Noël et un jour (Sébastien Fillion)

Noël et un jour (Sébastien Fillion)

En vente sur Amazon

Timothy Blake : la mort en héritage (Bridget Page)

Auteur : Sébastien Fillion

Editeur : Auto-édité  

paru le : 05 Octobre 2017

208 pages numérique (epub)

Thème : Thriller psychologique

  *******

Résumé :

« Lorsque Benjamin est malade, il laisse le hasard guider son destin. Ses faits et gestes sont régis par des défis absurdes auxquels il ne peut se soustraire. C’est dans les bras de Coranne, psychologue passionnée, que cette folie contagieuse l’entraîne. Une thérapie s’amorce dans l’hiver parisien. Au bout de cette spirale d’amour et de violence, une guérison semble possible... »

La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

Noël et un jour (Sébastien Fillion)

15/20

 

J'ai eu la chance de découvrir cet auteur dans un registre qui se rapproche, avec Les proies du temps que j'avais beaucoup aimé. Je le remercie de nouveau pour cette lecture qu'il m'a proposé par le biais du site simplement. La couverture représente énormément de choses du livre, bien qu'elle ne soit pas vraiment à mon gout. Il y a un petit quelque chose de dérangeant que je n'arrive pas à pointer dessus. Mais passons sur ce détail.

« Le meilleur moyen d’oublier une histoire, c’est d’en vivre une autre. »

Benjamin n'est pas vraiment seul dans sa tête. Son frère s'y est installé depuis 7 ans et il se doit de l'écouter. auquel cas de vives représailles interviennent. Un soir, alors qu'il est devant un choix crucial, une pièce de deux francs en main, son destin change irrémédiablement. Sa rencontre avec Coranne va lui faire prendre une décision : tenter de se soigner et ainsi rentrer dans un moule. C'est bien, mais lorsque la jeune femme, psychologue de métier décide de le mettre dans une position délicate, la vie de Benjamin prend un tournant qu'il n'avait pas prévu. Prendre un auto-stoppeur et l'inviter à manger et dormir chez soi. Est-ce que tout le monde le ferait ? Je n'y crois pas trop, c'est une question qui mérite réflexion. Pourtant c'est ce que fait Coranne et même plus encore.

Dès le départ, j'ai suivi les pas de Benjamin dans un brouillard confus. Je me suis demandée où l'auteur allait nous emmener, quel était son but réel. En bref, j'ai avancé sans savoir où je mettais les pieds. L'auteur a réussi à me perdre totalement dans cette histoire, dans le sens où je n'ai pas su le point de chute. Habituellement j'ai de vagues idées, un soupçon ou au contraire je ressens ce qui va se tramer, mais là... Rien de rien ! C'est rageant (rires)

« Cela ne rime à rien. On se croit acteur, mais en réalité il n’y a pas meilleur poste d’observation. La Terre tourne et les gens normaux tournent avec elle. Nous autres malades, nous la regardons remuer, tels des nourrissons captivés par un hochet. On méprise la classe ordinaire ; on se croit uniques, supérieurs aux autres ; jusqu’au jour où le destin place un être semblable sur notre route. Il est notre reflet, notre antidote. En le contemplant, nous prenons conscience de ce que nous sommes vraiment : des drogués, des erreurs, des parasites, des hérétiques. On réalise combien notre présence est futile, voire nuisible, et nous finissons par nous lasser du jeu, en enterrant sans nous en rendre compte cette voix qui nous aura volé une longue tranche de notre existence. Qu’adviendra-t-il de nous dans cette jungle, privés de notre arme ? »

Les personnages sont peu nombreux et pourtant ils en prennent de la place. Tout d'abord Benjamin qui, disons-le honnêtement, est bien timbré. Un fou qui au premier abord paraît gentil, quoique un peu dangereux aussi. Il est complexe avec sa voix qui lui dit quoi faire, quoi dire. Les décisions ne sont jamais prises à la légère et lorsqu'il le fait, il attend d'entendre son frère. Coranne est une jeune femme qui veut aider son prochain. Belle, jeune, active, elle a de sombres secrets qui l'a fait travailler deux fois plus.

Leur rencontre était-elle le fruit du hasard, d'un destin capricieux à moins que l'un des deux ne soit en cause ? Difficile de dire ni même de trouver. Les liens qui existent entre eux et entre les autres personnages tel ce Capre de Norene, ou cet Albin sont bien présents. Mais non visibles. Ce fameux Capre m'a bien eu. J'ai cherché longuement sur ce qu'il représente même si je n'ai pas trouvé, et sur son nom qui n'a cessé de me titiller. C'est un homme meurtri avec un douloureux passé. Coranne fait ce qu'elle peut pour l'aider. Parfois même avec toute la volonté du monde, on ne peut pas y arriver. Et puis parfois c'est le contraire.

« Je commençais à croire que Coranne testait plus ses patients qu’elle ne les soignait. N’avait-elle pas affirmé qu’elle se mettait à leur place pour comprendre précisément ce qu’ils éprouvaient ? Mais n’y avait-il pas un risque de contagion ? En se mettant à la place d’un fou, n’était-elle pas devenue folle à son tour ? Je ne croyais pas à sa méthode, car si vraiment elle l’appliquait à la lettre, cela signifiait qu’elle cumulait les problèmes de tous ses patients : une addition de transferts paraissant difficilement supportable. »

Beaucoup de surprises, de révélations pour chacun des personnages. Des blessures secrètes, des actes répréhensibles, l'auteur a un goût prononcé pour la douleur psychologique. Peut-être un peu trop. Je dois avouer que je n'ai pas réussi à être complètement captivé par ce qui leur arrivait. Trop de doute, de questionnements, de marche arrière pour que je sois vraiment dans le récit. Par contre les protagonistes sont très intelligents. Leurs dialogues sont parfois à la limite de la philosophie nous permettant de réfléchir à certaines situations. C'est perturbant et probablement un peu dérangeant de se poser autant de questions sur un jeu de hasard non notifié.

En conclusion, l'histoire est porteuse de questions. Mystères, insinuations, doute, recherche d'une vérité sont les maîtres mots de ce récit. Des personnages complexes comme ce livre qui a malgré tout une écriture fluide. Il faut se laisser porter par les mots de l'auteur afin de ne pas sombrer dans la folie !

 

Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :


Partager via Gmail


wallpaper-1019588
Tokoyo - Le tombeau du serpent de mer
wallpaper-1019588
Magie Interdite - de Delphine BIAUSSAT
wallpaper-1019588
★★★☆☆ La Ballade de l’enfant gris • Baptiste Beaulieu
wallpaper-1019588
Humanissime
wallpaper-1019588
'La petite librairie des gens heureux' de Veronica Henry
wallpaper-1019588
J'ai perdu Albert, Didier van Cauwelaert
wallpaper-1019588
Une mère modèle
wallpaper-1019588
Trois amours de ma jeunesse – Danièle Saint-Bois