Sans famille. Hector MALOT et Sébastien PELON – 2018 (dès 9 ans)

Je me souviens vaguement du dessin animé Rémi sans famille, que je ne regardais pas petite.

Et je suis sûre de n'avoir jamais lu le roman.

Aussi, dans mon désir de (re)lire des classiques, ce livre est-il le bienvenu, même si son texte est abrégé.

Et il est parfait pour une lecture du soir avec mes garçons !

Sans famille. Hector MALOT et Sébastien PELON – 2018 (dès 9 ans)

Sans famille

Thèmes : Famille, amitié, aventure, France

Rémi est un garçon d'environ 10 ans, qui vit chez la Mère Barberin, à Chavanon dans la Creuse.

Il a toujours cru qu'elle était sa mère mais découvre, au retour du mari, qu'il a été trouvé à Paris alors âgé de six mois. Son couffin et ses habits étaient beaux, signes de richesse, et le nourrisson ne fut gardé que dans l'espoir d'une récompense.

Mais l'enfant, non réclamé, a grandi, et dans ces temps de misère, devint une bouche de trop à nourrir.

Aussi quand le Père Barberin a l'occasion de se débarrasser de l'enfant, le fait-il, non sans avoir perçu quelque argent en échange.

Il est vendu au Signor Vitali, artiste de rue, accompagné d'un petit singe (Joli-Cœur) et de trois chiens, Capi, Zerbino et Dolce.

Ensemble, ils vont les chemins, font des représentations où ils gagnent quelques pièces leur permettant d'assurer le couvert, et parfois le gîte.

A ses côtés, Rémi apprend à lire, à déclamer et à jouer de la musique, notamment de la harpe.

Mais à Toulouse, Vitalis est emprisonné et Rémi avance désormais seul en compagnie des quatre animaux.

C'est ainsi qu'il fait la connaissance de Mme Milligan et de son fils Arthur, alité, tous deux Anglais et qui vivent sur une péniche appelée Le Cygne.

Mme Milligan lui propose de voyager avec eux, Rémi accepte.

Combien de fois en regardant Arthur couché sur sa planche, pâle et souffrant, je me suis surpris à envier son bonheur, moi qui étais plein de santé et de force.
Ce n'était pas le bien-être qui l'entourait que j'enviais, ni ses livres ou ses jouets luxueux. C'était l'amour que sa mère lui témoignait.

Mais le Signor Vitalis, libéré, n'accepte pas de laisser Rémi à cette Dame et le reprend, direction Paris.

Mauvaise saison, mauvaises décisions.

Les compagnons de route et de spectacle sont peu à peu séparés par la mort, et Rémi est recueilli par la famille Acquin en échange de jardinage.

Il y reste pendant deux ans, jusqu'à ce que le mauvais sort ne le sépare à nouveau de la famille.

Lui qui aimerait tant appartenir à une famille.

Alors accompagné de Mattia, son nouvel ami, il reprend les chemins, de France jusqu'en Angleterre, dans sa quête de famille et d'identité.

*****

J'ai beaucoup aimé ce roman, bien que certains passages de la version originale soient clairement édulcorés, voire même supprimés. Cela se ressent particulièrement lors des voyages.

Mais pour un jeune lecteur, c'est parfait. Il côtoie Rémi dans ses petites joies et grandes peines, et surtout lui est proche.

Au-delà, le roman permet à l'enfant d'approcher un peu la (dure) vie rurale française du XIXe siècle, ses métiers, la manière de se déplacer ou le traitement des enfants alors, comment les informations étaient transmises et les liens entre les différentes communautés et strates sociales...

Et de parcourir les chemins de France et d'en apercevoir sa géographie. Car Rémi voyage vraiment beaucoup (entre autres : Ussel, Avignon, Pau, Toulouse, Sète, Lyon, Troyes, Paris, etc.)

Comme pour Le Tour du Monde en quatre-vingts jours (de Jules Verne) où nous avions pris un planisphère durant la lecture, j'utiliserai une carte de France, pour que mes garçons puissent se repérer dans le pays.

Et nous irons voir le (nouveau) film inspiré de ce roman, lorsqu'il sortira en décembre au cinéma (avec notamment Daniel Auteuil).


wallpaper-1019588
Les éditions Milan ont chopé la sagesse
wallpaper-1019588
Humanissime
wallpaper-1019588
Magie Interdite - de Delphine BIAUSSAT
wallpaper-1019588
L’homme de Grand Soleil
wallpaper-1019588
C'est lundi que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
La rose et le bourreau de Patrick Pesnot
wallpaper-1019588
"oh my gods!" master of comic art. la nouvelle folie geniale de larry camarda
wallpaper-1019588
Plutona, de Jeff Lemire et Emi Lenox