Dolores

DoloresAuto Edition
Auteur : James OSMONT
AUTO EDITION
Nombre de pages : 312

Il s'agit du dernier tome d'une trilogie débutée par les romans "Regis" et "Sandrine", parus en 2016 ! Le Mal poursuit sa course. Inexorablement. Dolores est son nouveau pantin. Bras armé, victime désignée ? Toxique et paumée, elle se débat pourtant. Fuit en avant. Se heurte aux limites et aux murs de sa prison. Chaque jour, elle oeuvre à sa propre destruction... Mais la trilogie turbulente qui va prendre fin ici n'aura été qu'une étape. Fatalement. Car la folie des Hommes a encore bien des cartes à jouer... Et d'innombrables visages.

Voici quelques jours que j'ai terminé Dolores le petit dernier de James Osmont, le dernier de la trilogie à succès de l'auto édition Thriller/Psychiatrique. Aujourd'hui je me pose devant mon écran et je suis toujours aussi perplexe sur mon avis de lecture. En 2016, j'ai découvert James Osmont avec Régis puis Sandrine. Avec cet auteur, j'ai découvert un nouvel univers des romans noirs... l'univers, les méandres de la psychiatrie. Entre paroles de musique, dialecte médical et poésie, un mélange étrange qui peut ne pas plaire à tout le monde. Régis et Sandrine ont été des lectures puissantes en émotions, c'est pourquoi j'ai accepté de lire Dolores. Mon retour sera un peu plus mitigé cette fois, cette chronique n'est pas facile à écrire.
J'aime toujours autant la forme, James Osmont reste sur la lignée noire, musicale et l'univers tortueux de la psychiatrie. Un style qui fonctionne, une immersion en profondeur omniprésente. James sait nous mettre à la place de ses personnages, à tel point qu'on ressent leur malaise, leur torture interne. Je me suis sentie mal plus d'une fois. Avec ce troisième opus, il a su gagner un stade supérieur des démons qui "bouffent" les âmes, au point où j'ai dû faire des pauses pour reprendre mon souffle.
J'ai par contre moins été séduite, par l'histoire. J'ai eu une impression d'inachevé, un manque de profondeur (même si elle y est sur la personnalité des personnages). Je me suis sentie perdue sur la première partie du roman, je ne savais pas trop vers où j'allais arriver.
Une seconde partie qui prend un tournant de thriller, qui redonne un souffle au roman, on perçoit enfin l'histoire. Des scène à couper le souffle.
Mais une troisième et dernière partie qui retombe, pour ma part. Je me suis retrouvée comme dans la première partie, perdue et désorientée. Je m'attendais vraiment pas à un final comme ça, malheureusement et je pense que je vais être une des rares à le dire, mais je suis déçue....
C'est un peu triste que j'écris cette chronique, car j'ai tellement aimé les deux premiers romans... J'ai peut être mis la barre trop haute pour ce dernier opus ou tout simplement je ne suis pas arrivée à rentrer complètement dedans cette fois.
Pour ceux qui ont aimé les deux premiers, je vous conseille de le lire. Mais pour les personnes qui découvrent cet auteur, je vous conseille de lire Régis et Sandrine, car il y a beaucoup de références aux personnages précédents.
DoloresChronique Régis DoloresChronique Sandrine

wallpaper-1019588
In nomine patris > Hubert Hervé
wallpaper-1019588
C’est lundi…Que lisez-vous?
wallpaper-1019588
La ballade de Lila K
wallpaper-1019588
Affaire n°215: "Enigmatique mon cher Eric... - Tome 3, un frisson pour des bonbons" de Sylvie De Mathuisieulx et Thérèse Bonte.
wallpaper-1019588
[Avis] Ps I like you de Kasie West
wallpaper-1019588
Clash T1 - Passion brûlante - de Jay Crownover
wallpaper-1019588
Tokoyo, Le tombeau du serpent de mer
wallpaper-1019588
Mes petites histoires Montessori, Livre 9