Follow me back.

Follow me back.A. V. GeigerFollow me backRobert Laffont (R) - 2017358 pages16€901. Follow me back / 2. ?
Tessa @Tessa♥Eric
L'agoraphobie de Tessa Hart l'empêche de sortir de sa chambre. Son seul moyen de s'évader : le fandom en ligne d'Eric Thorn, superstar pop-rock. Quand il tweete, c'est comme s'il s'adressait directement à elle, comme s'il la comprenait...
Eric @EricThornEric Thorn dit à ses fans qu'il les aime toutes, mais c'est son équipe de com qui parle pour lui. En réalité, il est terrifié par cette adoration débordante. Surtout depuis qu'un autre jeune prodige de la chanson a été assassiné...
Taylor @EricThornCr1Pas de bio. Pas de photo de profil. Pas d'historique. Personne ne doit savoir qui se cache derrière le nom de Taylor, ni la raison secrète qui pousse ce hater à vouloir détruire la réputation d'Eric Thorn...
Follow me back.
Le résumé en dit finalement assez peu sur le contenu ou disons plutôt qu'il est assez trompeur, du moins sur les personnages, pas sur l'histoire. Mais c'est une bonne chose, car tout est plus surprenant ! D'autant plus que la construction du récit aide beaucoup pour le suspense. Bref, ce n'est pas un coup de cœur mais il est excellent !
Tessa souffre d'agoraphobie sévère. Sortir de sa maison est impossible, sortir de sa chambre reste tendue. Alors elle passe tout son temps sur Twitter, entre autres petites choses, principalement pour suivre Eric Thorn, une star de la musique, et y parler de sa fan-fiction, en rapport à Eric.
Taylor est tout nouveau sur Twitter et, dès le départ, il est connu pour être un hater et il en a après Eric. Lorsqu'il rentre en contact avec Tessa, celle-ci ne sait pas trop comment réagir tellement ses propos sont disproportionnés et vont trop loin. Malgré tout, elle persiste dans la conversation, bien décidée à ne plus se laisser faire...
Même en faisant un résumé soi-même, c'est dur de réellement donner envie parce qu'on ne peut pas parler de ce qu'il se passe vraiment dans ce livre et pourtant, il y a bien plus que tout ça !
Dès le départ, on a une conversation qui nous chamboule complètement, on ne sait pas qui sont ces personnages et on ne sait pas du tout de quoi ils parlent ! Il ne nous reste plus qu'à continuer. Ce genre de conversations revient régulièrement et, à chaque fois, on sait juste que ça s'est passé dans un futur proche mais on ne comprend pas. Ça donne constamment envie de continuer.
On apprend déjà à faire la connaissance de Tessa, même s'il faut arriver sur la fin pour comprendre ce qu'elle a vécu pour être devenue agoraphobe. Je suis un peu déçue par ce côté-là parce que ce n'est pas tellement explicite. On se doute que c'est horrible, même sans tous les détails, mais je n'ai pas ressenti un réel malaise dans ce qu'il lui est arrivé. Il y a bien eu une et je le comprends tout à fait ; je ne l'ai juste pas ressenti comme tel.
Au fur et à mesure, on rentre également dans la tête d'Eric Thorn et on s'aperçoit que la vie de star, malgré les apparences, n'est pas si géniale que ça, du moins pour Eric... Les chapitres alternent donc entre Tessa et Eric, principalement, et même si ce n'était pas indispensable pour cette histoire, ça permet au moins de voir Eric d'une autre façon et de l'apprécier à sa juste valeur.
Sans parler du thème qui est très bien trouvé et surtout bien exploité ! Les réseaux sociaux sont omniprésents dans cette histoire (comme dans nos vies, d'une certaine façon) et le danger qu'il peut y avoir derrière également... C'est tellement facile de se cacher derrière un profil, qu'il soit faux ou non, tellement facile de se faire manipuler et tellement facile de gagner la confiance des gens... Il y a une réelle intrigue à ce niveau-là sans que ce soit moralisateur, bien au contraire.
Et la fin, on en parle ? L'auteure nous laisse sur le même type de conversation qu'au début (et que l'on rencontre de temps à autre donc) et, sensiblement comme au début, on ne sait pas de quoi parle les personnages, ça remet toute l'histoire en question et ça laisse plusieurs possibilités pour la suite. Le genre de fin qui donne envie d'attaquer directement avec le deuxième tome, donc : vivement sa sortie !
Eric et Tessa sont des personnages très vivants. Chacun à leur façon sont très touchants. Lui, parce qu'on finit par très bien comprendre sa situation et ce qu'il ressent, même sans connaître le milieu de la musique et elle, parce qu'on a vraiment l'impression de vivre ses angoisses en même temps qu'elle, lorsqu'une crise est proche ou est présente. Si la raison n'a pas été assez développée à mon goût, ce que ressent Tessa au quotidien l'a bien été ! Pour être anxieuse de nature, et être passée par de grosses angoisses, je ne peux que confirme que Tessa est réelle et ça fait du bien, parce qu'on est encore plus proche d'elle et de l'intrigue en elle-même. On vit l'histoire nous aussi, grâce aux personnages.
C'est assez frustrant de ne pas pouvoir parler de l'intrigue plus en détails, j'aurais tellement de choses à dire ! Mais ce qu'il faut vraiment retenir de ce livre, c'est l'intrigue bien exploitée et travaillée, les personnages tellement bien développés qu'ils en paraissent réels, que l'écriture est fluide et que le suspense est constamment présent !
Follow me back.
Follow me back. - L'avis très enthousiaste également de Laety !
Follow me back.
Follow me back.

wallpaper-1019588
Yvon Paré nous parle de Claude-Andrée L’Espérance…
wallpaper-1019588
Le top des flops
wallpaper-1019588
Le Jeudi, c’est… Jeu « livresque » !
wallpaper-1019588
Le Jeudi, c’est… Jeu « livresque » !
wallpaper-1019588
Réceptions de la semaine (69)
wallpaper-1019588
Unboxing owlcrate ! (n°4)
wallpaper-1019588
La fille qui aimait les abeilles.Santa Montefiore.Edition...
wallpaper-1019588
Derrière les portes (B.A. Paris)