C'est lundi, que lisez-vous? #227

C'est lundi, que lisez-vous? #227

Dans une grande forêt, au milieu des grands pins et sapins, un jeune arbuste se désespère et ne souhaite qu'une chose: grandir. ils voient les autres partir, emportés par les bûcherons et attend avec grande impatience son tour.

Puis arrive l'hiver où sa taille le fait remarquer. Il est coupé, emporté, décoré. Il est heureux, choyé, admiré. Comme les enfants, il écoute l'histoire de Doumpe-le-Ballot. Quelle soirée merveilleuse! Quels rires et joies partagés.

Mais il est bientôt remisé au grenier. Oublié, esseulé, n'ayant que les souris comme compagnie.

Au retour du printemps, ce n'est pas pour l'admirer ou le redécorer qu'il en est sorti...

Je ne crois pas avoir déjà lu cette histoire auparavant. Elle m'a de suite fait penser à La robe de Noël de Satomi Ichikawa, mais dont les fins diffèrent (je pense que l'auteur japonais s'est inspiré de cette histoire). Ici, elle est plutôt triste... mais si vraie...

Le trait et les couleurs utilisées par Charlotte Gastaut sont un enchantement. Ils sont délicats, un brin rétro et plein de douceur.

C'est lundi, que lisez-vous? #227

24 décembre 1843.

Ebenezer Scrooge est un vieil homme acariâtre, méchant et avare. Chaque minute à ne pas travailler est pour lui une perte d'argent. Aussi déteste-t-il Noël et cette débauche de temps, de joie, de cadeaux et bons sentiments. Au diable les malades et les pauvres, pour eux, il y a les hospices ou les prisons. Il récrimine l'enthousiasme de son neveu qui veut l'inviter à dîner. Qu'a-t-il à fêter puisqu'il ne s'est pas enrichi l'année passée et accorde de fort mauvaise grâce un jour de congé (celui de Noël donc) à son employé, Cratchit.

Rentré chez lui, d'étranges évènements lui font peur. Le fantôme enchaîné de son associé, Marley, lui rend visite et lui annonce qu'une dernière chance lui est accordée s'il ne veut pas finir comme lui. Qu'il peut encore changer sa destinée et sa mort. Il lui annonce la venue de trois esprits.

Ainsi se succèdent l'Esprit des Noëls passés (il se revoit jeune, seul, avec sa soeur Fanny, avec Belle sa douce mais qu'il a fait partir); l'Esprit des Noëls présents (qui l'emmène chez son neveu ou son employé); et l'Esprit des Noëls futurs (qui ressemble à la Faucheuse et qui, même s'il ne dit rien le terrifie par ce qu'il lui montre et fait subir).

A son réveil, Ebenezer Scrooge est un homme transformé. Et quel meilleur jour que Noël pour accomplir des miracles?!

Voici un récit à la fois profondément humain et clairement fantastique, , terrible, sombre et pourtant porteur d'espoirs. Il est toujours possible de se repentir (pas dans un sens religieux), de changer, de demander pardon (à soi-même et aux autres), de bien agir, d'être respectueux. D'être heureux et de donner du bonheur, sans que cela ne soit synonyme d'argent.

Les illustrations de cet album proviennent du film du même nom, réalisé par les studios Disney, et que nous avons vu suite à cette lecture.

C'est un film en motion capture (capture de mouvement) (comme Le Pôle Express avec Tom Hanks) et dans lequel Jim Carey interprète huit rôles. Le film est bien plus effrayant que le l'album, mais aussi plus fort...

J'essaie de vous en parler bien vite!

C'est lundi, que lisez-vous? #227C'est lundi, que lisez-vous? #227

Raconte-moi... est une toute nouvelle collection en livres-cd qui a pour ambition de faire découvrir la vie et les œuvres des grands compositeurs par le biais d'une histoire racontée par Christian Morin.

Les deux premiers titres retracent la vie de Mozart et de Vivaldi.

De nombreuses mélodies égaient l'histoire et l'on apprend de nombreuses choses et anecdotes sur ces deux compositeurs.

Je vous parle davantage de ces deux livres-CD vendredi!

C'est lundi, que lisez-vous? #227

Je n'ai pas de souvenirs du Grinch. Je ne crois pas avoir entendu (ou vu) ce personnage petite. Je me souviens par contre l'avoir vu (un bref instant) dans le film Maman j'ai raté l'avion!

Cette année, le Grinch (re)ssort au cinéma et avec mon trio, nous avons vraiment très envie d'aller le voir. Mais comme il faut toujours lire avant de voir (n'est-ce pas?), j'ai acheté cet album délicieusement rétro.

A Chouville, Noël se prépare. Tous les Chous sont heureux de le préparer et de le fêter, de se retrouver, d'échanger des cadeaux, de chanter, de manger. Tous? Non! Il en est un, qui du haut de sa caverne, observe avec dédain et même dégoût cette effervescence de bonheur et de CRIS. Alors une idée lui vient... Une idée méchamment bonne, diaboliquement délicieuse et qu'il prépare.

La nuit arrive, il met en oeuvre son idée et au matin est heu-reux, ra-vi... Mais il constate qu'elle n'a eu aucun effet sur les Chous. Mais pourquoi donc?

Je me suis délectée de cet album (pas encore lu avec le trio), du texte en rimes, des métaphores et sous-entendus, des dessins en noir et blanc à peine rehaussés de rouge, des expressions multiples qui animent le visage du Grinch et, bien sûr, de la fin et du message véhiculé!

Le dessin m'a fait penser à celui de Robert Lawson (L'histoire de Ferdinand). L'album se ferme sur une présentation de l'auteur, dans laquelle j'ai appris son parcours et ce qu'il a écrit (et pourquoi!).

