Immortel Ad Vitam (Cécile Pommereau)

Immortel Ad Vitam (Cécile Pommereau)

Disponible sur Amazon

Immortel Ad Vitam (Cécile Pommereau)

Auteur : Cécile Pommereau

Editions : Noir d'Absinthe

Paru le : 29 Aout 2018

184 pages numérique (epub)

Thème : Policier fantastique

  *******

 Résumé :

« Fred n'est pas un loup-garou, ni un ange gardien. Il n'est pas de ces pâles suceurs de sang qui font tomber comme des mouches des lycéennes au brushing impeccable. D'ailleurs, tout le monde sait que ces bestioles-là n'existent pas. Fred a un physique banal et les poches trouées. Il n'arrive pas à garder une fille plus de trois semaines et sort de prison. Pour couronner le tout, c'est le jour où il essaie de se foutre en l'air qu'il apprend qu'il est immortel. Fred n'a pas de chance. Jean, lui, est flic. Il pensait avoir tout vu après trente ans passés a la Crim'. Mais voilà qu'un beau jour, un de ses cadavres se paye le luxe de se tirer de la scène de crime. Pour lui c'en est trop et il est bien décidé à le retrouver. Il ne manquerait plus qu'il parte en retraite avec une affaire non élucidée... »

La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

Immortel Ad Vitam (Cécile Pommereau)

15/20

Je remercie Dorian de la maison d'éditions Noir d'Absinthe pour m'avoir proposé de découvrir ce livre. Le résumé m'a tenté de suite et même si la couverture n'est pas trop de mon goût, elle a un petit quelque chose de "bizarroïde" dans ses nuances de gris.

Fred est pompier. Alors qu'il intervient sur un accident, la victime l'attrape par le bras et s'excuse. Les doigts de Fred serrent le cou de la victime. Résultat ? Fred prend plusieurs années de prison pour meurtre. A sa sortie, il a tout perdu, famille, amis, sa vie complète s'est perdue en chemin. Il ne cesse de chercher pourquoi il a fait cela, sachant qu'il a senti comme une force en lui l'amenant à prendre la vie de cet homme. Il décide d'en finir avec cette vie pourrie. Un flingue et paf, la balle est tirée. De la cervelle sur le plafond, les murs, pourtant il rouvre les yeux comme si de rien n'était. Il est devenu immortel. Fred se retrouve dans une sacrée panade, surtout lorsqu'il est témoin de la noirceur des gens qui l'entourent.

« Fred était parfaitement calme. J’étais sûr qu’il n’était même pas vraiment en colère. Il semblait seulement profondément triste. Les yeux humides et le regard baissé, il ployait sous la fatalité.
— Elle aurait bien fini par le découvrir, non ?
— Peut-être bien, mais c’était à moi de choisir quand et comment elle l’apprendrait.
— Tu veux que je demande à Pepsi de lui parler ?
— Mouais, j’imagine que ça changera pas grand-chose.
— Tu ne le sauras jamais si tu essaies pas…
Je commençais à vraiment apprécier le môme. Il était sans doute le plus poissard du monde, mais ça le rendait d’autant plus attachant. J’étais certain qu’avec un peu de temps, j’arriverais à le faire sortir de sa léthargie. Je n’arrivais même pas à lui en vouloir d’être toujours aussi négatif. »

C'est une histoire de deux personnes qui vont se rencontrer. Fred, dont tout est dit au dessus et Jean, un vieux flic à la criminelle. Les emmerdes, Fred va en avoir tout un lot, jusqu'à ce que sa route rencontre celle de Jean. Une affaire le taraude et sa recherche en quête de vérité va l'amener bien plus loin que son esprit ne puisse imaginer. Il faut dire qu'un macchabée qui se relève et se tire d'une scène de crime, il y a de quoi se poser des questions. Jean est tenace, tellement qu'il se voit partir à la retraite plus tôt que prévu. Il dérange et fouine où il ne faut pas. Lorsque les deux vont s'apercevoir qu'ils sont "complémentaires", ils vont aller à la recherche de ce qui travaille Fred : son immortalité. Impossible d'en finir, ce truc là qui traîne en lui ne peut pas le laisser décider de sa fin de vie. Une amitié qui va se renforcer entre ces deux-là.

