#126 L'éveil de la sorcière - Tome 1 : Tueuse de l'ombre

#126 L'éveil de la sorcière - Tome 1 : Tueuse de l'ombre

Auteur : Beth Greene
Edition : BOD
Nombre de pages : 306


#126 L'éveil de la sorcière - Tome 1 : Tueuse de l'ombre

        Sonia Saint-Erme essaie de concilier au mieux son métier de psychologue, l'éducation de sa fille Johanna et son engagement féministe. Mais l'arrivée de Martine, une étrange patiente, va lui révéler une réalité surnaturelle qu'elle pensait avoir oubliée. Quel est ce mystérieux culte de la Mère Première dont parle Martine ? Est-il à l'origine de la vague de meurtres sauvages qui frappent la ville d'Aurac ? Se pourrait-il que Johanna soit la clé de cette énigme ?
#126 L'éveil de la sorcière - Tome 1 : Tueuse de l'ombre
        Je remercie l’auteur pour sa confiance.
        La quatrième de couverture résume très bien le roman donc je ne vois pas l’intérêt de vous faire un petit résumé.
        Ce livre est très prenant, je ne savais pas à quoi m’attendre avec cette couverture totalement différente de la quatrième de couverture et je dois dire même qu’elle me donnait un peu les jetons... Mais bon, je me suis prise au jeu et me voici me voilà !
        La plume fluide et agréable de l’auteur nous mène vers un monde mystérieux, je dois dire que parfois je me suis demandé comment elle a réussi à me tenir autant en haleine avec une histoire qui est bizarre et la fois fascinante. On a plein de questions tout le long du récit qui j’espère trouvera des réponses dans les tomes suivants car oui l’auteur envisage encore deux tomes. 
        J’ai trouvé cependant que certains dialogues étaient plutôt faciles et n’avaient pas d’intérêt pour l’histoire mais bon, cela ne m’a dérangé en soi car j’étais bien prise au jeu dans ce roman. On se fond dans les protagonistes et on a peur pour eux parfois. On change parfois de personnages mais les histoires se rejoignent finalement donc on ne se perd pas tellement. À vrai dire, on s’en fou du moment que nos protagonistes sont encore là tellement ils sont attachants !
        Cependant, les descriptions sont très bien détaillées mais certaines scènes peuvent choquer les âmes sensibles. On peut dire que l’auteur s’est laissé aller pour les scènes de meurtres. De l’hémoglobine à flot ! Avec la petite touche de paranormal qui est intéressant !
        En bref, je conseille ce roman à tout fan d’histoire de sorcière, de paranormal, qui ont envie d’avoir un peu la frousse et le dégout face à certaines scènes. L’histoire tient debout et on a qu’une envie : savoir la suite.

wallpaper-1019588
Wild Bikers
wallpaper-1019588
L'Étrange Histoire de Benjamin Button
wallpaper-1019588
Haute Alchimie – Marie Meyer
wallpaper-1019588
Sinbad le marin et les géants farceurs (Melegari, Milani, Pratt) – Editions Altaya – 12,99€