Tu avais l'odeur de l'herbe fraichement coupée

Tu avais l'odeur de l'herbe fraichement coupéeTitre : Tu avais l'odeur de l'herbe fraichement coupée

Auteur : C. Mondy

Éditeur : auto-édition

Date de parution : 2018

Format : numérique

Nombre de pages : 44

Prix : 0.99 €

Résumé de l'éditeur :

"J'ai découvert le bonheur dans tes bras, dans ton souffle chaud enveloppant la courbure de mon cou, dans tes mains réchauffant la paume des miennes, dans tes yeux absents au monde et si présents pour moi. Tu avais envie de vivre, de rire et d'aimer. Alors on a vécu avec fougue, on a ri à gorge déployée et on s'est aimés. Dans l'urgence. Comme si le monde allait mourir demain.
Et te perdre est la chose la plus dure que j'ai eu à vivre. Te perdre sans rien y comprendre. Te perdre et tant de pourquoi et comment qui refusent de se taire. Comment pourrai-je me remettre de ta disparition si je n'en saisis pas les raisons? Tu m'as été arrachée sans que me soit donnée la moindre réponse. Ton absence, aujourd'hui, est un vide qu'il me faut combler. Pas de paix possible, pas de rémission pour moi sans explication. Je te le dois. Je nous le dois. Je le dois au temps bien trop court de notre amour."
La perte de la personne qu'on aime est toujours une douleur insurmontable. Cette douleur est d'autant plus vive lorsque nous échappent les raisons qui ont mené à cette disparition. On a beau vivre avec les gens, on ne connaît jamais vraiment leur histoire. Leur histoire leur échappe parfois à eux-même. Mais il suffit souvent de peu de choses pour que le passé sorte de l'oubli, pour que les souvenirs s'arrachent aux sables mouvants de la mémoire et quand enfin ce moment-là arrive, plus rien ne peut empêcher la confrontation des êtres avec leur passé.

Mon avis :

Wahou! J'ai adoré cette nouvelle! C'est un rythme effréné qui nous plonge dans une histoire de famille, une histoire d'amour, une vie déchirée...

Un homme nous parle d'Isabelle, de celle qu'il aime, de celle dont il est éperdument amoureux. Son amour est parti et il n'arrive pas à comprendre, il n'accepte pas cette perte. Alors il nous raconte. Il nous raconte les derniers moments de sa belle, ce qui a causé cette mort brutale, ce qui l'a perdue et ce qui le rend si triste et abandonné, seul.

J'adore le rythme de cette nouvelle, c'est rapide, c'est concis, on parle du passé, on parle du présent, mais on se retrouve dans un tourbillon de sentiments, tout va vite, tout se déroule rapidement. On a l'impression de suivre une course, une course vers quoi? Justement, c'est ce qu'on attend de savoir.Un vrai suspense à chaque page pour savoir ce qui c'est passé réellement, et pourquoi.

Le style d'écriture est parfait, j'aime vraiment beaucoup! Les phrases sont courtes, elles vont à l'essentiel, elles nous laissent dans une sorte de suspense, on comprend petit à petit, mais on déroule les faits à l'envers. Bref, j'adore! Les mots sont poétiques, les mots sont doux et brutaux à la fois, on sent beaucoup de sensibilité dans cet écrit...

Je recommande vivement! Ça se lit vite, ça nous imprègne, ça reste un peu en nous quelques temps...

Achetez ce livre sur Amazon.fr!


Partager via Gmail


wallpaper-1019588
Les éditions Milan ont chopé la sagesse
wallpaper-1019588
Humanissime
wallpaper-1019588
Magie Interdite - de Delphine BIAUSSAT
wallpaper-1019588
L’homme de Grand Soleil
wallpaper-1019588
C'est lundi que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
La rose et le bourreau de Patrick Pesnot
wallpaper-1019588
"oh my gods!" master of comic art. la nouvelle folie geniale de larry camarda
wallpaper-1019588
Plutona, de Jeff Lemire et Emi Lenox