Duel : des braises sous la cendre de Maëlle D.

Bonjour,

Elle a hésité, elle n’osait pas me demander…Et pourtant aujourd’hui c’est moi qui la remercie d’avoir passer le cap 😉

Duel : des braises sous la cendre de Maëlle D.

4ème de couverture

Le duellisme judiciaire, ce n’est pas pour les femmes ! Il paraît…Mais Heza ne l’entend pas de cette oreille.À la recherche de sa sœur, elle intègre l’Institut et le cursus de duellisme judiciaire, dans l’espoir de pouvoir poursuivre sa quête.Mais son arrivée n’est pas passée inaperçue, et la protection que lui procurait son anonymat s’étiole dès passée la lourde grille de l’enceinte.Qui est-elle ? Et qui cherche donc à la tuer ?

Mon avis

D’abord la couverture … ben juste https://p1.storage.canalblog.com/19/98/513107/90292704_o.png.

Depuis sa publication, je ne vois que des retours dithyrambiques sur ce roman… et généralement je crains que cet enthousiasme soit surfait. Ici ce n’est pas du tout le cas… mais faut peut-être que je vous explique les techniques utilisées par Maëlle pour appâter son lecteur et le maintenir bien accroché tout au long de sa lecture 😉

Le prologue : Maëlle nous propose une entrée en matière puissante puisque l’on se retrouve aux prémices d’un combat. En quelques pages, l’auteur nous plonge dans son univers entre magie, violence. Elle attise notre curiosité sur les pouvoirs d’Héza (son héroïne) mais aussi sur son adversaire … qui est-il pour se retrouver face à son élève ? Voilà on y est, on veut savoir… Tout !!

C’est à ce moment-là que l’auteur décide de t’expliquer le début de l’histoire…mais de manière sadique ! Et oui, elle prend son temps, elle développe tout…l’univers, la personnalité et l’histoire de chaque personnage (au goutte à goutte 😀 ). Elle aborde la discrimination des genres, la politique et ses manipulations. L’univers est noir mais heureusement elle nous offre quelques bouffées d’air avec une pointe d’humour et des relations amicales et amoureuses bienvenues.

Ce roman est donc riche comme vous pouvez le constater, et plus on avance, plus l’auteure distille des informations et plus on a envie de la tuer car aucune réponse n’est vraiment donnée, et puis arrive la fin du roman (déjà !! Alors que t’as encore plus de questions qu’au début de ta lecture) et là le cliff-hanger mais tout simplement monstrueux !!!! NOOOOOOOOON !!!!

Mais, et là c’est mon petit bémol, n’allez surtout pas lire ce qu’elle vous propose de découvrir sur le tome 2 …. Perso j’ai eu des infos que j’aurais préféré découvrir au fil de ma lecture. Bon et en plus j’me pose des questions supplémentaires sur le prologue 😛 et je déteste ça 😀 !!!

Conclusion

L’histoire vous tient en haleine du début à la fin et on a qu’une hâte c’est de connaître la suite (en cours d’écriture). Alors bien sûr, l’histoire et les personnages y sont pour beaucoup mais la plume de l’auteure y participe aussi, elle donne le tempo (haletant ! )

Ce n’est pas un coup de cœur, c’est plus que ça !!!!

Pour vous plonger dans cet univers complet et riche en émotion, c’est par …. FONCEZ !!!!

Publicités

wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Les méchants de l'Histoire, tome 1 : Dracula - Bernard Swysen & Julien Solé
wallpaper-1019588
On sème la folie - Laurent Bonneau
wallpaper-1019588
Se souvenir de l'écrivain Alain Nadaud et le découvrir encore et encore
wallpaper-1019588
Deux mètres dix
wallpaper-1019588
Jeux interdits - Emma Green
wallpaper-1019588
Hors du Temps
wallpaper-1019588
Côté Books: « La robe de nuit » de Véronique Janzyk