[Cinoche] : La Nonne…Le film superflu de la série Conjuring ?

Bonjour les amis ! Je profite de mon mardi de repos pour papoter film d’horreur… ça vous dit ?

[Cinoche] : La Nonne…Le film superflu de la série Conjuring ?

Ce personnage, tous ceux qui ont regardé la série des Conjuring le connaissent très bien. Surnommé « la Nonne », on découvre son véritable nom dans Conjuring 2. Mais il restait bien énigmatique. Et comme les réalisateurs ont épuisé la source « Annabelle » (on ne débattra pas sur la qualité des deux films parlant de l’adorable poupée)…Eh bien… il fallait trouvé un filon pour se faire un peu d’argent de poche en 2018, en attendant la sortie de Conjuring 3 (j’espère que vous êtes patient).

Evidemment, la monstrueuse bonne soeur était le personnage tout trouvé pour un spin-off d’automne. Lancé à coup de promo choc  : »bande annonce terrifiante », « on retire la bande annonce car trop effrayante » « extrait de The Nun, les spectateurs sont terrifiés ». J’avais un peu l’impression de revivre la promo de REC 1 quelques années plus tard…
Alors si pour Rec je m’étais un peu emballée en me disant « Ouah, ce film fait vraiment trop peur », ici, j’y suis allée prudente « Tu t’es déjà faite avoir UNE fois. Même un âne ne butte pas deux fois sur le même tronc »

Bon, j’arrête de parler de mon ressenti pré film et je me lance… 22 heure, heure de séance parfaite pour un film d’horreur… Chut… ça commence. [Cinoche] : La Nonne…Le film superflu de la série Conjuring ?

L’Histoire 

Je vais pas blablater 50 000 chapitres sur l’histoire de « La Nonne »…Car pour être honnête, 10 lignes suffiront à résumer la pauvreté scénaristique de la chose.  Tout commence dans une étrange abbaye roumaine avec le suicide par pendaison d’une des sœurs. Le corps est découvert par un badaud et le Vatican en est très vite informé. Il envoie alors un prêtre au passé étrange et une jeune novice pour l’accompagner. Commence alors une étrange enquête pour le duo religieux.

L’histoire est classique, les personnages extrêmement plats. On n’est pas face à un prix nobel du scénario, mais pour un film d’horreur ça passe tout à fait. Le prête et la novice font le rappel du couple Warren dans la série originelle (bien que je préfère largement les Warren, qui ont 1000 x plus de charisme). Ce n’est donc pas par ce billet que le film pêchera (sans mauvais jeu de mots, huhu).

Même pas peur …

Le degré de peur par contre est vraiment le gros point faible du film. Si vous vous attendez à retrouver l’ambiance tendue et oppressante des Conjuring… Passez votre chemin, vous allez être déçus. Des scènes « screamer » extrêmement prévisibles, même pour un débutant et une ambiance loin d’être oppressante ne font pas de ce film un chef d’oeuvre de l’épouvante.

[Cinoche] : La Nonne…Le film superflu de la série Conjuring ?

Conclusion ?

La Nonne rempli sa mission première : expliquer l’origine du personnage récurrent. Mais c’est une mission bâclée, qui aurait pu avoir plus de peps et plus d’angoisses si on n’avait pas, encore une fois, réalisé le film « à la va vite ».
La Nonne se place donc, à mes yeux, comme les autres spin off des conjuring. Un film d’horreur plus que moyen. Survendu par la publicité, mais qui finalement va décevoir son public cible. Loin de moi l’envie de dire qu’il est inutile, car il atteint son objectif final (même si bon, ils auraient quand même pu être cohérent sur le choix des acteurs de la scène finale… Je n’en dis pas plus !), mais il aurait pu être plus riche, plus prenant …Dommage !

Je reste sur ma faim, alors que le script de Conjuring 3 vient d’être annoncé et que le tournage pourrait commencer prochainement… Wait & See

Note finale  12/20


wallpaper-1019588
Les méchants de l'Histoire, tome 1 : Dracula - Bernard Swysen & Julien Solé
wallpaper-1019588
Instantané de Tunisie. A Sidi Bouzid, la danse contemporaine contre le désespoir
wallpaper-1019588
Tu avais l'odeur de l'herbe fraichement coupée
wallpaper-1019588
Se souvenir de l'écrivain Alain Nadaud et le découvrir encore et encore
wallpaper-1019588
Au-revoir là-haut. Pierre LEMAITRE – 2013 (Prix Goncourt)
wallpaper-1019588
Le château de ma mère – Le château de ma mère, la BD
wallpaper-1019588
Escapades à la bibliothèque
wallpaper-1019588
BD : Luminary t.1 Canicule - Brunschwig & Perger (Glénat)