[Chronique] La villa rouge - James Patterson & David Ellis

[Chronique] La villa rouge - James Patterson & David Ellis

Une vue imprenable sur l'océan.

Dans les Hamptons, paradis estival des Américains fortunés, se dresse une imposante demeure avec vue sur l'océan. Mais on la dit maudite. Ne la surnomme-t-on pas la Villa rouge ?

Jenna Murphy, ancienne inspectrice new-yorkaise récemment mutée dans la région, est confrontée à un double meurtre... Un nabab d'Hollywood et sa jeune maîtresse ont été assassinés dans la maison abandonnée.

... et un secret qui pourrait être fatal !

La malédiction frapperait-elle de nouveau ? La Villa rouge n'a visiblement pas livré tous ses secrets... Et Jenna pourrait bien se voir rattrapée par son passé...
Nombreux sont les rebondissements qui rythment ce roman, l'un des plus haletants qu'ait publiés le n°1 mondial du suspense.

[Chronique] La villa rouge - James Patterson & David Ellis

C'est un thriller efficace et mené d'une main de maître (n'est pas James Patterson qui veut !) que je vous présente aujourd'hui.

Dans cette intrigue, nous faisons connaissance de Jenna Murphy, jeune inspectrice qui a dû démissionner de son ancien poste à New-York, mais qui a été embauchée dans les Hamptons par son oncle, chef de la police, avec lequel elle travaille maintenant. Ils vont se lancer dans une enquête pour le moins mouvementée. Les deux n'auront pas le même point de vue. D'autant plus que certaines choses sont cachées et tues à Jenny.

Qu'est-ce que j'ai aimé dans ce roman à suspense ? Eh bien, à peu près tout ! Mais je vais commencer par vous parler de la forme.

Déjà, la structure m'a plu, j'apprécie quand l'auteur fait le choix d'alterner présent/passé et plus encore les points de vue de différents personnages, bien entendu ici, ça a été le cas pour les deux. Le lecteur a ainsi une vue d'ensemble, et peut lui aussi jouer à l'enquêteur, ayant presque une longueur d'avance sur la protagoniste.

J'ai aussi adoré le rythme de l'intrigue, c'est d'ailleurs ce que je préfère chez cet auteur. Il sait comment jouer avec la curiosité de son lecteur. Il choisit régulièrement de proposer des chapitres qui n'excèdent jamais 4 pages, donnant un rythme très soutenu à l'histoire et surtout ils se terminent toujours de manière à nous donner envie de tourner la page ! Quel exploit ! Tous les 4 pages donc, l'auteur arrive à trouver le petit truc qui nous donnera envie de poursuivre.

De plus, la plume est vraiment délectable, on lit sans s'en rendre compte, plus que ça, on dévore, c'est tellement agréable de lire un style si affirmé et maîtrisé.

Quant au fond du roman, il est formidable, là aussi j'ai été conquise.

Certes, j'ai découvert le coupable assez facilement, mais l'auteur a réussi à instiller un doute pernicieux chez moi, car il envoie son lecteur dans une certaine direction que j'ai su éviter, mais je n'étais pas sûre à cent pour cent... Le mystère est donc entretenu tout le long de l'intrigue et c'est une ambiance nécessaire pour faire un bon thriller.

Par contre, ce qui m'a vraiment plu, c'est que oui, j'ai trouvé plus ou moins le coupable, mais j'étais loin d'imaginer ce que l'auteur nous réservait par la suite. J'ai été épatée par le dernier retournement de situation que je n'ai pas du tout vu venir ! Là pour le coup, je ne m'y attendais pas et pour moi, c'est là où réside finalement tout l'intérêt de cette histoire, voire même d'un thriller en général.

Je n'avais qu'une envie, celle de connaître la fin, les explications venaient au fur et à mesure, mais il en manquait toujours, le lecteur devient forcément avide de plus d'informations, et finalement, il se retrouve comblé, et même plus qu'il ne l'espérait. L'auteur a vraiment tout compris, mais ça on le savait depuis longtemps, il n'est pas n°1 mondial pour rien, hein !

Autre petit détail non négligeable, les personnages sont attachants, vraiment. Même si on n'a peur de s'attacher aux mauvaises personnes, on n'y peut rien, on s'attache. Et j'aime dans un roman, aimer les personnages, j'en ai besoin, sinon le charme est différent, distancié.

J'ai vraiment été à deux doigts d'un coup de cœur, ce qui m'a manqué ? Pas grand-chose en fait, mais je n'ai pas ressenti la forte émotion que j'attends en lisant un roman. J'ai juste été happée de la première à la dernière page, me suis fait embarqué dans l'histoire, et c'est déjà beaucoup.

Un thriller que je vous recommande de toute urgence, si vous aimez être baladé et surpris !

[Chronique] La villa rouge - James Patterson & David Ellis

Merci à Camille chez LP Conseils et aux éditions de L'Archipel pour ce service-presse.

N'hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux :


wallpaper-1019588
[Chronique] Une parenthèse dans ta vie, tome 1 - Marjorie Levasseur
wallpaper-1019588
Les Innocents Coupables : La Trahison
wallpaper-1019588
La porte du ciel de Dominique Fortier
wallpaper-1019588
Alabama song (Gilles Leroy)
wallpaper-1019588
Réceptions de la semaine (69)
wallpaper-1019588
La fille qui aimait les abeilles.Santa Montefiore.Edition...
wallpaper-1019588
'Les trois talents, tome 2 : Le gardien des secrets' d'Emma Cavalier
wallpaper-1019588
Le premier jour du reste de ma vie - Virginie Grimaldi