2050 : La France sans carbone - Dominique Louis & Jean-Louis Ricaud

2050 : La France sans carbone - Dominique Louis & Jean-Louis Ricaud

Présentation
À l'heure où la consommation d'énergie mondiale n'a jamais été aussi forte, et où les émissions de gaz à effet de serre représentent une menace potentiellement dévastatrice pour la planète, comment l'humanité peut-elle faire face ? Faut-il se résigner à un monde utilisant de plus en plus de ressources fossiles, et au dérèglement climatique qui en découlerait ?
Non. Une transition volontariste et progressive est possible, reposant sur l'abandon de l'exploitation du charbon, du pétrole, et du gaz, et sur l'adoption de modèles électriques décarbonés. La France est elle-même à un tournant de son histoire énergétique, et doit maintenant décider comment répondre aux besoins futurs de sa population et au défi environnemental, tout en garantissant un prix de l'électricité raisonnable.
L'habitat, le tertiaire ou les transports devront être convertis d'ici à 2050 à l'électricité verte, produite pour moitié par des installations hydraulique, solaire ou éolienne, et pour une autre moitié par des réacteurs nucléaires. La France resterait ainsi l'un des pays les plus décarbonés du monde, et pourrait redynamiser ses activités industrielles dans le respect des exigences de la lutte contre le réchauffement climatique.

La France sans carbone dans 30 ans, une bien beau projet mais difficile à mettre en œuvre. Cet essai propose des solutions pour diminuer la production de Co² en partie basées sur le nucléaire. Le changement climatique est de plus en plus visible et les détracteurs vivent apparemment sur une autre planète, tout le monde est d'accord sur le fait que l'activité humaine dégrade le climat la cause en est des gaz à effet de serre dégagés, qu'ils soient du à l'activité industrielle ou au nombre incalculable de moyens de transport polluants, qu'ils soient du au travail de la terre ou simplement de par nos besoins propres en énergie. Avis
Quelles sont donc ces solutions probablement pas miracles mais qui pourrait diminuer la production de CO²? On parle de neutralité carbone pour la France à cette date fatidique de 2050 mais n'est ce pas un peu prétentieux? Je le souhaite évidemment fortement mais cela risque d'être un travail de longue haleine avec comme acolyte de premier choix: le nucléaire.
Ce sont deux responsables du bureau d'ingénierie et de conseil en innovation Assystem qui le disent, précisant tout de même que les énergies renouvelables puissent au final suffire à fournir l'essentiel des besoins énergétiques.

Je reste perplexe face aux arguments des auteurs d'autant plus que je vois dans leurs phrases la promotion d'une énergie nucléaire que soutien la société qui les emploi. L'ouvrage est intéressant dans son ensemble, pas très long il se lit donc facilement, les mots sont bien choisis et donc accessible même aux personnes (comme moi) qui ne sont pas forcément acteurs dans le domaine des énergies. Il fait peur aussi parce que je me suis dit en le lisant que diminuer les gaz à effet de serre conduira à diminuer ses prétentions en développement, et quel pays serait près à sacrifier son bien-être, à abandonner sa position sur le marché de l'industrie, pour SAUVER la planète?


wallpaper-1019588
Diên Biên Phù
wallpaper-1019588
Sans héritage tome 1 : Lucien Louis Marie
wallpaper-1019588
Je t'aime - Barbara Abel *****
wallpaper-1019588
Instantané de Tunisie. A Sidi Bouzid, la danse contemporaine contre le désespoir
wallpaper-1019588
Zénith, tome 1 : Les forces du passé de Sasha Alsberg et Lindsay Cummings
wallpaper-1019588
Le corps humain.
wallpaper-1019588
Court Métrage du Dimanche – Snack Attack
wallpaper-1019588
« L’ours et le rossignol » de Katherine Arden