Les sorcières de Kinvar, tome 1 : La sorcière aux poupées (Marie-Laure Junier)

Les sorcières de Kinvar, tome 1 : La sorcière aux poupées (Marie-Laure Junier)

Disponible ici


Haig le secret des Monts Rouges (Thierry Poncet)

Auteur : Marie-Laure Junier

Édition Anyway  

Paru le : 09 Décembre 2016

245 pages numérique

Thème : Fantastique

  *******

Fait partie de la saga

Les sorcières de Kinvar

Résumé :

« À neuf ans, Emily croit encore fermement aux contes de fées et s'imagine souvent dans des rôles de princesses aux pouvoirs incroyables. Alors, quand la réalité rattrape la fiction et que la fillette s'avère capable de parler avec quatre poupées de bois aux caractères si différents, elle découvre un monde bien plus surprenant que celui dont elle rêvait. Mais si les héros existent, il en est également de même pour son flot de mauvaises sorcières, vampires ou loup-garous en tout genre. Et en grandissant, l'adolescente ne tarde pas à s'apercevoir qu'ils ne lui veulent pas que du bien, particulièrement quand elle cherche à creuser dans son passé... »

La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)

Les sorcières de Kinvar, tome 1 : La sorcière aux poupées (Marie-Laure Junier)

15/20

Je remercie Sylvie des éditions Anyways pour m'avoir fait découvrir ce premier volume "Les sorcières de Kinvar".

J'aime beaucoup la couverture claire, lumineuse, avec juste ce qu'il faut pour imaginer ce qui pourrait se tramer. Les symboles magiques, la marionnette, j'aime beaucoup cet ensemble qui attire l’œil.

L'histoire débute sur tout autre chose. Une guerre qui se passe plusieurs millénaires auparavant. Une guerre entre différents peuples : les hommes, les sorciers, les selkies et autres créatures qui peuplent le même monde. Une explication de ce qui se passe bien avant que nous connaissions le monde dans lequel nous vivons. Les apparences étaient bien différentes, les lois aussi. Lorsque nous atterrissons auprès d'une jeune fille, Emily, 9 ans, nous débutons sur une histoire banale. Une petite fille, des parents qui la protègent et puis quelque chose qui titille. Ils la protègent un peu trop, sont trop méfiants. De quoi ont-ils bien peur ? Le drame arrive et la fillette va découvrir un monde qu'elle ne connaissait que dans les livres. Des poupées qui parlent, la sorcellerie qui existe, des loups-garous en vie, des vampires bien présents. Et elle dans tout cela ? Qui est-elle vraiment ?


« Plusieurs millénaires auparavant…
Arkil, encore abasourdi par les événements récents, repoussa les derniers gravats qui bloquaient son passage vers la sortie de la cahute. Les rumeurs étaient donc vraies. Les Hommes, que certains avaient jusqu’alors considérés comme une race inférieure, cessaient de courber l’échine pour se rebeller et affirmer leur indépendance. Malheureusement, de la pire manière qu’il fut possible. Au lieu de ne s’en prendre qu’à leurs oppresseurs et à ceux qui les suivaient, ils avaient mis tous les œufs dans le même panier, incluant ceux qui les avaient soutenus et aidés. Ainsi, ils ne faisaient aucune différence entre les lutins facétieux qui leur jouaient sans cesse de mauvais tours, les fées chapardeuses qui dérobaient leurs enfants, les sorciers qui guérissaient leurs maux, les esprits-animaux qui veillaient sur la nature, les démons qui se repaissaient de leur chair ou encore les innocentes selkies qui dansaient librement sous les rayons de lune. Chaque être doué de pensées semblait subir leur courroux. Cependant, pouvait-on vraiment leur en vouloir après tant d’années de soumission, de torture et d’humiliation ?... »

Emily grandit très rapidement pour que nous la retrouvions à ses quinze ans. Nous avons toutes les étapes très succinctes pour arriver jusque là. Cet âge a une signification particulière pour la congrégation. Enfin presque cet âge, il manque quelques mois. Mais pour Emily c'est l'âge parfait pour avoir des amis, sortir et raconter tout ce qui se passe dans sa vie d'adolescente à ses poupées que son père lui a offert, bien des années avant.

