La mort lente de Luciana B., Guillermo Martinez - Paranoïa fatale

Alors qu'il y a quelques années Mathématique du crime m'était tombée des mains, j'ai plutôt bine accroché à l'ambiance étrange de La mort lente de Luciana B.
La mort lente de Luciana B., Guillermo Martinez - Paranoïa fataleLe narrateur, un écrivain, est contacté un soir par Luciana, qu'il a employée dix ans auparavant comme secrétaire pour lui dicter l'un de ses romans. Il a conservé un souvenir ému de la très jeune femme qui l'avait alors profondément troublé par sa grâce et sa fraîcheur. Mais le contexte semble avoir bien changé : Luciana, hystérique et terrifiée, exige de l'aide de sa part. Elle se pense en effet persécutée par un autre auteur, très célèbre, qui serait responsable de plusieurs morts étranges qui frappent dans son entourage proche. Le narrateur prend alors contact, à contrecoeur, avec celui que Luciana accuse, afin de démêler les fils du mystère.

Enième variation sur le thème de la paranoïa, le roman est plutôt bien mené voire même prenant - avec trois personnages soignés, aux sentiments ambigus - quoique sans immense originalité (est-elle folle, ou pas ?). En bref, se lit sans déplaisir !

wallpaper-1019588
Retrouver Stéphane Hessel, l'indigné
wallpaper-1019588
La Citadelle de Papier - Camille Anssel
wallpaper-1019588
Le rapt de Cendrillon d'A. Zavarelli
wallpaper-1019588
'Les couleurs de la vie' de Lorraine Fouchet