Feu vert pour ces albums tout verts

Feu vert pour ces albums tout verts

Spleen devant la fenêtre: rester ou partir? (c) l'école des loisirs/Pastel.

Feu vert pour ces albums tout vertsThomas Lavachery, le créateur de Bjorn, un Morphir (voir plus bas), s'est inspiré de son histoire familiale pour réaliser le très bel album "Ma famille verte" (mis en couleur par Denis Roussel, l'école des loisirs/Pastel, 56 pages). Plus précisément d'une phrase que sa mère lui a dite quand il avait quinze ans à propos de sa petite sœur adoptive, Mee-Kyong, venue de Corée à l'âge de cinq ans: "Tu sais, quand Mee-Kyong est arrivée à  Bruxelles, ça a dû être comme d'arriver sur Mars."
Cette phrase lui a permis de mieux comprendre le dépaysement que connaît un enfant adopté en arrivant en Belgique. Même s'il le savait, il ne le réalisait pas vraiment. "La langue, l'apparence des gens (nous sommes plutôt grands et clairs dans la famille), les odeurs, la nourriture, les maisons, les jouets... tout était radicalement autre pour ma petite sœur", explique-t-il.
Né de la phrase maternelle et écrit à la première personne et au présent, l'album "Ma famille verte" met tendrement en scène une petite terrienne originaire du Birnam qui est adoptée par une famille extraterrestre. "Comme je n'ai plus de parents, je vais en recevoir d'autres. Je vais être adoptée", lit-on. Sur la planète où elle va vivre, les gens sont très grands (tiens, tiens) et ils ont quatre bras. Tout y est vert.
On suit d'étape en étape l'arrivée de la petite dans sa nouvelle famille, un papa, une maman, un grand frère. Elle reçoit un nouveau nom, Gugule Guduk et découvre un nouveau mode de vie, langue, habitat, nourriture, école... Si un des problèmes de Gugule est qu'elle est très différente physiquement, elle est une Terrienne, elle va finir par se laisser apprivoiser. Elle va se lancer dans une vie en vert avec des gens en vert dont un semble particulièrement l'apprécier. Sans oublier toutefois qu'elle vient de la Terre.
Le parti pris d'un texte court sur fond blanc en page de gauche et d'une image surtout à bords perdus en page de droite, à l'exception d'une double page, fonctionne très bien et laisse de la place au lecteur. L'histoire est charmante, vibrante par le vécu qu'elle reflète sans sensiblerie, drôle dans la manière dont elle rapporte le quotidien, tendre quand elle évoque les sentiments. Jusqu'à la fin pleine d'humour, elle incite à la confiance en soi. Quel épatant album sur l'adoption sans doute, mais quel épatant album tout court, sincère, surtout! Bravo Thomas.

Feu vert pour ces albums tout verts

L'arrivée dans un nouvel univers. (c) l'école des loisirs/Pastel.


Feu vert pour ces albums tout vertsA noter que Thomas Lavachery est présent sur trois tables en librairie cet automne.
Avec "Ma famille verte" bien entendu.
Avec le court roman illustré "Tor et les garnements" (Mouche de l'école des loisirs), troisième épisode des aventures de son autre héros nordique, qui vit vers 1930 dans une Scandinavie imaginaire.
vert pour albums tout vertsIl achève sa saga romanesque viking (lire ici) avec le huitième et dernier volume "Bjorn aux armées III La reconquête" (l'école des loisirs). Il avait créé le personnage de Bjorn, un Morphir, en 2002 pour son fils aîné. Le premier livre de la série, "Bjorn le Morphir"  fut publié en 2004. A noter que l'écrivain a eu l'occasion de revoir tous les textes précédents de sa gigantesque histoire. Tous les volumes ressortent en format de poche.

Feu vert pour ces albums tout verts

Bjorn le Morphir. (c) Thomas Lavachery.


Pour se remettre des émotions que fait naître "Ma famille verte", deux albums pour rire vert.
vert pour albums tout vertsMonsieur Pistache, arrêtez!
Julien Baer
Magali Le Huche
Gallimard Jeunesse
32 pages
L'histoire rocambolesque d'un mini Monsieur Pistache qui s'échappe un jour d'un bol d'apéritif et enchaîne les catastrophes les plus invraisemblables les unes que les autres dans Paris. Il déboulonne la tour Eiffel, arrête le cours de la Seine, fait sauter le réseau électrique et autres choses farfelues.
Un livre d'énormes bêtises servi par un trait minimal extrêmement narratif. Pour les plus jeunes.
L'album peut être feuilleté ici.

Feu vert pour ces albums tout verts

Monsieur Pistache découvre Paris. (c) Gallimard Jeunesse.


vert pour albums tout vertsMenace verte
Aaron Reynolds
Peter Brown 
traduit et adapté de l'américain par Gaël Renan
Le Genévrier
Collection "Est-Ouest"
48 pages
Cette fois, Jasper le Lapin déjà vu dans "Menace orange" (même éditeur) a besoin de nouvelles culottes. Ce mercredi-là, sa mère l'emmène dans un grand magasin où elle prend trois paquets de caleçons "Tout Blanc". Mais au moment où ils se dirigent vers les caisses, Jasper remarque des "culottes d'enfer". Toutes vertes! Après discussion avec sa maman, le petit lapin en obtient une.
Jasper est tout content. Il ne sait pas encore de quelles menaces est capable sa culotte verte! Un album pour rire et frémir, en noir et vert fluo, plein de péripéties et de suspense, qui montre d'un humour volontairement appuyé comment un petit lapin devient grand.

Feu vert pour ces albums tout verts

Première rencontre entre Jasper et ses culottes vertes. (c) Le genévrier.


Encore un grand bain de vert ici et un classique de la littérature jeunesse en vert ici.

wallpaper-1019588
Un bel Atlas du monde illustré
wallpaper-1019588
Une vision onirique : Un pont sur la brume de Kij Johnson
wallpaper-1019588
Top 5 : Mes lectures scolaires catastrophiques !
wallpaper-1019588
Les enquêtes d’Enola Holmes, la BD, Tome 4
wallpaper-1019588
« Underground Railroad » de Colson Whitehead
wallpaper-1019588
Les sorties de la semaine du 18 au 31 Décembre #133
wallpaper-1019588
Croc-Blanc – Jack London
wallpaper-1019588
Top Ten Tuesday : Les 10 livres que vous iriez acheter sur le champ si vous aviez un budget illimité