'La petite librairie des gens heureux' de Veronica Henry

'La petite librairie des gens heureux' de Veronica Henry
Titre La petite librairie des gens heureux.
Auteur :Veronica Henry.Éditeur :City Editions.Date de parution 15 février 2017
Genre :Chick-lit.Résumé Dans une petite ville du sud-ouest de l'Angleterre, la librairie Nightingale est le paradis des bibliophiles. Sa propriétaire Emilia a pourtant bien du mal à la maintenir à flots, mais elle ne peut trahir la promesse faite à son père en la vendant, ni abandonner ses clients. Tous, Sarah Basildon, Jackson, Thomasina, ont une bonne raison de trouver dans la librairie un dérivatif à leurs problèmes.
'Le Trône de fer, tome 03 : La Bataille des rois' de George R.R. Martin'La petite librairie des gens heureux' de Veronica HenryUn roman que ma Maman m'a passé vu qu'on lui avait offert et cette lecture lui avait plu. Et je dois dire que j'ai vraiment apprécié ce roman bien différent de ce que je lis habituellement...

L'histoire est celle de Emilia, qui vient de perdre son père, qui lui a légué sa librairie, la librairie Nightingale, dans un petit village de la cote anglaise. Mais Emilia va avoir du mal à maintenir l'entreprise à flot. Elle va alors hésiter à la vendre, même si tout ceux qui viennent et vont dans cette librairie lui font dire qu'elle ne le doit pas...

Alors l'histoire en elle-même, j'ai adoré, mais j'ai aussi aimé toutes les autres histoires qui se greffent sur celle-ci. En effet, nous avons d'un côté toute l'histoire de Emilia, du deuil de son père et de sa librairie et de l'autre, toutes les histoires sur ceux qui fréquentent la librairie. Et je dois dire que ces histoires sont entraînants et tellement addictive, surtout quand tu sais qu'un roman peut changer la vie d'une personne. Je pense que ce roman est fait pour tous les amoureux des livres, des mots et des librairies. J'ai ressenti tellement de plaisir et de joie en lisant ce livre, que je ne le regrette pas. Ce n'est pas du tout dans le même genre que ce que je lis habituellement, mais j'ai passé un excellent moment.

La fin est prévisible depuis le début pour moi. Mais cela ne m'a pas empêchée d'apprécier toutes les histoires qui jonchent ce roman de la première page à la dernière.

Emilia est une jeune femme qui vient de perdre son père, alors qu'il représentait sa seule famille. Elle va alors récupérer la librairie de ce dernier, qui lui a légué. Très rationnel au départ, elle pense à la vendre, surtout qu'un promoteur immobilier lui en donne plus que ce qu'elle vaut. Mais au fur et à mesure, elle va prendre connaissance des employés, mais surtout des clients de cette boutique. Et cela va être de plus en plus du pour elle de vendre. Je dois dire que j'ai beaucoup aimé découvrir le monde d'Emilia, mais surtout voir comment elle change d'avis. Pour ce faire son avis, les autres comptent, mais surtout elle se cherche et doit voir ce qu'elle veut faire dans la vie. Et c'est un personnage au grand cœur, donc elle veut toujours aider tout le monde et c'est ce qui m'a plus dans son histoire - en plus du fait qu'elle tient une librairie. 

Les autres personnages sont assez nombreux. Cela peut être perturbant, mais au bout d'une centaine de pages, on s'habitue et il n'y a pas de problème de passer d'une histoire à l'autre sans vraiment de transition. 

Le style d'écriture est entraînant et surprenant. J'avais peur que ce soit lourd, mais cela n'a pas du tout était le cas. J'ai trouvé que l'histoire et la plume de l'auteure font passer un bon moment de détente. 

En général, une lecture pour tous les amoureux des mots, des livres et surtout des librairies, qui fait passer un excellent moment. 

wallpaper-1019588
Des livres à mettre dans votre valise 2ème partie
wallpaper-1019588
L’homme de Grand Soleil
wallpaper-1019588
Hors-série : Simone de Beauvoir, La Femme rompue (1967)
wallpaper-1019588
Instantané de Tunisie. A Sidi Bouzid, la danse contemporaine contre le désespoir
wallpaper-1019588
Souvenirs effacés - Arno Strobel
wallpaper-1019588
le calame noir, Yasmine Ghata (RL18)
wallpaper-1019588
"Notre sentence peut-elle signifier que l'accusé aurait dû se comporter en héros ? (...) La justice peut-être correspondre à un très haut idéal : décider de mourir pour des hommes qui auraient été massacrés de toute façon ?"
wallpaper-1019588
Cooper Training #1 – Julian – Maloria Cassis