The savages of Hell – La piqûre du scorpion (volume 3)

Je ne sais pas si c’est la répétition des faits (un Savage emmène sa future régulière avec lui dans les locaux de l’Enfer), ou si c’est le caractère de la demoiselle, mais je n’ai pas accroché à ce volume. 


Et si le temps de changer d’avis était arrivé ?


The savages of Hell – La piqûre du scorpion (volume 3)De quoi ça parle : C’est un peu amusé que Juan, constate qu’il est suivi par une jeune femme qui ne le laisse pas indifférent… Un peu moins en réalisant qu’elle est un agent de police et qu’elle traque les responsables de la disparition de son coéquipier alors que les Savages en sont responsables. N’ayant pas d’autre solution, il l’enlève et l’emmène dans leur quartier général, l’Enfer, mais cette diablesse se révélera une bien séduisante tentatrice.

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Mouais, cela commence à devenir répétitif tout ça ! Qu’un nouveau Savage s’apprête à trouver sa régulière me convient parfaitement, après tout, on lit ces histoires pour cette raison, mais qu’il procède de la même façon pour l’emmener dans le repaire de ce gang de motards devient un peu fatigant. Alors que dire 1) Les Savages sont toujours en pleine enquête quant à la disparition de plusieurs personnes. S’ils peuvent compter sur les Black Men pour masquer leurs activités, ils s’aperçoivent bien vite qu’ils ont été repérés… par un simple flic, l’agent Stinc ! Avaient-ils fait preuve de laxisme quand il avait enquêté sur l’agent Véga ? Les disparitions cesseraient-elles un jour ?  2) L’agent Caitlin Morrigan Stinc est la collègue de Calvin Véga, rencontré dans le précédent volume. Enfin ça, c’est ce qu’elle dit … et le moins que l’on puisse dire c’est que la demoiselle est prête à tout pour obtenir des réponses, car, elle suit depuis plus d’un mois Juan de bar en bar. Mais pour apprendre ce que les Savages savent, elle va devoir se livrer, donner les véritables raisons de sa recherche …Même s’ils ne la connaissent pas, elle pourra compter sur le soutien des motards dans toutes les situations … 3) Juan, dit le scorpion est un homme qui aime les femmes (comme tous les motards me direz-vous !) alors quand la fliquette lui résiste un peu, il s’imagine plein de choses, mais certainement pas que ce n’est pas lui qui doit la surveiller, la rencontrer pour débriefer de l’avancement de l’enquête. Juan est un peu le mâle alpha par excellence, s’il ne peut pas avoir un jouet, il ne veut pas les autres en profitent. Il peut donc se montrer possessif (jaloux ?) envers cette jeune femme qui vient de chambouler son monde.

Je dois reconnaître que c’est intéressant de savoir comme tous les hommes et femme se sont rencontrés. Nous avons droit à un petit aperçu en prologue et cela nous permet de comprendre certaines affinités qui liées tous ces motards. Le prochain volume sera consacré à Sienna est la sœur de Diego. J’avoue que j’ai hâte de la découvrir un peu plus.

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous procurer ce dernier volume, c’est par ici(Re)Découvrez mon avis sur “Le rugissement du guépard” (volume 1) et “Le venin du serpent” (volume 2) volume.


wallpaper-1019588
Diên Biên Phù
wallpaper-1019588
Sans héritage tome 1 : Lucien Louis Marie
wallpaper-1019588
Je t'aime - Barbara Abel *****
wallpaper-1019588
Instantané de Tunisie. A Sidi Bouzid, la danse contemporaine contre le désespoir
wallpaper-1019588
Zénith, tome 1 : Les forces du passé de Sasha Alsberg et Lindsay Cummings
wallpaper-1019588
Le corps humain.
wallpaper-1019588
Court Métrage du Dimanche – Snack Attack
wallpaper-1019588
« L’ours et le rossignol » de Katherine Arden