Timelapse.

Timelapse.Nadia RichardTimelapseMichel Lafon - 2017317 pages14€95
Le jour des 18 ans de Samantha, le temps s'est arrêté. Piégée 48 heures dans un monde où tous ceux qu'elle aime sont transformés en statues de cire, Sam réalise avec effroi qu'elle est la cause de ce phénomène. La vie reprend son cours, mais Sam, elle, est persuadée de devenir folle. Pourtant son don est on ne peut plus réel. Et convoité.
Alors que M. Delatour, son professeur de physique, s'intéresse subitement à elle, la jeune femme réalise avec stupeur qu'elle est incapable de figer le nouveau de la classe, le mystérieux Matthias. Seraient-ils plus liés qu'elle n'ose l'espérer ?
Mais à trop jouer avec le temps, Sam pourrait bien finir par en manquer... car Delatour semble prêt à tout pour s'approprier son pouvoir, peu importent les conséquences.
Timelapse.À défaut d'une couverture qui aurait pu me taper dans l’œil, c'est le résumé qui m'a tout de suite attirée. J'adore les histoires qui concernent le temps parce qu'il y a matière à faire, matière à nous surprendre. Malheureusement, mon enthousiasme est rapidement descendu, d'abord à cause du style d'écriture, et ensuite par l'histoire en elle-même. Je ne serai finalement pas aller plus loin qu'un peu plus de la moitié de ma lecture...
Le jour de ses 18 ans, Sam se rend compte que le temps s'est arrêté. Pendant 48 heures, le temps s'est figé : les gens, les voitures, les animaux... Elle finit par comprendre que ce phénomène provient d'elle, mais elle ne sait pas comment manifester ce don. Après plusieurs tentatives, elle y arrive un peu au hasard, sauf en ce qui concerne le nouveau, Matthias. Elle se pose alors beaucoup de questions sur lui, et sur leur professeur qui n'a pas l'air étranger à ce phénomène étrange...
J'espérais tellement de ce roman... Ce n'est même pas que j'en attendais beaucoup puisque je ne connais pas l'auteure et que ce n'est pas la suite d'un autre roman, mais je ne pensais pas décrocher si vite et m'ennuyer autant...Le problème qui s'est vite posé, c'est le manque de maturité du style d'écriture. Les personnages sont censés être à la fac mais, que ce soit dans la narration ou dans les dialogues, on les voit bien plus jeunes, à cause de leur façon de parler mais aussi des sujets abordés et de leurs comportements respectifs.Le thème principal de cette histoire, c'est le temps. Qu'on le fige, qu'on l'accélère, qu'on le traverse... il y a de quoi faire. Eh bien, on assiste plutôt à une romance pendant, au moins, plus de la moitié du roman (je ne pourrai pas dire si c'est toujours le cas plus loin, je me suis arrêtée à ce niveau-là) et je ne l'ai même pas trouvée franchement intéressante... Entre un meilleur ami jaloux sans grandes raisons, des "copines" jalouses également sans grandes raisons non plus et pas mal de "je t'aime, moi non plus" pas clairement explicites, j'ai trouvé le temps long... L'intrigue n'avançait pas ou, du moins, elle a été effacée par les sentiments des personnages et leur petite vie tranquille. Éclipsé, le fantastique...J'ai bien essayé de prendre des raccourcis en lisant essentiellement les dialogues (avant de décider d'arrêter ma lecture) mais je crois que c'est ce qui m'a le plus dérangé dans ce roman, la platitude des conversations... Cette histoire manque cruellement d'action, d'émotions et de maturité. Heureusement, l'écriture est fluide, ça se lit vraiment vite mais ça ne m'a pas empêchée d'en avoir marre... Lassée par le comportement des personnages, par le manque d'infos cruciales alors que les détails futiles je dirais étaient racontés en long, en large et en travers ; lassée par le manque d'action et par la romance qui, je trouve, n'avait pas son importance ici.
Ça a été difficile de supporter les personnages également... Quoique Matthias était bien le seul à ne pas m'énerver. Sans que je me sois attachée à lui, il était tout de même sympa à suivre. Non, le pire de cette histoire, c'est le comportement des femmes...Sam, pour commencer, est grinçante. Je crois qu'il n'y a pas d'autres mots. Elle se plaint sans cesse qu'elle n'a pas d'amis, à part son meilleur ami Tim, mais vu comme elle traite le peu de personnes qui osent s'intéresser à elle... je ne trouve pas ça étonnant du tout !Anna est bizarre à cerner... Elle parait très gentille, aimable et serviable mais elle n'hésite pas à faire des coups bas pour autant et, quand elle parle, on dirait une vraie peste. Je pense que c'est la façon dont Sam la décrit et ce qu'elle est vraiment qui font qu'on ne sait pas trop quoi penser d'elle. Les deux sont contradictoires.Il y a Victoire aussi, qui est censée être la peste de l'histoire (décrite par Sam donc) mais je l'ai trouvée beaucoup, beaucoup moins peste qu'Anna... Elle n'est pas cool mais elle n'est pas très horrible non plus (j'ai trouvé Anna dix fois pire !). Et puis, j'aurais eu Sam en face de moi, je ne sais pas si j'aurais été mieux...Enfin, Tim, qui avait pas mal d'importance au début aux yeux de Sam, se retrouve vite effacé, pour réapparaître avec quelques crises de jalousie. J'ai très vite eu du mal avec lui, simplement parce qu'il n'est pas souvent montré sous son meilleur jour et que son comportement était bien trop puéril pour que je le supporte.Dans l'ensemble, tous les personnages n'ont pas un comportement approprié à leur âge. Leurs conversations, leurs mots employés, leur attitude générale ne reflètent pas des jeunes adultes.
Je crois que je vais m'arrêter là... mais voilà mes explications sur le fait que je ne pouvais pas continuer cette lecture... Je retiens tout de même l'écriture fluide de l'auteure et un bon sujet mais je pense que plus de maturité dans le récit en général serait bienvenue, pour avoir envie de continuer à lire jusqu'au bout.
Timelapse.
Timelapse.
֍ Lu en lecture commune avec :
  • Laety
  • Alicia

Timelapse.
Timelapse.

wallpaper-1019588
Tokoyo - Le tombeau du serpent de mer
wallpaper-1019588
Yvon Paré nous parle de Claude-Andrée L’Espérance…
wallpaper-1019588
Time to Choose #10
wallpaper-1019588
Défi lecture 2017
wallpaper-1019588
Petite / Les Nivuniconnus de Jo Hoestlandt
wallpaper-1019588
C'est lundi que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
Vestiges, tome 2 : la reine condamnée (Rose Royl)
wallpaper-1019588
BookXmas 2017 #5