L'histoire avance doucement, un peu trop à mon gout. Le début a été très vite et ensuite, c'est plus calme. L'aventure que va vivre Emily n'est pas anodine. Elle doit traverser des épreuves, découvrir qui elle est véritablement. J'ai des doutes sur sa vraie nature, mais j'attends la suite pour en être totalement sûre, car des éléments donnés me font tiquer. Je n'en dirais pas plus pour ne pas trop en dire justement. J'ai apprécié les explications, la vision de l'auteur qui décrit parfaitement bien les situations et les lieux. D'ailleurs, chaque chapitre débute avec une explication, un récit qui raconte, un peu comme une encyclopédie sans que cela soit lourd. Une forme d'exemple qui nous ouvre sur ce qui va se produire, une ouverture d'esprit, ou encore un récit sur les sorcières.


« Au cours des millénaires de coexistence tantôt pacifique, tantôt violente, certaines sorcières ont marqué l’histoire de leur emprunte, souvent maléfique ou cruelle. Connaissez-vous l’histoire de Baba Yaga? En Russie, elle terrifia un nombre incalculable d’humains, des années même après sa mort, nourrissant les contes populaires.
Baba Yaga Jambe d’Os était une vieille sorcière à moitié aveugle et unijambiste qui vivait au fond d’une terrifiante et impénétrable forêt. Son habitation était une simple cabane de bois nommée « izbouchka », posée sur deux gros troncs d’arbre ressemblant à des pattes de poulet. On racontait que sa demeure était si petite qu’elle s’y coinçait parfois le nez dans le plafond. Elle était plutôt puissante et possédait au moins deux dons : l’animisme et la nécromancie... »
Le récit tourne autour d'Emily essentiellement, mais aussi sur les autres personnages qui l'entourent. Sa grand-mère, sa cousine, sa tante... Que des femmes ! Des mangeuses d'hommes ? -rires- Mais pas que, en fait, les poupées (garçons et filles) sont également importantes. Elles sont liées à Emily. Un lien fort, puissant qui nous fait nous poser des questions. Nous avons des réponses, pas sur tout, sinon il n'y aurait qu'un seul tome, mais sur certains points. Cette jeune fille a un grand courage, des forces et des faiblesses. Sa particularité (ses yeux par exemple) que nous apprenons à cause de ses yeux nous donnent un aperçu de la façon dont une personne différente peut-être perçu. Mais également l'inverse, elle est différente et les autres savent le lui montrer.

Tout cela donne envie de découvrir la suite, je l'imagine plus mouvementée. La fin est assez particulière, je n'ai pas vu ce final arriver dans la maison. Concernant le dernier personnage, je le voyais venir, trop gentil, trop mielleux, trop... je suis méfiante par nature, j'ai bien fait ! Parler des autres personnages plus profondément me pose problème, car cela signifierait donner des détails qui sont importants à découvrir à la lecture. Sachez juste que certains même secondaires ont leur importance. chaque détail, chaque comportement amène forcément quelque chose qui va définir le chemin que Emily va suivre, de gré ou de force.
En conclusion, j'ai passé un agréable moment de lecture. Un déroulé sur la vie d'une fillette qui va vivre des drames et apprendre à s'en sortir avec de vrais amis. Un début d'adolescence qui n'est pas facile, mais un personnage principal qui a envie d'avancer dans sa vie. J'aurais aimé plus d'actions, mais je pense que cela viendra avec la suite.

 

Défis sur Fb Logo Livraddict babelio Vous pouvez me retrouver : Vous pouvez me retrouver :

Challenge 50 romans en 2017

Challenge Alphabétique 2017

 #challengealphabétique2017

#défi2017 #challenge2017 #challenge50romansen2017




wallpaper-1019588
Yvon Paré nous parle de Claude-Andrée L’Espérance…
wallpaper-1019588
Le top des flops
wallpaper-1019588
Le Jeudi, c’est… Jeu « livresque » !
wallpaper-1019588
Le Jeudi, c’est… Jeu « livresque » !
wallpaper-1019588
Réceptions de la semaine (69)
wallpaper-1019588
Unboxing owlcrate ! (n°4)
wallpaper-1019588
La fille qui aimait les abeilles.Santa Montefiore.Edition...
wallpaper-1019588
Derrière les portes (B.A. Paris)