L’aventuriste de J. Bradford Hipps

L’aventuriste de J. Bradford HippsNombre de pages : 352 pages
Editeur : Belfond
Date de sortie : 11 janvier 2018
Collection :
Littérature étrangère
Langue : Français
ISBN-10: 2714475728
ISBN-13: 978-2714475725
Prix Editeur : 21€
Disponible sur Liseuse : Oui, à 14,99€

De quoi ça parle ?

Henry Hurt, c'est vous, c'est moi. Le type normal, la trentaine, célibataire, petit propriétaire qui occupe un poste confortable dans une boîte d'informatique. Le collègue sympa qui paye le café, rit aux bonnes blagues et flirte avec Jane du marketing. Le commercial discret mais efficace, pas le requin mais celui à qui on peut confier une mission en toute tranquillité.
Mais comme vous, comme moi, Henry doute parfois. Il se demande si sa vie entière doit tourner autour de son job. S'il doit continuer de courir après cette augmentation qu'on lui promet depuis trop longtemps. S'il a seulement un avenir avec Jane du marketing.
Et puis, comme vous, comme moi, Henry retourne parfois dans sa famille. Il voit son père qui décline, sa sœur qui a dû sacrifier sa carrière. Il observe cette ville où il a grandi et se demande s'il ne serait pas temps de tout envoyer valser...
Mais l'aventuriste est-il seulement un aventurier ?

Ce genre de roman, qui parle de problèmes sociétaux me plaisent souvent, j'aime quand les auteurs décortiquent notre société au sein d'une fiction. Ici, nous découvrons , un homme normal qui travaille dans une société normale en tant que commercial, dans une ville normale. Petit à petit, nous allons le voir évoluer au fil des aléas de la vie et surtout douter sur son travail et sur sa vie et de ce qu'il en fait.

C'est l'entreprise qui est au centre de ce roman, comme elle l'est également pour la vie de notre personnage principal. La famille de Henry prend également pas mal de place, avec son père en plein deuil de sa femme et surtout avec sa sœur Gretchen, bien plus idéaliste que lui. C'est un personnage que j'ai d'ailleurs beaucoup apprécié, étant donné qu'elle se rapproche un peu plus de mes principes que Henry, qui est franchement capitaliste et centré sur lui-même, il faut le dire.

Ce n'est pas forcément un roman plein de rebondissements, haletants, que l'on va dévorer. Non, c'est plutôt un roman que j'ai lu patiemment, mais qui m'a intéressée malgré les quelques inévitables longueurs. Avec un tel sujet, ça ne m'étonne pas, il y a toujours des moments de passage à vide. J'ai apprécié découvrir la société américaine à travers le monde de l'entreprise, qui est franchement similaire à la France d'ailleurs. On retrouve les mêmes collègues, les mêmes requins sur les hauts postes à peu de chose près. C'était parfois un peu cliché mais ça en dit beaucoup sur le monde du travail, j'ai trouvé cela réellement intéressant. L'écriture de l'auteur est plutôt fluide et absorbante, on s'amuse et on s'émeut de la vie de son personnage, au fil des pages.

J'ai apprécié ce roman, sans qu'il ne soit foncièrement mémorable. J'ai trouvé très pertinent de lire l'envers du décor d'une entreprise en Amérique, à travers la vie d'un employé basique, qui commence à se rendre compte de tout ce qui s'opère au-dessus de lui et à son détriment.

L’aventuriste de J. Bradford Hipps

L’aventuriste de J. Bradford Hipps


wallpaper-1019588
Sans héritage tome 1 : Lucien Louis Marie
wallpaper-1019588
Diên Biên Phù
wallpaper-1019588
J’ai perdu Albert – Didier Van Cauwelaert
wallpaper-1019588
Ces jours qui disparaissent - Timothé Le Boucher
wallpaper-1019588
Devil's Night, Tome 1 : Dark Romance de Penelope Douglas
wallpaper-1019588
Agatha Raisin enquête, tome 8 : Coiffeur pour dames • M. C. Beaton
wallpaper-1019588
Biaka, sauvée! adrienne yabouza
wallpaper-1019588
Jean-Gabriel Causse / Les crayons de couleur