Marquer les ombres, T2

Marquer les ombres, T2

Soumets-toi à ton destin, car tout le reste n’est qu’illusion. 

Veronica Roth, publié en 2018. Science-fiction

La note 

5/5

La critique

Aussitôt reçu, aussitôt lu… J’avais hâte d’avoir ce tome 2 entre les mains vu que j’avais beaucoup apprécié, et Roth a réussi à me faire accrocher avec son nouvel univers, encore une fois !

Si le T1 était lent et parfois un peu confus, l’auteure a approfondi sa plume et son univers d’une façon qui ne plaira peut-être pas à tous et à toutes, mais qui a très bien fonctionné avec moi. Ce tome-ci est beaucoup plus centré sur la politique et toute la manipulation qui en découle, par rapport au tome précédent un peu plus porté sur l’action, et ça aurait pu me déranger… mais j’ai trouvé l’ensemble très équilibré et même dynamique, alors que ce sont des sujets qui peuvent vite devenir lassants : l’auteure est parvenue à retenir mon attention à coups de plot twists, de trahisons et de sang versé, et j’adore ça. Je tiens quand même à te dire que, comme le premier livre, l’histoire prend son temps pour démarrer, mais une fois dedans c’est quasi impossible d’en sortir.

Les personnages quant à eux sont fidèles à eux-mêmes et sont loin d’être parfaits : entre Cyra qui n’en fait qu’à sa tête et Akos prêt à sacrifier tout ce qui lui passe sous la main (y compris lui-même), ils en font voir des vertes et des pas mûres au lecteur qui aura souvent envie de les secouer (mais pas trop fort, un accident est vite arrivé…).

Autre point que j’ai beaucoup apprécié, c’est le fait que l’auteure s’attarde sur TOUS ses personnages et pas uniquement sur Cyra et Akos, ce qui fait qu’ils sont tous assez creusés. Elle donne un côté important aux personnages secondaires, les rend aussi vitaux que ses persos principaux (voire plus) et j’ai adoré cette façon de diviser la scène pour laisser à chacun son quart d’heure de gloire (ou de décès, chacun son délire). Ça permet non seulement une meilleure immersion pour le lecteur, mais aussi de suivre la façon dont les destins de tous ces gens s’entremêlent pour arriver au dénouement, dont j’attendais beaucoup. Il n’est d’ailleurs pas exceptionnel, je m’attendais à quelque chose de vraiment violent vu le contenu des romans mais il conclut très bien cette duologie qui m’aura fait vibrer de la première à la dernière page.

Bref, une série qui va à son rythme, qui en découragera certains mais qui en ravira d’autres. De mon côté je vous la recommande vivement !

Merci aux éditions Nathan pour l’envoi ! 


wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Les méchants de l'Histoire, tome 1 : Dracula - Bernard Swysen & Julien Solé
wallpaper-1019588
On sème la folie - Laurent Bonneau
wallpaper-1019588
Se souvenir de l'écrivain Alain Nadaud et le découvrir encore et encore
wallpaper-1019588
Deux mètres dix
wallpaper-1019588
Jeux interdits - Emma Green
wallpaper-1019588
Hors du Temps
wallpaper-1019588
Côté Books: « La robe de nuit » de Véronique Janzyk