Mon amie Adèle de Sarah pinborough

David est-il l'homme qu'il prétend être ?

Adèle, aussi vulnérable qu'elle y paraît ?

Et par quel secret inavouable sont-ils liés l'un à l'autre ?

Mon amie Adèle de Sarah pinborough

Je remercie chaleureusement Netgalley et les éditions Préludes pour m'avoir permis de lire ce livre.

Vous avez certainement entendu parler de ce livre sur les réseaux sociaux, puisqu'il a effectivement pas mal fait parler de lui avec sa fin absolument folle. Les éditions préludes ont d'ailleurs très bien communiquées à ce sujet en teasant les lecteurs avec le hastag #FinDeDingue.

L'histoire est prenante, bien qu'elle semble classique et linéaire au premier abord. Le début est assez intriguant mais laisse penser à une romance complexe et son lot de difficultés. Pourtant, quelle erreur de penser cela, car l'histoire est bien plus particulière et original qu'il n'y paraît.

En effet, tout commence avec une rencontre fortuite dans un bar, un baiser inattendu avec un homme qui s'avérera être son patron et la réalité du lendemain qui fait voir les choses de la veille d'un tout autre regard. Dans les jours qui suivent, Louise bouscule une femme alors qu'elle rentre chez elle après avoir emmené son fils à l'école. Cette femme n'est autre qu'Adèle, la femme de David, avec qui elle se lie d'amitié. Petit à petit, elle se rend compte que quelque chose cloche dans leur relation. David lui cache des choses et Adèle semble vulnérable. Il cache tous les deux quelques chose d'inavouable et Louise a bien l'intention de découvrir quoi.

L'identité du manipulateur ne fait presque aucun doute au début du roman, mais au fil des pages, certains éléments nous font douter alors que nous en apprenons plus sur les personnages, leur histoire et que des indices sur leurs secrets nous sont révélés. A cela s'ajoute, cette histoire de cauchemars, de somnambulisme, de contrôle des rêves et cette sensation de devenir un corps éthéré quand elle commence à les maîtriser. J'ai essayé en vain de démêler le vrai du faux, de mener mon enquête tel Sherlock Holmes avec les éléments que Louise découvrait au fil des pages et d'anticiper la fin. Je suis pourtant restée dans le flou, un certain temps avant de me rendre compte que l'auteur m'avait totalement retourné l'esprit. Alors que je pensais avoir compris ce qu'il en était, qu'elle ne fut pas ma surprise quand tout fut révéler dans les dernières pages du roman, j'étais finalement tombée bien loin du compte.

La narration à la première personne contribue largement à nous laissé dans le flou total concernant cette histoire. Pourtant, l'alternance de point de vue, entre Louise et Adèle, laisse présager que les réponses vont venir rapidement et que le dénouement nous sera révélé avant la fin du roman. Mais il n'en est rien.

L'auteur mène son intrigue avec brio à travers sa plume fluide et agréable, elle manipule l'esprit de ses lecteurs en les perdant dans une myriade de piste plus éloignées les unes des autres du dénouement.

L'ambiance sombre et oppressante participe également à cette sensation de doute constant qui nous étreint et nous piège à l'instar de Louise, au milieu de ce mariage malsain.

Bien que trois personnages soient en cause dans ce roman, je ne pense pas que l'on puisse considérer qu'il y ait réellement un triangle amoureux, car les sentiments sont bien tranchés : d'un côté un amour naissant et de l'autre une personne prête à tout pour ne pas laisser son mari s'en aller.

D'ailleurs, ces trois personnages ont une relation particulièrement étrange, pour ne pas dire malsaine.

Ils sont bien travaillés, humains et sont aussi complexes que différents les uns des autres.

Adèle, qui donne l'image d'une femme vulnérable et fragile émotionnellement, est en fait une étrange manipulatrice. Derrière sa volonté de se faire aimé de Louise, son amitié, ses bons conseils et sa compassion, elle cache quelque chose de terrible.

David, psychiatre charismatique et compétent, semble bloqué dans une relation qui ne lui convient plus tout en ne pouvant pas se défaire de sa femme avec qui il est lié d'une bien étrange manière. Il a besoin de tout contrôler lorsque cela concerne sa femme, donnant l'air d'être un mari jaloux et violent, mais également manipulateur. Sa seule échappatoire semble être l'alcool dans lequel il se réfugie régulièrement.

Louise, mère célibataire, qui a perdu confiance en elle et en la vie depuis son divorce, n'a que son fils pour l'obliger à se lever chaque jour. Sa rencontre avec David et Adèle redonne un souffle à son quotidien. De plus, Adèle, lui permet de se sortir de ses cauchemars qui lui polluent son sommeil depuis de très nombreuses année, grâce à une méthode simple et sans prise de médicaments.

Bien qu'ils aient chacun leurs défauts, il est sans conteste que ma préférence va vers Louise, piégée dans une relation qui embellit sa vie tout en la détruisant. Elle a une personnalité très attachante.

Pour finir, ce livre est un thriller psychologique et fantastique absolument ahurissant. L'histoire est très bien menée sans nous laisser la chance d'anticiper le dénouement. La fin m'a laissé sous le choc, comme après une énorme claque. Je n'avais en aucun cas prévu ces retournements de situations et je ne peux que tirer mon chapeau à l'auteur qui a fait un excellent travail.

J'ai beaucoup apprécié ma lecture même si certaines choses m'ont vraiment chagrinée.

Mon amie Adèle de Sarah pinborough


wallpaper-1019588
Cœur de Pierre, de Gauthier et Almanza
wallpaper-1019588
Top 5 : Mes lectures scolaires catastrophiques !
wallpaper-1019588
« L’amour des Loving », quand la couleur n’existe plus
wallpaper-1019588
Superman american alien : un portrait fort juste de max landis
wallpaper-1019588
"Les grues innombrables sont des seringues ; le béton une drogue. Plus la ville se pique, mieux elle se sent. Et pourtant, c'est par là qu'elle meurt".
wallpaper-1019588
Dans ma boite il y a... # 102
wallpaper-1019588
Le puits, Marie Sexton
wallpaper-1019588
La vérité même - James Rayburn