« Endgame – L’Appel » de James Frey & Nils Johnson-Shelton

« Endgame – L’Appel » de James Frey & Nils Johnson-Shelton


Résumé :

ENDGAME EST UNE REALITE. ENDGAME A COMMENCE.

Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L’humanité toute entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d’années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre et résoudre la Grande Enigme. Si aucun n’y parvient, nous sommes tous perdus.
Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques, ils ne sont pas immortels, mais ils sont entraînés !
Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions…
Cependant, il n’y aura qu’un seul vainqueur.
Ce qui sera, sera …


Mon avis : ♥♥♥♥

Voilà une belle aventure ! Tout commence avec des météorites à divers endroits et concernant des personnages différents. En effet, on suit ici plusieurs personnes, sautant de l’un à l’autre au fil des chapitres. En tout, ils sont 12 + 1 (bizarre, vous vous direz ! Cela serait si simple d’écrire 13, mais ceux qui l’ont lu comprendront, je pense !). Suite à ces catastrophes, ils doivent trouver une clé qui permettra de déclencher Endgame, le premier qui la trouve sera le vainqueur de cette « manche ». Recherche qui est bien sûr ponctuée de morts, de bagarres, de déplacements à travers le monde et de beaucoup, beaucoup d’intrigues !
Ce livre est un enchainements d’action, on a que peu de temps pour respirer grâce au style rapide traduit par des phrases courtes et des chapitres de 1 ou 2 pages. J’ai eu la sensation de lire un film ^^ non, non je ne me trompe pas de mot, vous lisez bien 🙂 Il est écrit comme un film, un scénario de film que ce soit dans les dialogues, dans les actions et même dans les descriptions. Du coup, les pages s’enchaînent et on ne voit même plus l’épaisseur du livre !
Les personnages, quant à eux, sont magnifiquement traités et mis en valeur. Ils ont tous de vrais caractéristiques, si bien que même si le nom de chacun n’était pas répété en début de chapitre pour nous situer, on pourrait tout de même s’y retrouver. Que ce soit des tics de paroles ou encore des attitudes particulières, le travail de fond sur chacun d’eux est spectaculaire. Bon en revanche, bien que ce travail soit bien ficelé, il faut tout de même soulever le fait que 12 personnages (+ 1) c’est beaucoup et si vous êtes comme moi, à décider de lire ce type de livre dans un moment où vous n’avez que peu de temps à consacrer à votre lecture, vous aurez peut-être des moments où vous pédalerez dans la semoule 😀 Fait que, par contre, je ne peux pas reprocher aux auteurs !
Je tiens également à saluer un autre aspect du travail des écrivains car ils ne se sont pas contentés d’écrire un livre… Ils ont crées un univers presque réel que ce soit au sein même des pages – grâce notamment à des liens vers des pages web – mais surtout avec le jeu qu’ils ont mis en place après la sortie du livre et qui se jouait sur pas moins de kilomètres que la planète entière ! Ils ont crées leur monde, leur Endgame grandeur nature et ça, je trouve ça génial !
En bref, comme vous l’aurez compris, j’ai aimé cette lecture. Seul bémol qui me fait mettre 4 cœurs et non 5, c’est que je suis de la génération de « Battle Royal » qui fût le premier gros succès de ce genre et que je n’ai pas réussi pendant la lecture à me détacher de l’idée que tout cela ressemble quand même à « Hunger Game ». Du coup, je n’ai pas été happé par l’innovation… Mais il n’en reste pas moins, que beaucoup de mes questions restent en suspens à la fin de ce livre et que j’ai très envie de lire la suite !!!


wallpaper-1019588
« L’amour des Loving », quand la couleur n’existe plus
wallpaper-1019588
Au fond des bois – Karin Slaughter
wallpaper-1019588
Kitty Crowther reçoit le "Boekenpauw 2016"
wallpaper-1019588
Blueberry (T26) – Géronimo, l’Apache (N&B, grand format)
wallpaper-1019588
Déviances #1 – Soumission – Chris Owen & Jodi Payne
wallpaper-1019588
Thor: Ragnarok
wallpaper-1019588
Par le vent pleuré · Ron Rash
wallpaper-1019588
Vi Keeland / Bossman