Wonder Woman #32, Mister Miracle #3, Batwoman #8

Critiques rapides de séries que nous lisons régulièrement. Aujourd'hui, on focalise sur trois séries publiées par DC Comics : Wonder Woman, Mister Miracle et Batwoman.

Wonder Woman #32, Mister Miracle #3, Batwoman #8Wonder Woman #32

DC Comics * Par James Robinson & Sergio Davila * $3.99
Au précédent épisode, j'avais beaucoup de questions vis à vis de la continuité. Si James Robinson arrive à placer cet arc vis à vis de Dark Nights: Metal - rendant vraiment l'événement inutile d'ailleurs, il va aussi dans la direction que je craignais : le run de Greg Rucka est clairement mis de côté afin de retrouver les origines de Wonder Woman telles qu'elles sont racontées dans le film. Ici, pas d'histoire compliquée pour tenter d'expliquer quoique ce soit, c'est simple à part la relation avec Steve Trevor tout est mis à la poubelle. Et ensuite, on s'étonne que je m'énerve contre DC... Sinon, l'épisode est sympathique sans plus, les transitions sont lourdes et le scénariste n'est pas au meilleur de sa forme.

Wonder Woman #32, Mister Miracle #3, Batwoman #8Mister Miracle #3

DC Comics * Par Tom King & Mitch Gerads * $3.99
Ce troisième épisode confirme tout le bien que je pense de la maxi-série de Tom King et Mitch Gerads. Le pire étant que le scénariste ne fait pas spécialement avancer l'intrigue mais chaque scène est intéressante. On change d'ambiance rapidement nous offrant une grande part de mystère mais avec une ligne directrice très claire et l'intention très marquée de rendre fou Scott Free. L'une des meilleures lecture du moment à mon avis.

Wonder Woman #32, Mister Miracle #3, Batwoman #8Batwoman #8

DC Comics * Par Marguerite Bennett & Fernando Blanco * $3.99
Batwoman est sous l'emprise de la drogue de Scarecrow. Autant dire que ce dont elle rêve est atroce et complètement fou. J'adore ! Marguerite Bennett fait vraiment plonger son héroïne dans l'antre de la folie avec un côté onirique qu'on retrouve plus facilement dans les histoires de rêve. Si l'histoire n'avance pas aussi vite qu'on pouvait l'espérer, l'aventure est vraiment chouette surtout que les dessins de Fernando Blanco collent complètement à l'ambiance.


wallpaper-1019588
Beta ray bill par daniel warren johnson : grand spectacle en grand format chez panini
wallpaper-1019588
Dune, Délicieux, James Bond… mes derniers cinémas !
wallpaper-1019588
Les héritiers de Salem de Emilie Bonnet
wallpaper-1019588
Trois packs ¢hou à gagner