La Proie du dragon de Florence Cochet (chronique)


Proie dragon Florence Cochet (chronique)
Auteur : Florence Cochet

Genre : jeunesse fantastiques

Edition : Dreamland

Année d'édition :  14 mars 2018

Pages : 130 (sur ma liseuse)

Le commander depuis Amazon


Synopsis :

L’humanité a failli être décimée lors d’une apocalypse déclenchée par des intelligences artificielles. Trois siècles plus tard, le fléau a été maîtrisé par le gouvernement grâce à un contrôle strict des technologies.
C’est dans ce monde que la jeune Lutessa vit paisiblement avec son père qu’elle adore. Jusqu’au jour où il sabote son concours d’entrée à l’Institut des Technologies, brisant son rêve de devenir ingénieure. De quoi veut-il la protéger en l’empêchant de partir étudier à la capitale  ?
Le pire survient quelques jours après lorsque Lutessa est infectée par de dangereux nanorobots. Emmenée de force dans les laboratoires du gouvernement, Lutessa découvre que les apparences sont souvent trompeuses. Les autorités veulent-elles protéger les citoyens ou, au contraire, les asservir  ?
 Lutessa se retrouve au cœur d’enjeux qui vont la mettre  sur les traces de ses origines et de sa mission...
Dans la guerre entre l’homme et la machine, elle est la clé de la paix.
Mon avis :

Nous ne sommes qu’aux prémices de l’air des intelligences artificielles, et de la domotique.


Mais imaginez un monde, où les machines, seraient tellement développées, qu’elles auraient fini par acquérir, une âme.


Et que, grâce à cette âme, elles se rendent compte que les humains, détruisent leur planète, et qu’outrées, ces machines décident de se rebeller et de se venger des humains, en les exterminant.


Florence Cochet, n’a pas l’habitude de nous offrir des dystopies, mais pour une première, c’est une réussite.


J'ai découvert la plume de Florence Cochet grâce à sa saga "Par le sang", saga que j'affectionne particulièrement. Autant par son histoire, que par son style d'écriture.


Je trouvais donc intéressant de découvrir l'auteure sous cette nouvelle facette.


Ce que je craignais le plus avec ce livre jeunesse, c’était de perdre la qualité de la plume de Florence Cochet.


 Je m’imaginais, que son style en pâtirait. C’était mal la connaître. Car si son écriture est plus aisée, elle n’en demeure pas moins, très agréable, et parfaitement adaptée à la tranche d’âge à laquelle cette histoire s’adresse.


Lutessa, est une jeune fille, qui réagit souvent violemment. Autant attachante, qu’agaçante. Une ado, quoi ! Je me suis tout de suite prise d’affection, pour cette rebelle.


Si j’ai eu très peu de suspens, voyant arriver les choses bien avant qu’elles n’arrivent, FLorence Cochet à su cependant me surprendre par des rebondissements que je n’avais pas vu venir.


Je trouve vraiment à la fois angoissant, et intéressant l’univers créé par l’auteure. Elle flirte avec un futur, à la fois complètement imaginaire, et terriblement possible. Elle nous fait comprendre à quel point l’évolution, pourrait être néfaste, ça fait froid dans le dos. 😟 


Ce n’est pas facile de vous parler de ce livre, sans trop en dire pour ne pas spoiler.

 Sachez cependant qu’il y est question, notamment de communication, “télépathique” entre les humains, et les machines, ce qui m’a complétement fasciné, un univers, digne d’Harry Potter.

Je ne regrette qu’une chose avec ce livre passionnant, c’est qu’il y a une suite. J’ai réellement regretté de quitter les personnages, avant de les savoir en sécurité.
Car croyez-moi, l’auteure, n’a absolument pas épargné son héroïne, a un point, que je me suis demandée, si elle avait un compte à régler avec son héroïne.


Quand Florence Cochet s’initie à la littérature jeunesse. Son style devient plus fluide, mais ne perd pas en qualité. Ce premier tome, nous présente un univers, aussi original, que terrifiant. Je n’ai qu’une hâte avoir la suite, un premier tome passionnant, qui nous mets en haleine. Un presque coup de cœur.

Sur Amazon vous aurez également les avis de d’autres lecteurs Smile

wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Belle et sebastien
wallpaper-1019588
Avec toi, je suis moi | Mily Black
wallpaper-1019588
No direction – Emmanuel Moynot
wallpaper-1019588
Embarquement immédiat pour relation agitée de Déborah Guérand