être plus exploités. Pour ma part, ce livre aurait dû être plus étoffé et devenir deux tomes. Il y a l'apprentissage d'être un chaperon, d'être une reine, des guerres, des traités de paix, des enfants qui grandissent. Presque 20 ans se sont écoulées entre ses pages. c'est ce qui m'a posé le plus de souci : le temps et ce qui en découle.

En conclusion, un premier tome original avec un monde de royaumes crée de toutes pièces, des personnages attachants. Le pouvoir ou plutôt la lutte pour avoir le pouvoir est au cœur des préoccupations. Une aventure complexe, vive et magique.

Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :


Partager via Gmail


wallpaper-1019588
Une aventure au Caire (Laury Benero)
wallpaper-1019588
Mon avis sur la série Bienvenue à Sanditon
wallpaper-1019588
Comics coups de cœur de la semaine du 02/07/2022
wallpaper-1019588
Dark Bane, tome 2 : La Règle des Deux - Drew Karpyshyn