C'est lundi, que lisez-vous? #227

Dans une forêt enneigée, un loup affamé rôde lorsqu'il entend des rires et des chants Quelle aubaine, douze petits porcelets s'offrent à ses yeux et ses crocs. Du moins le croit-il, car à peine s'est-il élancé pour les croquer, qu'il se .prend les pieds dans le sapin, tombe et s'assomme.

Nullement apeurés, les douze s'empressent de le soigner, ne comprennent rien de ce que le loup dit, ou plutôt essaie, font montre d'une patience, d'une bienveillance et d'une bonne humeur à toute épreuve. Le temps fait son oeuvre le loup guérit. Alors que croyez-vous qu'il arriva?

Un album qui détourne le célèbre conte et y instille la joie de Noël. Je vous en parle davantage bien vite!

C'est lundi, que lisez-vous? #227

Emilie est une petite fille qui a peur du noir. Elle n'arrive pas à s'endormir. Alors pour se rassurer, elle se raconte des histoires avec les personnages de son livre préféré. C'est ainsi qu'elle se retrouve au pays des Lapins Bleus qui deviennent tout rouges lorsqu'ils s'enrhument, et passe de pages en pages. Elle croise une Autruche férue de jazz, une sorcière (j'adorais cette chanson!), écoute la chanson triste du hérisson, etc... guidée par un oiseau mystérieux...

Instant nostalgie avec cette Comédie Musicale... Comme nous avons pu l'écouter lorsque nous étions petites avec mes sœurs. L'une d'elles l'appréciait d'ailleurs particulièrement!

Quel bonheur de pouvoir la réentendre à nouveau, avec les interprétations de l'époque, et d'admirer les si belles illustrations, délicates et oniriques, d'Eric Puybaret.

Je suis sous le charme!

Et nous avons aussi lu et relu:

ROMAN JEUNESSE

C'est lundi, que lisez-vous? #227

Montréal, 1920. Vipérine (13 ans) et Olivine (12 ans) Maltais vivent dans un pensionnat, dirigé par leur grande-tante. Elles ont été placées là suite au décès de leur mère et au remariage de leur père (de huit autres enfants) avec une femme, mère de six.

Peu avant Noël, un cri résonne dans la nuit. C'est Sœur Aurore, l'économe, qui l'a poussé. Elle dit qu'on a tenté de l'étrangler.

Vipérine est chargée de mener l'enquête et peut aller comme elle veut dans l'établissent, parler à qui elle le souhaite, dans et hors les murs. C'est ainsi qu'elle reconstitue les événements passés de la veille, mais aussi d'il y a quasiment vingt-cinq ans.

Elle rétablit la vérité, met à jour les agissements d'une Sœur à l'encontre d'une orpheline. Les détails et anecdotes nous immergent dans cette époque, avec ses us et coutumes, ses métiers d'alors et faits divers. Ils nous rendent Vipérine (qui déteste son prénom) attachante. C'est une adolescente pleine d'esprit et de franchise (ce qui lui vaut quelques rappels à l'ordre ou morsures de joue).

Ce roman-ci est une réédition. La couverture est bien plus jolie, comme Vipérine d'ailleurs que sur les précédentes versions. D'autres enquêtes ont été publiées, mais pas encore rééditées.

BD

C'est lundi, que lisez-vous? #227

Mauzart est le nom de famille de souris ayant élu domicile depuis deux ans dans le piano d'Antonio Salieri, le musicien officiel de la Cour Royale d'Autriche. A l'instar du père, violoniste, toute la famille aime la musique. Le fils aîné (Wolfgang) et (Maria Anna) sont particulièrement doué.

Un jour, alors que personne n'est dans la pièce, même pas le chat, Wolgang (que tout appelle Mauzart) sort de chez eux. Son rêve est de jouer quelques notes sur ce piano. Mais à peine a-t-il commencé qu'il ne peut s'arrêter, bondissant sur les blanches et les noires, créant une fabuleuse mélodie...

Et je ne vous en dis pas plus! RDV mercredi pour avoir la suite de mon avis, plus que positif ;-)

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

C'est lundi, que lisez-vous? #227

Leurs enfants après eux. Nicolas MATHIEU. Editions Actes Sud, août 2018

Entre 1992 et 1998, en Lorraine à Heillange (ville fictive), alors que les Hauts-Fourneaux se sont tus, les jeunes s'occupent comme ils peuvent. Ce sont les vacances d'été, il fat chaud.

Ainsi, on suit Anthony, 14 ans, qui s'est voler la moto de son père (un violent) lors d'une fête où il s'est rendu avec son cousin (non nommé). Hélène sa mère, accro aux anti-dépresseurs, ne voit qu'une solution pour sauver sa famille: aller parler au voleur. Il s'agit d'Hocine, ado désœuvré, qui met le bazar là où il passe. Il est le fils d'un Marocain immigré et désillusionné.

Nous faisons aussi connaissance avec Steph, une jolie ado dont les regards de Serge, l'ami de son père, ne trompent pas depuis quelque temps.

Désœuvrement, mensonges de toute nature, clopes, alcools et coke, l'avenir ne semble guère radieux.

J'aime le récit, l'écriture, pourtant je ne ressens pas encore ce besoin irrépressible qui donne envie de se replonger dans le roman dès que je le peux/pourrais.


wallpaper-1019588
Actu Period Drama #30 Les sorties de films historiques et séries historiques
wallpaper-1019588
C'est lundi 15 août 2022, que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
Bd jeunesse : Les sortilèges de Zora - tome 2
wallpaper-1019588
Juste avant le bonheur – Agnès Ledig