Profilage (1) : the art of toni fejzula

PROFILAGE (1) : THE ART OF TONI FEJZULA Profilage est la rubrique vous permettant de découvrir ou de mieux connaître certains des artistes que nous apprécions le plus, et qui méritent d'être mis en lumière. Ce mercredi, nous allons nous arrêter sur Toni Fejzula, dessinateur né à Belgrade en 1980, mais qui est désormais durablement installé en Espagne à Barcelone.  Toni a grandi avec les fumetti de la Sergio Bonelli, dont le célèbre Dylan Dog, enquêteur spécialisé dans l'horreur, le paranormal. Quelques-une des ses influences et artistes préférés d'alors sont Corrado Roi (vu récemment dans Ut-Les Venelles de la faim), Ivo Milazzo, ou encore Angelo Stano. Dino Battaglia et Sergio Toppi sont aussi dans ses favoris. Toni a découvert la Bd française par la suite, et curieusement n'a jamais été un très grand lecteur de bd horrifiques américaines, lui qui a pourtant un trait et un style qui s'adapte parfaitement à la matière. Citons aussi R.M. Guéra, Mike Mignola, Richard Corben et James Harren dans ses grandes inspirations. Quand Toni est au travail, c'est plutôt en musique, et la bande-son va chercher du coté de Talking Heads, B52’s, Black Keys, Nine Inch Nails, ou encore Dead Can Dance, Black Angels ou Nick Cave pour calmer le jeu. Son style est percutant. Sombre. Il possède une grande science des ombres, de l'utilisation de la lumière et tout particulièrement de son absence. On l'a vu franchir un cap avec Veil, une série publiée chez Delcourt, scénarisée par Greg Rucka. Cette histoire est aussi une épreuve pour l'artiste, qui s'est retrouvé confronté à uns tory-telling presque expérimental, et avec la possibilité de mettre en couleurs lui même ses propres planches. Tout y passe, avec un travail d'orfèvre qui va des textures, du contraste, à la science du story-telling, fruit aussi d'une collaboration que l'artiste définit comme étroite avec le scénariste Greg Rucka. Auparavant on avait grandement apprécié Toni sur Central Zero (chez Soleil), en collaboration avec Alexis Nikolavitch, qu'il avait rencontré au festival de la Bd d'Angouleme.  Le 25 novembre nous aurons le plaisir d'accueillir à nouveau Toni à Nice, à l'occasion du Dead Inside Day, chez Alfa BD. Nous serons réunis pour fêter la sortie du tome 1 de la série écrite par Arcudi et illustrée par Fejzula. Une histoire qui débute par un meurtre dans une prison, et vous emmène peu à peu vers des rivages bien sombres... Un artiste d'une gentillesse exceptionnelle, et d'une modestie évidente. Qui à n'en pas douter est appelé les années à venir à faire parler de lui de manière exponentielle.  Sachez que la liste pré-commission pour la venue de Toni Fejzula est ouverte, autrement dit si vous souhaitez une oeuvre originale de l'artiste, il est désormais possible de la commander. Tarifs sur simple requête. Idem pour un exemplaire dédicacé de Dead Inside avec sketch inside (jeu de mot). The art of Toni Fejzula :
PROFILAGE (1) : THE ART OF TONI FEJZULAPROFILAGE (1) : THE ART OF TONI FEJZULA
PROFILAGE (1) : THE ART OF TONI FEJZULAPROFILAGE (1) : THE ART OF TONI FEJZULADead Inside, preview
PROFILAGE (1) : THE ART OF TONI FEJZULAPROFILAGE (1) : THE ART OF TONI FEJZULA
PROFILAGE (1) : THE ART OF TONI FEJZULA PROFILAGE (1) : THE ART OF TONI FEJZULA PROFILAGE (1) : THE ART OF TONI FEJZULA
Le blogspot de Toni Fejzula http://tonifejzula.blogspot.fr/ PROFILAGE (1) : THE ART OF TONI FEJZULA A lire aussi :  Veil, dessiné par Toni Fejzula
Likez la page Facebook et retrouvez (entre autres) Tout sur la venue de Toni Fejzula et le Dead Inside Day à Nice
&version;


wallpaper-1019588
Beta ray bill par daniel warren johnson : grand spectacle en grand format chez panini
wallpaper-1019588
Dune, Délicieux, James Bond… mes derniers cinémas !
wallpaper-1019588
Les héritiers de Salem de Emilie Bonnet
wallpaper-1019588
Trois packs ¢hou à gagner