Sur un ton d'humour plutôt sympathique, nous suivons les deux compères dans une course contre la vie. Au passage, rajoutez une jeune femme, Léa qui était amoureuse de Fred lorsqu'ils étaient dans la même école élémentaire. Ils se retrouvent, il ne lui parle pas du fait qu'il a passé un séjour en prison, cela donne de sacrés conflits lorsqu'elle va l'apprendre d'un autre. Fred est blasé de la vie, pour vouloir en finir. Jean est un ancien, un qui voit sa génération devenir indésirable. Léa est fraîche, pimpante et joyeuse. Elle relève un peu ce manque de peps entre les deux hommes. Le flic, le "méchant" et la fille, cela pourrait faire un bon western fantastique.


« Nous avons passé notre première soirée à trois à batailler sur l’affaire Cassan, comme nous l’appelions. Nous échangions nos points de vue et nos idées, échafaudions les théories les plus barrées et préparions le terrain pour les recherches du lendemain.
— Bon c’est pas le tout les enfants, mais je n’ai plus vingt ans. Je vais dormir, lâcha Jean en fin de soirée.
Il partit plus vite qu’une gifle un soir de beuverie, nous laissant seuls Léa et moi.
Un silence un peu gêné s’installa.
— Tu m’en veux toujours ? demandai-je timidement.
— Honnêtement, oui.
Mes épaules s’affaissèrent de quelques centimètres. »

Les chapitres sont courts qu'on n'a pas envie de s'arrêter entre deux. J'ai beaucoup aimé le début de l'histoire, la façon dont ils se rencontrent tous. Et puis à un moment précis, je me suis demandée pourquoi ? Et j'ai eu du mal à voir où tout cela allait nous amener. Ce qui est bien, c'est cet humour noir, ce cynisme qui se propage tout du long du récit, jusqu'à ce qu'il se fasse détourner de son but premier. Le fait d'avoir l'histoire vu par Fred et Jean est très sympathique. Avec Fred, c'est le côté je prends la vie comme elle vient, je la subis, pour Jean, c'est lui qui l'attrape à bras le corps, la secoue dans tous les sens pour en extraire le meilleur (ou pas).

Je pense en avoir bien trop dit déjà sur cette histoire. Plusieurs morales en découlent. J'ai beaucoup aimé le fait qu'il faut s'accrocher pour vivre, tout comme voir au-delà de ce que le visage nous montre. Ce n'est jamais facile, mais il faut pouvoir dépasser ses propres limites. L'enquête qui va les emmener loin de chez eux est intéressante, j'ai juste eu un peu de mal à y voir clair.

En conclusion, un policier fantastique qui sort de l'ordinaire. Bon, je l'accorde, le policier combiné au fantastique de ce type je n'en ai lu que très peu. Une fin qui nous laisse avec une question : qu'aurions-nous fait à leur place ? Pour ma part, la question se pose toujours.

Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :


Partager via Gmail


wallpaper-1019588
Les éditions Milan ont chopé la sagesse
wallpaper-1019588
C'est lundi que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
Tsunamis | Michel Jean
wallpaper-1019588
Se souvenir de l'écrivain Alain Nadaud et le découvrir encore et encore
wallpaper-1019588
A même la peau, de Lisa Gardner
wallpaper-1019588
Des mots de contrebande, (Aux inconnus qui comme moi ...) - Alain Cadéo ♥♥♥♥♥
wallpaper-1019588
Jour 14 🎄🎁🎅🏻 – Christmas Cracker Booktag
wallpaper-1019588
{Découverte} Le Coeur de Clara, Bruno Bonvalet – @Bookscritics