Miniaturiste, Jessie Burton - Enigmatique maison de poupées

Miniaturiste, Jessie Burton - Enigmatique maison de poupéesC'est vrai qu'elles sont fascinantes ces maisons de poupées, de faux jouets de luxe aux détails sophistiqués, offerts en cadeaux de mariage aux jeunes épouses du Siècle d'or d'Amsterdam. Et on comprend bien qu'elles aient inspiré toute l'intrigue d'un roman à Jessie Burton, autour d'un procédé habile, où la maison, plus qu'un décor, devient quasiment un personnage au coeur de l'intrigue.
La toute jeune Petronella, fille d'une noble famille désargentée, a fait un très beau mariage, en épousant Johannes Brandt, un richissime marchand. Elle débarque de son village pour s'installer à Amsterdam dans le quartier du Herengracht, celui du "canal des Seigneurs" qui abrite les plus opulentes résidences d'Amsterdam. Elle y reçoit pourtant un accueil glacé de la part de son austère belle-soeur, et les absences répétées de son nouvel époux la désorientent. Ce dernier, pour se faire pardonner autant que pour marquer son nouveau statut social, lui offre une sublime maison de poupées reproduisant en miniature leur propre demeure.
Miniaturiste, Jessie Burton - Enigmatique maison de poupéesPlus qu'un objet de distraction, cette maison de poupées est en fait une boîte à secrets. Pour la meubler, la jeune héroïne fait appel à un artisan miniaturiste, qu'elle n'a jamais rencontré et à qui elle passe ses coûteuses commandes par écrit. Celui-ci lui livre en échange des objets fabuleux, d'une précision incroyable. Très précis ... trop précis, à tel point que le miniaturiste paraît connaître, bien mieux que Nella, les secrets de cette maison silencieuse et presque hostile à la jeune mariée. Profondément troublée, Nella lui ordonne de cesser ces expéditions, à mesure que les personnages et les meubles minutieusement exécutés semblent devenir de sombres prophéties auto-réalisatrices.
Sur cette période qui a beaucoup inspiré les romanciers, certains côtés (profondeur et finesse des personnages, intensité trouble de la relation entre la servante et le maître) m'avaient fait préférer La jeune fille à la perle (j'avais trouvé en revanche les autres romans de Tracy Chevalier un peu décevants). Mais le roman de Jessie Burton révèle un immense travail débouchant sur une reconstitution historique fidèle, et un réel talent de conteuse, qui en font une lecture très plaisante, sur laquelle plane l'ombre d'un miniaturiste qui ne révèle pas tous ses secrets.

wallpaper-1019588
Batman the world : le tour du monde selon batman
wallpaper-1019588
Les Sept Chapitres - Katell Curcio
wallpaper-1019588
Un petit Everest à rejoint mon Himalaya à lire (1)
wallpaper-1019588
News : American Predator - Maureen Callahan (Sonatine)